Stained Class

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Judas Priest
Nom de l'album Stained Class
Type Album
Date de parution 10 Fevrier 1978
Style MusicalHeavy Speed
Membres possèdant cet album574

Tracklist

1.
 Exciter
 05:34
2.
 White Heat, Red Hot
 04:19
3.
 Better by You, Better than Me (Spooky Tooth Cover)
 03:25
4.
 Stained Class
 05:20
5.
 Invader
 04:16
6.
 Saints in Hell
 05:31
7.
 Savage
 03:27
8.
 Beyond the Realms of Death
 06:55
9.
 Heroes End
 05:04

Durée totale : 43:51


Chronique @ BEERGRINDER

25 Mars 2008
Episode IV : Une carrière bien lancée.

En 1978, la carrière des anglais est désormais sur une autoroute grâce au deal contracté chez Sony, et faisant suite au très réussi Sin After Sin sortie l’année précédente, voici ce Stained Class et sa pochette bien violente pour l’époque.
Les Binks reprend le poste de batteur laissé vacant par Simon Philips et s’ajoute au quatuor infernal : Tipton / Downing / Halford / Hill. Judas Priest connaît maintenant parfaitement la recette pour pondre une percutante galette de Heavy Metal.

Percutant est d’ailleurs un bon qualificatif pour Exciter le premier titre, cinq minutes d’un Heavy endiablé démarrant sur un solo de batterie du meilleur effet. Force est de constater que Rob Halford a encore travaillé ses cordes vocales et il atteint, notamment à la fin du titre, des fréquences jamais atteintes pour un chanteur de Heavy Metal.

Comme sur tous les Judas, on trouve évidemment ici quelques hits repris par le groupe sur scène et gravés à tout jamais dans le crâne de toute une génération de metalleux (et même plusieurs) : Better by You, Better Than Me, son début Rock’n’Roll et son refrain ce qu’il y a de plus accrocheur (Nos british auront d’ailleurs quelques problèmes à cause de ce morceau au début des années 90 suite à une histoire « abracadabrantesque » de messages subliminaux qui auraient soit-disant causé le suicide d’un jeune américain.), Stained Class, intemporel titre que le Metal God jouera régulièrement live 25 ans plus tard avec son groupe, Halford, sans oublier le trépidant morceau d’ouverture Exciter.

Et que dire de la superbe ballade Beyond the realms of death ? Metallica a The Unforgiven, Iron Maiden a Children of the damned, Sad Wings of Destiny a Necrop......non pardon je m’égare. Bref Rob Halford considère lui même que c’est un peu leur « Stairway to heaven à eux ». Sur ce magnifique titre de plus de 7 minutes Judas Priest montre toutes les facettes de sa musique, et ses mélodies, ses rythmiques appuyées et l’émotion dégagée surpassent le déjà superbe Victim of Changes (Sad Wings of Destiny).

Par contre certains morceaux diminuent l’impact de ce Stained Class. Non qu’ils soient mauvais mais ça sent un peu la composition bouche-trou et des chansons comme Invader ou White heat, Red Hot semblent avoir été intégrées ici simplement afin que le disque ait une durée convenable.

Cependant Judas Priest tient ici son statut de tête de proue du Heavy Metal britannique avec panache et ce Stained Class est suffisamment différent de Sin After Sin pour s’y intéresser. Alors avis aux plus jeunes d’entre vous : délaissez un moment Stratovarius et Primal Fear, penchez vous plutôt sur les origines : Judas Priest avec entre autres Stained Class.
To be continued...

BG

22 Commentaires

25 J'aime

Partager

BEERGRINDER - 12 Août 2010: Oui exactement HC, de même que sur le dernier Children Of Bodom si tu tends bien l'oreille tu peux entendre en backing vocals "Ha ha ha, t'as claqué 10 sacs pour cette daube? T'es vraiment une merde."
HeadCrush - 12 Août 2010: Ahhh oui mais non, moi j'tends plus rien avec les COB, même pas la main pour le braquer, y a des trucs faut pas oulahhh...
venomesque - 22 Novembre 2013: Un chef d'oeuvre tout simplement...
samolice - 17 Décembre 2013:

Merci pour la chro! Combien de superbes albums Judas nous a offert quand meme. Celui-ci me plait bien. J'aime beaucoup le jeu de Binks dont c'est, me semble t-il, le seul album avec le groupe. Sinon, je me permets juste de signaler que "Better by You, Better Than Me" est une cover de Spooky Tooth, pour une version finalement assez proche de l'originale.

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ mattpriest

04 Mars 2008

Voilà le quatrième album du groupe, précurseur d’un genre devenu très populaire !!! On retrouve donc la bande à Halford qui s’est déjà faite un petit nom sur la scène Heavy Metal anglaise et, avec cet opus grandit encore un peu. Mais voyons pourquoi avec cet album !!! Nous sommes en 1978, un an après la sortie de « Sin After Sin » revoilà déjà le combo avec un heavy speed de qualité et quelques changements de line-up et de musiques depuis sa création. En effet sur cet album on retrouve à la batterie un nouveau venu : Les Binks !!! Tout commence avec une introduction à la batterie très entrainante et on entend tout de suite le nouveau son de ce batteur : une double grosse caisse présente et mise là ou il faut, des roulements bien maitrisés et rapides. Et c’est le début d’une des musique les plus rapides de l’album « Exciter », on entend là un riff puissant, exécuté à vitesse rapide, comme la plupart des musiques de l’album. Cependant cette première musique est marquante par le fait qu’il y a beaucoup de variantes, que l’on retrouve dans les autres morceaux de l’album. En effet plusieurs changements de rythmes et de riffs, notamment lors des refrains, une voix qui monte facilement dans les aigus mais qui est toujours maitrisée. Une basse toujours très présente. Cet opus surprend par la vitesse d’exécution des morceaux, les variances des rythmes et aussi des musiques plus longues que sur les précédents albums. C’est là la nouveauté, les riffs sont plus puissants et précis avec beaucoup de changements, des moments plus calmes et acoustiques se glissent dans les morceaux, notamment sur « Better by You, Better Than Me » et « Beyond the Realm of Death ». On entend également quelques éléments rajouté au mixage comme des voies superposées, avec beaucoup d’écho et quelques sons électriques. A la grande surprise de certains tout est maitrisé et pas abusé. Les solos sont rapides et aussi précis, avec des parties parfois mélodiques, et aussi ils sont un peu plus longs que précédemment pour ajouté du plaisir à l’auditeur !!!

Il y a ce son très Old-school que l’on peut entendre à travers notamment la basse, mais aussi lors des roulements à la batterie. Il y a quelques riffs et rythmes faisant penser à des rythmes plus bloosy et Rock qui s’ajoutent à l’effet old-school de l’album, ce qui est très agréable à l’écoute, on le remarque notamment lors de « Savage ». En conclusion on peut dire que cet opus est un très bon album, avec beaucoup de nouveauté dans la musique et le son du groupe. Les mélodies sont mieux maitrisées et font ressortir d’avantage les émotions. L’alternance entre quelques moments acoustiques et des riffs plus rapides sont aussi maitrisé à merveille. On sent à l’écoute de l’album que le groupe évolue et à cette époque à pris une autre dimension. Si vous n’avez pas encore écouté cet album faites-le.

1 Commentaire

5 J'aime

Partager
 
jeunemetalhead - 03 Janvier 2011: exiter, le premier morceau de speed. mais sinon, un album d'anthologie qu'il faut avoir en sa possession
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire