Through Silver in Blood

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Neurosis (USA)
Nom de l'album Through Silver in Blood
Type Album
Date de parution 02 Avril 1996
Style MusicalPost Hardcore
Membres possèdant cet album98

Tracklist

1. Through Silver in Blood 12:11
2. Rehumanize 01:46
3. Eye 05:17
4. Purify 12:18
5. Locust Star 05:48
6. Strength of Fates 09:43
7. Become the Ocean 01:27
8. Aeon 11:43
9. Enclosure in Flame 10:19
Total playing time 1:10:32

Commentaire @ Svartolycka

24 Juin 2004
Trois ans après le monstrueux « Enemy of the Sun », le nouvel album de Neurosis se pose là. Que dire de cette suite ? Que Neurosis ne fait aucun compromis, certains titres sont plus longs, l’aspect tribal est renforcé, cet album n’a autant strictement rien à voir avec le précédent qu’il n'en transparaît tant que la personnalité du groupe est forte. Certes, légèrement inférieur à « Enemy of the Sun », ce disque n’en reste pas moins un album hors-norme nous faisant voyager dans des dimensions magiques, spirituel et émotionnellement aussi angoissant que tortueux. Peut–être que cet album est plus simple d’approche même si certains titres sont complètement insolites.

Cependant le style se creuse, Neurosis (de neuronal) est un groupe dont la musique se pense mais qui ne se réfléchit pas. On ne peut interpréter clairement la musique qui se fait par instants, froide, malsaine ou emplie de magnificence et de chaleur. Tout n’est qu’ici qu’expositions de perceptions contradictoires mais personnelles, car humaines. Toujours sur le chamanisme, le groupe utilise sa toile de fond théorique dans le dessein de tisser les méandres d’un monde nouveau, d’une nouvelle perception de l’univers ; un regard autre. D’une qualité indiscutable du premier au dernier titre, « Trough Silver In Blood » est bel et bien un disque de Neurosis, chaotique, étrange et intrigant. Certains titres sont emplis d’une aura particulière car singulière qui résiste au temps. Bref, cet album est la suite logique du précédent avec toutefois une baisse dans l’utilisation du violon qui se voit renforcé par l’emploi de cornemuses, l’une des différences des plus notables. Un album de Neurosis dont se dégage une rage magique.

Svartolycka

2 Commentaires

4 J'aime

Partager
 
Kerker - 14 Janvier 2007: Je trouves que cet album est le plus "mystique" de neurosis !
Indispensable ( comme la casi totalité de leurs ouevres !)
Seul groupe a ma connaissance qui est fait autant de chefs d'ouevres ...
Neurosis est grand !
amonamarth78 - 27 Juin 2008: Cet album est pour moi celui qui me fait ressentir le plus de choses avec The Eye Of Every Storm et A Sun That Never Sets. Comment ne pas succomber à la rage infernale dégagée par Locust Star et dirigée contre la religion(ou plutôt contre l'aveuglement provoqué par les religions sur les populations).Comment ne pas entrer en transe lorsque Aeon nous entraîne littéralement aux portes du cosmos. Incroyable, intemporel, surhumain, cet album est entré au panthéon de la musique pour l'éternité. Plus qu'un chef-d'oeuvre.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire