Invasion

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
15/20
Nom du groupe Manilla Road
Nom de l'album Invasion
Type Album
Date de parution 20 Mars 1980
Style MusicalHeavy Metal
Membres possèdant cet album56

Tracklist

1.
 The Dream Goes On
 06:32
2.
 Cat and Mouse
 08:19
3.
 Far Side of the Sun
 08:09
4.
 Street Jammer
 05:18
5.
 Centurian War Games
 03:41
6.
 The Empire
 13:32

Durée totale : 45:31

Acheter cet album

 $23.98  25,99 €  36,94 €  £21.21  $35.30  68,55 €  24,65 €
Spirit of Metal est soutenu par ses lecteurs. Quand vous achetez via nos liens commerciaux, le site peut gagner une commission

Manilla Road


Commentaire @ BEERGRINDER

11 Janvier 2013

ce n'est qu'un brouillon à côté de Mark of The Beast

Si Manilla Road a fait beaucoup mieux plus tard, ce premier essai met tout de même en évidence un sacré potentiel, toutefois il faut prendre ce disque avec ses qualités et ses défauts. On y trouve des bonnes chansons de Heavy plutôt inspirées, notamment Cat and Mouse, l'acoustique Centurian War Games ou encore The Empire.
Dommage en revanche que la production ne soit vraiment pas à la hauteur, parce que leur Heavy / Prog / Psyché tient sacrément la route, on sent les influences Black Sabbath / Deep Purple / Judas Priest. Toutefois pour moi ce n'est qu'un brouillon à côté de Mark of the Beast, pourtant avorté en cours de route pour laisser la place à Crystal Logic.

On y trouve quelques plans étranges, comme la narration au début de Far Side of the Sun ou l'intro de Street Jammer qui semble tirée de l'ancestrale jeux vidéo Boulder Dash pour les connaisseurs de l'Amstrad, mais sans que cela ne gène outre mesure, et puis cette putain de voix de Mark Shelton, c'est quelque chose.

Mais quand même, ce son gâche un peu la fête, la guitare manque de pêche, la basse couvre tout, et pendant certains solos c'est encore pire car ils n'ont même pas enregistré de rythmiques. Sinon musicalement, on sent que Mark Shelton et les siens ont le Heavy dans les veines, ça sonne tellement authentique.
La pièce maitresse de ce disque est le titre final The Empire, le trio y fait étalage de toute sa classe dans un long titre épique avec quelques passages mélancoliques remarquables à la guitare.

BG

4 Commentaires

1 J'aime

Partager
Hibernatus - 11 Janvier 2013: Oui, une bien belle ébauche pour ce qui deviendra un groupe magistral et incontournable pour tout amateur de heavy ! Un disque déconcertant pour tous ceux qui ont connu MR avec Crystal logic (ou plus tard). Mais il est terriblement attachant. Merci d'alimenter, fût-ce en commentaire, la discographie de Manilla Road !
samolice - 11 Janvier 2013: Merci pour le commentaire. Album mi figue mi banane je trouve. Ah Manilla Road et la production... Souvent décevante avec ce groupe, mais bon c'est bien le seul défaut que je peux lui trouver. On est effectivement très loin de ce que proposera le groupe avec Mark of the Beast, album splendide à mon goût.
BEERGRINDER - 11 Janvier 2013: Sympa de voir des "vieux briscards" réagir sur mon commentaire hé hé.

Et bien concernant la production, je la trouve parfaitement adéquate sur le doublé Open The Gates / The Deluge. Il parait qu'elle n'est pas terrible non plus sur la première version de Mystification, mais sur la deuxième je la trouve nickel.

@ Hibernatus : Je ne me sentais pas de faire une chronique complète de ce disque, c'est pourquoi j'ai rédigé un simple commentaire.
Pour certains autres, il se peut que je fasse une chronique complète, cela dépendra de mon inspiration...

Je te rejoins sur la métamorphose du groupe à partir de Crystal Logic, du coup même si je trouve Mark of the Beast excellent, on comprend aisément pourquoi ils l'avaient mis de côté à l'époque.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire