Transgression

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
13/20
Nom du groupe Fear Factory
Nom de l'album Transgression
Type Album
Date de parution 24 Août 2005
Enregistré à Track Record Studios
Style MusicalMetal Industriel
Membres possèdant cet album273

Tracklist

1.
 540,000° Fahrenheit
 04:28
2.
 Transgression
 04:50
3.
 Spinal Compression
 04:12
4.
 Contagion
 04:38
5.
 Empty Vision
 04:54
6.
 Echo of My Scream
 06:58
7.
 Supernova
 04:32
8.
 New Promise
 05:14
9.
 I Will Follow (U2 Cover)
 03:42
10.
 Millennium (Killing Joke Cover)
 05:25
11.
 Moment of Impact
 04:01

Durée totale : 52:54

Acheter cet album

 $12.27  78,24 €  8,95 €  £10.05  $14.33  78,42 €  97,93 €
Spirit of Metal est soutenu par ses lecteurs. Quand vous achetez via nos liens commerciaux, le site peut gagner une commission

Fear Factory


Commentaire @ kumelia

15 Décembre 2007
Ah Fear Factory, qui m'a fait jumpé avec Demanufacture, qui m'a fait headbanger à m'en briser les vertèbres sur l'excellent Archetype... Que de bons souvenirs!
Mais cette époque-là est loin, très loin.
Je vais aller droit au but. Transgression m'a beaucoup déçu lors de sa sortie, et aujourd'hui encore, j'ai beau essayer, je n'y arrive pas.
En clair, les compositions ne décollent pas, on sent le travail bâclé. Burton laisse une place proéminente à son chant clair, ultra-présent sur toute la longueur de l'album. Alors bien sûr, quelques chansons parviennent (difficilement) à sortir du lot, comme "540000° Fahrenheit", "Contagion", "Supernova" (ultra-mélodique),ou encore "Moment of Impact"... Mais rien de bien similaire aux tueries auxquelles Fear Factory nous a habitué...  L'esprit terriblement mécanique qui habitait Demanufacture et le groove ultra-énergique de Archetype ont quasi disparus ici, laissant place à une sorte de metal au rabais sans grand intérêt.
Histoire de varier le contenu de Transgression, Burton et sa bande s'adonne à deux reprises. La première du groupe U2 "I Will Follow", sur laquelle Fear Factory s'en sort à peu près, bien que personnellement, je préfère la version originale. La seconde reprise est de Killing Joke, mais se laisse écouter, sans plus. Par contre, là où Fear Factory a bossé, c'est sur l'artwork qui est tout simplement remarquable! Le problème est que le groupe ne s'est pas assez concentré sur sa musique, et comme on n'achète pas un album seulement pour l'image... Une désagréable sensation de travail bâclé, ou d'un manque évident d'inspiration, font de ce Transgression un bide.
Grosse déception donc, il faut dire que son prédecesseur avait placé la barre tellement haut...
J'espère que le groupe se reprendra avec le prochain album.
Réservé aux fans de Fear Factory, et à ceux qui ne connaissent pas Archetype.
  8/20

1 Commentaire

5 J'aime

Partager
 
Spaceman - 17 Octobre 2014: Perso, je n'aime ni cet album, ni Archetype. Fear Factory a cessé d'être intéressant après Obsolete...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Thekilling666

21 Mai 2009
Fear Factory avait prouvé en 2004 grâce à Archetype qu'il pouvait revenir à un niveau quasiment équivalent à celui de Demanufacture (sans l'atteindre toutefois), leur chef-d'oeuvre sorti en 1995.

Sur leur lancée de l'album de 2004, très bien accueilli, le groupe ne tarde pas à enchaîner la production suivante nommée Transgression. Certains y voient là un retour aux sources mais quant à moi cette nouvelle galette ne fait pas illusion, et si nous sommes là en présence d'un bon disque, ce que je ne conteste pas, celui-ci demeure inférieur à Archetype.

Si on décortique un peu le tout, que trouve-t-on ? De très bons titres comme un "540 000 degrees Fahrenheit" au refrain très mélodique et donc plus proche de l'album de 2004 que celui de 1995, un "Transgression" qui mélange des aspects des deux albums précités, plus rentre-dedans avec son Thrash qui côtoie une voix quasiment Death.

Sinon on passe de bons moments avec "Spinal Compression" ou "Contagion". Ce ne sont pas de mauvais titres hein mais comment dire c'est quand même moins inspiré, c'est plus facile sur les compositions. Ca donne une impression de déjà entendu. On a même droit à une ballade avec "Echo of my Scream", au demeurant fort jolie mais bon a priori c'est pas ce qu'on attend de Fear Factory (je sais je chipote là) et un titre plutôt popisant "Supernova", pas mauvais ...

Ensuite, et c'est là ce qui renforce ma conviction que cette galette a été un peu trop précipitée, reste quatre titres dont deux un peu fades "New promise et "Empire" et deux reprises pour compléter le tout, à savoir "I will follow" de U2 (pas mal mais sans grande valeur ajoutée) et "Millenium" de Killing Joke (album Pandemonium), bien percutante mais qui de ce fait perd toute ses nuances originelles, et s'avère donc un brin décevante.

Alors, au final ? Transgression est un bon album mais sans plus. Agréable à écouter surtout pour les fans du groupe (dont je suis), mais si on reste objectif il n'est pas indispensable à celui qui voudrait découvrir Fear Factory. Il vaudra mieux, pour eux, privilégier Demanufacture puis ensuite Archetype.


Thekilling666

3 Commentaires

1 J'aime

Partager
albundy57 - 25 Juin 2009: Quelle déception cet album!!!!
Il est mou du début à la fin, à part quelques riffs bien puissants par ci par là, c est de la pop néo-métal!! Et que dire du chant de Burton qui est au ras des paquerettes... Sérieux, l inspiration était tellement absente qu il a fallu 2 reprises (inutiles) pour combler l album.
Après un bien bon ARCHETYPE, FEAR FACTORY retombe dans le fossé. Qu il est loin le temps de SOUL OF A NEW MACHINE et de DEMANUFACTURE!!!!
ebony - 23 Juillet 2011: Le plus mediocre de leur discographie!! Un seul titre potable "moment of impact" comme le souligne albundy pop neo metal..Heuresement que mechanize depuis a remis les pendules a l'heure!
Game_system - 18 Juin 2023:

J'ai un avis très impopulaire sur cet album: je l'adore !! Il offre une vision inédite de Fear Factory, qui explore de nouvelles contrées musicales. En même temps soit c'est ça, soit c'est un Archetype bis. J'adore la voix de Burton, c'est pour moi l'une des meilleures voix metal, donc forcément, un album centré sur son chant n'est que du bonheur pour moi ! J'aime beaucoup comment il mène sa voix tout au long de l'album, aux influences plus diverses comme avec l'alternative ou le rock, tout en gardant ses vocaux purement metal qui sont toujours aussi plaisantes et qui contrastent bien avec le mélodique. Les chansons sont très entraînantes, plaisantes à écouter et brillent par leurs strcutures plus simples et épurés.

Je n'ai jamais compris la haine envers cet album. A l'époque au milieu des années 2000, beaucoup de groupes avaient déjà entamés un grand changement musical en plus mélodique de manière bien plus radicale et mauvais que ça (Papa Roach, A7X entre autres), alors que Fear Factory a toujours conservé leurs éléments metal du passé. Alors oui ce n'est pas un album parfait, il y a quelques longuers et chansons passables, mais ça reste dans l'ensemble très agréable à écouter, sincère, frais et bien meilleur que la plupart des albums "soft" sortis à l'époque. Jamais compris la haine.

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ stench

06 Octobre 2005
Le quatre mecs de Fear Factory n’ont pas fini de changer de chemin, et c’est encore le cas avec ce nouvel album. Apres un « Digimortal » que beaucoup trouvaient trop soft, puis un « Archetype » qui marquait un retour au métal plus violent de leurs débuts, voici venir ce « Transgression » qui change de nouveau de cap, en dirigeant le groupe vers des rivages une nouvelle fois plus doux. Il faut bien le dire, cette fois, c’est le chant clair de Burton qui semble être le plus présent, en laissant de coté les approches vocales les plus violentes. Le titre d’ouverture « 540000° Farenheit » est d’ailleurs emblématique de ce choix, puisque tout le premier couplet est chanté en voix mélodique. Il reste bien entendu des titres plus rentre dedans, comme « Transgression » ou « Spinal compression » qui mettent bien la patate avec une rythmique et un riff typique de Fear Factory. Mais la mélodie est vraiment omniprésente, que ce soit sur les refrains (la quasi totalité des morceaux, avec en tête « Contagion » ) ou sur le titre en entier, et certains sont vraiment éblouissants à l’image de « Echo of my scream ». Un album qui peut surprendre, et qu’on détestera si l’on attendait de la violence ; par contre, ce coté plus doux du groupe, une fois qu’on s’y est habitué, est vraiment plaisant. Apres plusieurs tentatives décevantes (les parties limites neo, bof…) , j’ai fini par apprécier cette galette, qui demande quelques efforts quand même. Un disque accessible, moins glauque que par le passé, enrichi de deux reprises, une de U2 et une de Killing joke, très réussies (c’est toujours le cas, avec Fear Factory, donc pas de surprise) et de trois morceaux live au son atroce, pire que beaucoup de bootlegs du groupe, qu’il conviendra d’oublier et de zapper. Avec le temps, on parlera d’un « grand » fear factory, j’en suis sûr !

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Layne

10 Mars 2006
Autant dire qu'en tant que fan de Fear Factory cette critique va m'être très dure!!!
Pour moi c'est tout simplement le plus mauvais album de Fear Fact!!
Après le monumental Archetype, les compagnons de Burton nous livrent une galette baclée, peu d'évolution dans le son voir pas du tout, bon OK Herrera est toujours aussi impressionnant mais les compos sont plates , seulement 2 titres donnent envie d'être réécoutés. Peut-être comme Stench je devrais multiplier les écoutes pour apprécier un tant soit peu cet album, mais la j'ai vraiment pas envie..Car si on enleve les 2 reprises (u2 et killing joke) il ne reste que 8 compos originales!! ce qui pour moi (vu la qualité des chansons) est du foutage de gueule...
Par contre l'artwork de la cover est super...mais bon je suis déçu déçu.

En espérant qu'en live ces chansons ressortent bien.

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire