The Last Command

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe WASP
Nom de l'album The Last Command
Type Album
Date de parution 09 Novembre 1985
Style MusicalHeavy Metal
Membres possèdant cet album442

Tracklist

Re-Issue in 1998 with 7 bonustracks (Live bonustracks recorded at the Lyceum Ballroom, London, United Kingdom, 10/1984).
1. Wild Child 05:12
2. Ballcrusher 03:25
3. Fistful of Diamonds 04:16
4. Jack Action 04:17
5. Widowmaker 05:20
6. Blind in Texas 04:20
7. Cries in the Night 03:41
8. The Last Command 04:10
9. Running Wild in the Streets 03:31
10. Sex Drive 03:02
Bonustracks (Re-Issue in 1998)
11. Mississippi Queen 03:21
12. Savage 03:32
13. On Your Knees (Live) 04:38
14. Hellion (Live) 04:45
15. Sleeping (in the Fire) (Live) 05:44
16. Animal (Fuck Like a Beast) (Live) 04:37
17. I Wanna Be Somebody (Live) 05:54
Total playing time 41:14

Chronique @ Lordmike

11 Octobre 2010
Après un album éponyme magistrale l'année précédente, WASP (le seul nom de groupe à ma connaissance dont on ne connaitra jamais exactement la signification) se devait de frapper un grand coup avec son deuxième album afin de faire aussi bien voir mieux.
Alors qu'en est-il ? Ce disque tient-il ses promesses ? C'est la question que se posait les hardeux en 1985.
La réponse est toute simple. Oui. Oui, ce disque tient toute ses promesses. The Last Command est un excellent album qui suit de très près son ainé.

Si de nos jours ont trouve ces deux disques souvent vendus ensemble c'est pour une simple et bonne raison : les deux albums se ressemblent énormément. Si ils avaient déjà été vendus sous la forme d'un double disque à l'époque cela n'aurait pas choqué tant ils ont l'air d'être sortit de la même session d'enregistrement. C'est exactement le même constat que pour les albums Van Halen et Van Halen II du virtuose californien.
Les fans avaient trouvé que Van Halen II ressemblait énormément au premier du nom tout en étant légèrement moins efficace. Et bien on peut transposer cette remarque telle qu'elle est pour les deux premiers albums de WASP. Car si The Last Command est effectivement un excellent disque il est tout de même un peu moins percutant que l'éponyme.

Et pourtant tout est là. La voix rageuse de Blackie Lawless est toujours aussi efficace. Surtout sur un titre comme "Widowmaker". Sur ce titre on retrouve également les somptueux chœurs que les deux guitaristes savaient si bien produire. Attendez une seconde, deux guitaristes ? Alors que Blackie tiens une guitare. Et bien non, à l'époque Blackie Lawless jouait de la basse (comme sur le précédent album), il ne se mettra à la guitare qu'à partir de l'album suivant (qui est également une bombe). Mais alors parlons en des guitares. Les guitaristes de l'époque ont accompli un boulot génial. Autant de riffs assassins que d'arpèges mélodieux le tout ficelé par de magnifiques soli. Un travail de composition génial et une exécution parfaite qui fait ressortir toutes les émotions et le feeling des morceaux. Et une base rythmique basse plus batterie en béton. Elle supporte à merveille les morceaux et donne envie de dodeliner de la tête d'avant en arrière.
Il est difficile de faire ressortir certains titres par rapport à d'autres car ils sont tous bons. De plus The Last Command est un album qui se savoure en tant qu'album. Piquer des titres par ci par là leur retirerais un certain charme qu'ils possèdent en formant une unité indéssoudable. On remarque que pour ce qui est du thème des paroles ça n'a pas beaucoup changé. Blackie cherche toujours à provoquer et a réussi car les ennuis avec les associations puritaines et religieuses ont eu bon train.

Mais alors si tout cela est si bon et si tout cela semble être bâti dans le même moule que le précédent qu'est-ce qui fait la différence ?
Et bien je dirais que la production doit certainement jouer un rôle dans cette impression. Je peux me tromper mais j'ai tout de même l'impression que le son de ce disque est moins incisif que celui de l'éponyme et que donc le tout sonne moins rentre dedans. Enfin ce n'est qu'un ressenti personnel.
Mais il y a une chose dont je suis sur. C'est que la composition de ce disque a amené des pasages d'intro plus longs et généralement plus mélodieux que sur le précédent album où tout se lançait tout de suite sans aucune attente, renforçant le côté percutant. Ici les intros ont été plus travaillées comme on peut le voir sur "Wild Child" ou encore "Widowmaker". Alors forcément l'album nous parait un peu plus lent (et encore ce n'est qu'un façon de parler, il n'y a pas de réelle lenteur dans ce disque).
Autre chose, ce disque comporte une réelle ballade. Le titre "Sleeping (in the fire)" présent le précédent opus était une sorte de semi ballade musclée où les guitares lâchait quand même du gros riff et où Blackie Lawless se laissait aller à un chant plus hard qu'ici. Non avec "Cries in the Night" on a affaire à une vraie ballade. Les guitares se sont adoucies de même que la voix de Blackie.

Les titres "Blind in Texas" et "Wild Child" sont d'ailleurs encore régulièrement joués en live. Ce dernier morceau est devenu un titre incontournable du groupe.
Pour conclure on peut dire que WASP nous sort en 1985 un album peut être un peu moins percutant que le précédent mais tout de même d'excellente facture. Un album où il ne manque de rien et où aucun titre ne fait défaut.

18/20

19 Commentaires

11 J'aime

Partager

Lordmike - 13 Octobre 2010: Ridicule, non. Mais adapté pas forcément.
 
jeunemetalhead - 16 Octobre 2010: w.a.S.P = We. Are. Sexuals. Pervers
Lordmike - 17 Octobre 2010: Ou pas...

On ne saura jamais vraiment à 100%.
largod - 07 Novembre 2012: comme Coroner, je trouve les premiers albums de WASP très différents les uns des autres et ne partage pas ton avis.
bon papier néanmoins sur cet album intemporel et le mystère demeure pour WASP même si We Are Sexual Pervers tient la corde....
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ tornado_of_thrash

12 Janvier 2008
Après le début éponyme très «heavy» pour l'époque glam, le groupe utilise une recette semblable sur «The Last Command» mais l'album souffre un peu de sa similarité au précédent bien que je n'y vois pas de problème; le contenu est excellent. En effet, il est difficile de dire lequel des deux premiers albums est le meilleur. «The Last Command» possède un charme particulier alors que plusieurs chansons sont rapides et sauvages comme la chanson titre et «Sex Drive». D'autres sont carrément accrocheuses et belles, tel que «Wild Child» et «Cries in the Night». Bref, Blackie Lawless démontre qu'il est le maître à bord et que les étincelles créées par le premier album ne sont pas de la poudre aux yeux. L'album représente le hair metal tel qu'il devrait être: de l'énergie à revendre et d'excellents refrains.

1 Commentaire

2 J'aime

Partager
mrbungle - 18 Juin 2009: Album à découvrir ou a redécouvrir...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ HardRockLord

07 Septembre 2008
Avec "The Last Command" W.A.S.P. sort un deuxième album moins "heavy" et un peu plus diversifié mais qui reste quand même dans la lignée du premier, mieux ou moins bien chacun voit en fonction de ses gouts. Moi je préfère le premier album.

On commence avec un de leurs classiques: "Wild Child" que je ne trouve pas trop mal mais dont je suis loin d'être dingue ,enfin bon, c'est un classique."Ballcrusher" est pas mal du tout."Fistful Of Diamonds" je l'aime pas elle m'énerve."Jack Action" est un très bon titre avec son putain de riff qui nous accompagne (presque) tout le long de la chanson."Widowmaker",avec ses ambiances sombres, est super aussi."Bind In Texas";"Cries in the Night" et "The Last Command" sont également de bons morceaux. Après il y a "Running Wild In The Streets" qui est... A CHIER, enfin bon je vais pas trop m'étendre sur ce morceau car arrive "Sex Drive" qui a vraiment de la gueule, mon morceau préféré de l'album.
Pour ce qui est des "bonustracks" il ya du bon et du moins bon: comme la très bonne reprise "Mississippi Queen" de "The Headless Children" qui figure sur leur mini-Lp (ou démo je sais pas comment on appelle ça) et "Savage" qui casse pas vraiment des briques en ce qui me concerne; et pour les morceaux "live" j'ai pas trop aimé "Animal (F**k Like A Beast)" mais dans l'ensemble c'est pas trop mal.
Cet album vaux pas un "W.A.S.P." ou un "The Headless Children"(quoique) mais perso je le classe dans les 3 meilleurs albums du groupe après ces 2 là.



0 Commentaire

1 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire