We Are the Void

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Dark Tranquillity
Nom de l'album We Are the Void
Type Album
Date de parution 24 Fevrier 2010
Labels Century Media
Style MusicalDeath Mélodique
Membres possèdant cet album298

Tracklist

1. Shadow in Our Blood 03:46
2. Dream Oblivion 03:48
3. The Fatalist 04:32
4. In My Absence 04:47
5. The Grandest Accusation 04:55
6. At the Point of Ignition 03:52
7. Her Silent Language 03:33
8. Arkhangelsk 03:56
9. I Am the Void 04:00
10. Surface the Infinite 03:50
11. Iridium 06:43
Total playing time 47:42
Bonustracks (Limited Edition)
12. Star of Nothingness (Instrumental) 02:12
13. To Where Fires Cannot Feed 03:56
Bonustracks (Japanese Release)
12. Star of Nothingness
13. Out of Gravity
Bonustracks (Tour Edition)
12. Zero Distance
13. Out Of Gravity
14. Star Of Nothingness
15. To Where Fires Cannot Feed
16. The Bow And The Arrow
DVD "Inside the Void" (Deluxe Edition)
1. Studio Report - The Making of the Void
2. Making of Shadow in Our Blood Video
3. Where Death Is Most Alive DVD Trailer
4. There in (Live in Milan)
5. Final Resistance (Live in Milan)
DVD (Tour Edition)
1. Shadow In Our Blood (Promo Video)
2. Dream Oblivion (Live At With Full Force 2010)
3. The Fatalist (Live At London 2010)
4. The Grandest Accusation (Video Backdrop)
5. Iridium (Live At Summerbreeze 2010)
6. Iridium (Promo Video)
7. Zero Distance (Promo Video)

Chronique @ Razort

14 Fevrier 2010
Presque 4 ans depuis "Fiction", il était temps que les suédois reviennent avec un nouvel opus ! Et ces derniers se comparent maintenant au vide dans son titre, preuve qu'ils n'ont pas abandonné leur principale source d'inspiration. "We Are the Void", nom évocateur qui avait été annoncé au mois de novembre dernier, a pas mal fait parlé de lui comme d'une grosse attente de ce début d'année. Alors qu'en est-il ?

Tout commence avec la fameuse "Shadow In Our Blood", qui ne casse pourtant pas d'emblée la baraque. Le son est bon, mais assez étrange de ce que nous connaissions de Dark Tranquillity. Une ambiance tout aussi étrange s'en dégage ainsi qu'une espèce de mélodie halloweenienne, ou façon "L'Etrange Noël de Mr. Jack", qui accompagne les riffs de guitares (du moins c'est l'effet que cela me fait, je sais que ça n'a absolument rien à voir.) On sent le chant de Mikael un peu trop poussé vainement. Bref, ça ne décole pas. Le clip officiel qui y correspond, mis en ligne récemment, nous interroge quant à lui sur ce que les suédois ont bu avant de le tourner... (pour ceux qui ne l'ont pas encore visionné : vous ne manquez rien.)

Le titre suivant, découvert sur le MySpace, nous ramène au Dark Tranquillity de l'époque "Fiction" : des riffs superbes que le synthé maintient parfaitement avec une mélodie entrainante, et bien évidemment la voix bestiale de Stanne qui s'adapte mieux et commence à parler d'elle.

Parmi tous les titres de ce nouvel album, on ne pourra en repérer que quelques uns de forts et qui se démarquent, dont "At the Point of Ignition", également révélée sur le MySpace et qui est une merveille de "We Are the Void". Puissance, rapidité, mélodie, solos parfaitement maitrisés (et brefs) : on y reconnait bien le style des suédois. Un titre très représentatif de l'album et qu'on ne peut absolument pas rater.

Le chant clair (qui était revenu rapidement sur "The Grandest Accusation") est désormais plus présent sur "Her Silent Language". On replonge cette fois plus loin dans la discographie du groupe (je pense notamment aux époques "Projector" ou "Haven".) Bien que très bon, ce titre parait trop court. Le retour du chant clair est un bon truc, mais s'il y a quelque chose que j'ai particulièrement apprécié de ce nouvel opus, ce sont les ambiances que dégagent certaines pistes...

Et "Arkhangelsk" (titre limpide signifiant "Archange" en suédois ; qui n'a rien à voir avec la ville de Russie, du moins je pense) est l'exemple parfait pour illustrer ce que j'essaie de dire... "Inquiétant", c'est bien la première fois que je peux parler d'un titre de Dark Tranquillity comme ça ! Une profonde noirceur s'en dégage et le piano est plus lointain, mais le groupe semble jouer sur une sorte de clair / obscur musical. L'ombre est comme dissipée par de rapides solos qui contrastent et éclairent la musique. Un équilibre parfait qui rend le titre très intéressant et que je vous conseille fortement d'écouter.

"Iridium" joue le même schéma pour terminer l'album. Le rythme est plus ralenti , nous laissant ainsi profiter de nouveau du chant clair et de la basse assez mise en avant. C'est, par ailleurs, le titre le plus long, et l'un des plus puissants de l'album (6 minutes 43). Un choix qui parait logique, le refrain nous fait décoller, le synthé clôture les quelques secondes restantes, et on revient peu à peu sur terre.

En résumé : une belle réussite à l'égal de "Fiction" qu'il faut écouter en détails, ne serait-ce que pour ces dernières pistes.

++
Chronique publiée depuis
http://www.myspace.com/_razort_

14 Commentaires

16 J'aime

Partager

Loselee - 25 Juin 2010: Un album génial, je suis en général plutôt réticent aux sorties d'albums de mes groupes favoris car en général ils se soldent par des déception (cf In Flames), on aimerait toujours voir le mythe perdurer et je dois avouer que j'ai été d'abord expactatif en écoutant Shadow In Our Blood qui ne m'as pas particulièrement marqué, mais une fois l'album entre mes mains et l'écoute terminée, ma seule réaction à été de relancer le disque, une page de plus as été écrite par le groupe et ce n'est pas une page que je souhaite oublier.
Cet album est une perle dans la lignée de fiction que j'avais apprécié tout comme tout les albums de Dark Tranquillity, j'ose simplement espérer que les prochaines productions, s'il doit en avoir, seront du même acabit.
MassMetal - 14 Décembre 2010: Ce que tu dis sur shadow in our blood est, je trouve, un peu faux. Je pense que dans cette chanson "DT" essaye de nous introduire dans le vide pour mieux sentir passer les chansons comme Arkhangelsk que tu a bien aimé. C'est par cette intro "étrange" que les chansons suivantes se démarques. En tout cas c'est mon avis. Sinon ton article est très bien j'ai le même ressenti que toi sur le reste.
MassMetal - 16 Décembre 2010: Je suis d'accord avec Blackangel !
Molick - 05 Avril 2011: Très bon album pour moi aussi, mais je le placerais au dessus de Fiction qui pour moi se place comme une suite à Character, alors We Are The Void innove bien plus (des sonorités indus sur Dream Oblivion, glauques sur Arkhangelsk, gothiques sur Her Silent Language...)
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire