Decimate Christendom

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Incantation
Nom de l'album Decimate Christendom
Type Album
Date de parution 27 Juillet 2004
Produit par Bill Korecky
Enregistré à Mars Recording
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album100

Tracklist

1. Decimate Christendom 03:08
2. Dying Divinity 02:59
3. Oath of Armageddon 05:26
4. Blaspheme the Sacraments 05:22
5. Merciless Tyranny 03:30
6. Horns of Eradication 05:21
7. Unholy Empowerment of Righteous Deprivation 01:05
8. Thorns of Everlasting Persecution 03:50
9. No Paradise Awaits 04:42
10. Eternal Darkness Under Conquered Skies 01:42
11. Feeble Existence 06:38
Bonustrack
12. Exiling Righteousness 05:10
Total playing time 48:53

Chronique @ BEERGRINDER

23 Décembre 2008
N’ayant pu comme sur The Forsaken Mourning of Angelic Anguish s’offrir les services du légendaire Craig Pillard et sans doute lassé de courir après les « sessionistes », John Mcentee prend lui même le micro sur ce sixième album de Incantation : Decimate Christendom (2004). Le guitariste leader du groupe est toujours entouré de Joe Lombard (basse) et Kyle Severn (batterie) et la musique d’Incantation est toujours la même : du Death Metal lourd et blasphématoire.

A la première écoute on retrouve tous les éléments qui ont fait la réputation du combo : rythmiques écrasantes avec harmoniques saturées à gogo, passages limite Funeral Doom et des accélérations régulières, Dying Divinity ou Oath of Armageddon répétant cette recette avec application et savoir-faire. Cependant les atmosphères noires propres aux réalisations d’Incantation sont moins marquées que sur le bon Blasphemy, malgré d’honnêtes compositions il manque quelque chose, ce petit plus qui faisait l’identité du groupe : la noirceur des ambiances à singulièrement diminué comme si les musiciens n’avaient plus la force de caractère d’antan. D’ailleurs Mcentee pour son baptême en tant que chanteur de Incantation livre une prestation en demi-teinte essayant tant bien que mal de reproduire le chant écorché de Daniel Corchado.

Heureusement certains titres sortent du lot et nous montrent le meilleur visage des américains, Merciless Tyranny est un modèle de composition Death Metal avec rythmiques qui font mouche, breaks dévastateurs et le jeu de batterie toujours juste et épuré de Kyle Severn, on citera également l’intense Feeble Existence déployant un arsenal de riffs impressionnant qui capteront l’attention des plus distraits d’entre vous. Le reste est bien sûr de bonne qualité mais sans non plus impressionner, à l’image du scolaire Thorns of Everlasting Persecution.

Sans dénigrer ce Decimate Christendom on peut affirmer sans trop de chances de se tromper que ce n’est certainement pas leur meilleur album, un disque honnête certes, mais pour un groupe ayant jusque là oscillé entre le très bon et le génial c’est un peu décevant. Il fallait bien que ça arrive un jour : malgré l’opiniâtreté de son leader John Mcentee à jouer du Death contre vents et marées, Incantation a perdu un peu de hargne et d’inspiration et n’impressionne plus comme avant, reste un bon album de Death mais qui ne fera pas d’ombre à Diabolical Conquest et encore moins à The Mortal Throne of Nazarene.


8 Commentaires

8 J'aime

Partager

Lingon - 04 Novembre 2012: J'avoue que 13/20 est sous noté. J'ai adhéré à cet album dès sa sortie ! Le son de cet opus est vraiment spécial et les guitares sont empoisonnées... Le petit plus de ce "Decimate" est ces quelques riffs "Black" très accrocheurs. Non pour moi un bon 16/20. Ce groupe restera (j'espère) le meilleur en matière de death.
BEERGRINDER - 04 Novembre 2012: J'ai une palette de critères qui me servent à établir mes notations, le comparatif en est un, importante.

Peut-être que mes critères sont trop drastiques et que certains y voit une notation trop rude, seulement "accrocher dès la sortie" ne constitue pas pour moi une raison suffisante pour distribuer un 16 / 20, chacun voit.
Lingon - 04 Novembre 2012: Attention, je ne remets pas en cause ta façon de noter (je n'ai pas cette prétention) mais simplement pour ma part, je la trouve tout de même trop basse. Moi en revanche je ne suis pas chroniqueur, donc ma note vient simplement de mon écoute successive de l'album en question et de mon approche en tant que fan d'INCANTATION. Pour exemple, j'aurai donné un 13/20 à "Blasphemy". Par contre concernant ma phrase "accrocher dès la sortie" il ne faut pas jouer sur les mots, après pas mal d'écoute bien sur, mais depuis 2004 cet album tourne très régulièrement dans ma platine.
MCGRE - 28 Décembre 2012: Et bien moi j'aime beaucoup cet album d'Incantation je le trouve vraiment bien foutu et très prenant , bien sur je ne le met pas dans le même panier que Mortal ou Oward mais avec Blasphemy et le petit dernier c'est du tout bon , bref un bon 15/ voir 16 /20 sans problème .
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Necroreaper

18 Décembre 2008
Incantation, mythique groupe de death metal evil américain formé par John Mc Entee au chant et à la guitare, Kyle Severn à la batterie et Joe Lombard à la bass, sort en 2004 son énième album en la présence de Decimate Christendom, pur concentré de noirceur et de sombre mêlés à la puissance d’un death metal ravageur et sans concession. En effet les titres de cette album se font brutales et rapides bien dans la lignée des premiers albums.
Signé sur l’excellent label français Listenable records, l’album est dotée d’une production assez cru, bien dans le style old school mais elle est très puissante et incisive. Les mélodies noires sont parfaites et le mixage est très bons. Encore du très bon travail.
Musicalement, les riffs de guitares sont dans l’ensemble très puissant alternant rapidité et brutalité et passages sombres et doom lents qui annihilent tout sur leur passage. La batterie est tantôt rapide, en blasts ou en mid tempos ravageurs, tantôt en mid tempos lents et lourds voir très lourds qui installent une atmosphère vraiment psychédélique. Le chant est typique du death metal américain c'est-à-dire guttural à souhait et surtout très puissant. Il donne un aspect vraiment plus brutal à la musique.
Textuellement, on parle ici de guerre contre la religion et c’est tout. Rien de bien nouveau en somme.
Bref, c’est un très bon album de death metal qui devrait ravir tous les fans de death old school.

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire