Live Corruption

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Napalm Death
Nom de l'album Live Corruption
Type Live
Date de parution 24 Juin 1992
Style MusicalGrind Death
Membres possèdant cet album22

Tracklist

1.
 Intro
 
2.
 Unchallenged Hate
 
3.
 Life
 
4.
 The Kill
 
5.
 Scum
 
6.
 If the Truth Be Known
 
7.
 Lucid Fairytale
 
8.
 Control
 
9.
 Wall of Confinement
 
10.
 Malicious Intent
 
11.
 Social Sterilyty
 
12.
 Suffer the Children
 
13.
 From Enslavement to Obliteration
 
14.
 Dead
 
15.
 Practice What You Preach
 
16.
 Mentally Murdered
 
17.
 Extremity Retained
 
18.
 Mind Snare
 
19.
 Success
 
20.
 Rise Above
 

Durée totale : 00:00


Chronique @ Fabien

06 Septembre 2022

Evolved as One

Peu après l’enregistrement du terrassant EP Mentally Murdered, sur lequel Napalm Death ajoute l’assise structurée du deathmetal à son compte, le quatuor entame une série de concerts, qui l’emmène jusqu’au Japon en compagnie de S.O.B. De retour en Europe à l’été 1989, Bill Steer et Lee Dorrian quittent toutefois le groupe, pour se consacrer définitivement et respectivement à Carcass et Cathedral. Mick Harris et Shane Embury se mettent alors rapidement en quête d’un nouveau line-up. Mark Greenway (ex-Benediction) est recruté au poste de growler, tandis que l’américain Jesse Pintado (ex-Terrorizer) tient la guitare, ce dernier étant rapidement rejoint par son compatriote Mitch Harris (ex-Righteous Pigs, Defecation), qui complète donc la formation.

En juin 1990, tandis que le quintette vient de terminer l’enregistrement outre-Atlantique d’Harmony Corruption, à paraître à la fin de l’été, le groupe se produit dans diverses salles européennes, et notamment le 30 juin à Salisbury, dans le sud-ouest de l’Angleterre. Intégralement filmé et doté d’une réalisation irréprochable avec plusieurs plans de caméra, ce concert est édité la même année en cassette vidéo VHS, puis deux ans plus tard en version CD chez Earache Records (sous la référence MOSH67), amputé des morceaux Instinct of Survival, Siege of Power et Deceiver (sans compter You Suffer dont la durée avoisine la seconde).

Si Napalm Death partage équitablement son répertoire entre Scum, From Enslavement to Obliteration et Mentally Murdered, il interprète par ailleurs quatre morceaux du futur album Harmony Corruption plus que prometteur (If The Truth Be Known, Suffer the Children, Extremity Retained, Mind Snare), titres déjà parfaitement calibrés sur scène. De plus, avec une prestation carrément explosive, il met plus particulièrement les titres de From Enslavement à l’honneur (Lucid Fairytale, Unchallenged Hate, FETO, Social Sterility, Practice What You Preach), ces derniers étant enfin dotés du son massif qui manquait sur l’album faiblement produit aux Birdsong Studios en 1988.

Pour le reste, n’ayons pas peur des superlatifs, ce concert s’inscrit à mon sens comme l’une des prestations filmées les plus mythiques que le metal extrême ait connues à ce jour. Les blast-beats déboulonnants de Mick et sa vitesse supersonique, la basse ronflante de Shane, l’entente parfaite entre Jesse et Mitch, le growl terrible de Mark, le public survolté et ses stage-divings de folie (pour ceux ayant regardé la vidéo), les morceaux d’anthologie qui se bousculent, cette passerelle idéale entre grindcore UK et deathmetal US, sont tous ces éléments inébranlables, qui forment l’ensemble représentant le mieux la quintessence de Napalm Death.

++ FABIEN.

3 Commentaires

15 J'aime

Partager
mechant - 06 Septembre 2022:

Terrible live en video qui m a toujours impressionné par ses plans, son son massif et l' attitude groupe.

Historique!

 

Brutaltoto - 06 Septembre 2022:

Salut Fabien, encore à faire des chro de Napalm ahah....je crois que des 3 lives officiels j'aime encore plus le Punishment in Capitals, sans doute parce que enregistré sur la tournée du Enemy que j'adore (et Jess est encore là), j'aime aussi beaucoup le bootleg in Japan pour la variété de ses titres.... Par contre le plus culte et légendaire c'est de très loin celui là bien sur (notemment parce que Mick Harris).  

Je possède 3 bootlegs de la tournée aux US (Texas) en été 91 (Dallas18/08 - San Antonio16/08 - Houston21/08), suis en train de me les réécouter là du coup.... ça commençait déjà à faire tourner les titres puisqu'ils jouent la terrible Vision Conquest absente de l'officiel (le son du Dallas est terrible !).... Instant Lol au bout de 20 mn quand Barney dit au public que mick est partie y'à 2 mois "parce qu'il ne veut plus jouer de trucs rapides" ahah.... On sent direct la diff avec Danny, super carré sur les blasts.

 

 

 

 

grogwy - 07 Septembre 2022:

Ce concert est disponible (avec un autre plus ancien et quelques clips) sur le DVD sobrement intitulé Napalm Death "The DVD" (2001).   

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire