The Gallery

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Dark Tranquillity
Nom de l'album The Gallery
Type Album
Date de parution 27 Novembre 1995
Enregistré à Studio Fredman
Style MusicalDeath Mélodique
Membres possèdant cet album475

Tracklist

1.
 Punish My Heaven
 04:47
2.
 Silence, and the Firmament Withdrew
 02:36
3.
 Edenspring
 04:31
4.
 The Dividing Line
 05:01
5.
 The Gallery
 04:08
6.
 The One Brooding Warning
 04:14
7.
 Midway Through Infinity
 03:30
8.
 Lethe
 04:43
9.
 The Emptiness from Which I Fed
 05:44
10.
 Mine Is the Grandeur...
 02:27
11.
 ...Of Melancholy Burning
 06:15

Bonus
12.
 My Friend of Misery (Metallica Cover)
 05:25
13.
 Sacred Reich
 02:20
14.
 Bringer of Torture
 03:12

Durée totale : 58:53


Chronique @ BEERGRINDER

19 Novembre 2009

The Gallery s’impose comme la référence absolue en matière de Death mélodique

Alors que le Black Metal pète littéralement la baraque, la scène Death suédoise autrefois si brillante est en pleine déconfiture : Hypocrisy et Entombed délaissent leur style d’origine, Grave et Dismember n’arrivent pas à confirmer leurs deux superbes premiers albums, bref c’est la crise… Mais en cette période de disette des bons vieux classiques, le Death mélodique va prendre la relève. Dark Tranquillity déjà auteur d’un premier album remarquable, laisse partir le chanteur Anders Friden chez In Flames, ce qui permet à Michael Stanne de se consacrer entièrement au chant et de lâcher la guitare au profit du nouvel arrivant Fredrik Johansson. Après le mini Of Chaos and Eternal Night avec un nouveau line-up ayant redoutablement pris ses marques, les suédois obtiennent une signature chez Osmose Productions, label français pourtant spécialisé Black Metal.

C’est au Fredman studio chez Fredrik Nordström que le quintette va enregistrer ce légendaire second full-lenght, judicieusement nommé The Gallery (1995). Doté d’une somptueuse pochette de Kristian Wåhlin (aka Necrolord), le disque dégage avant même l’écoute une aura particulière et étrange, tranchant avec l’imagerie habituelle du Death Metal. Punish My Heaven délivre pourtant un Death Metal hargneux à l’image du chant de Michael bien plus agressif et puissant que celui de son prédécesseur, mais malgré la vélocité et le tranchant, les guitares de la paire Johansson / Sundin sont empruntes d’une virtuosité peu commune avec un côté mélodique omniprésent.
La production a gagné une profondeur impressionnante depuis Skydancer, donnant un impact supplémentaire à l’ensemble. C’est d’ailleurs l’une des principales différences entre ces deux disques : les compositions épiques, véritables tiroirs à émotions de Skydancer ont été affinées ici et le son puissant et cristallin permet d’apprécier au mieux tous les détails, notamment le moindre coup de baguette ou les nuances à la basse. A noter le jeu sobre mais efficace et équilibré du batteur Anders Jivarp.

Que les morceaux soient calmes et proches d’une balade (Silence, and the Firmament Withdrew) ou plus furieux (The One Brooding Warning), les guitares délivrent des notes entêtantes, et ce en rythmique comme en solo. Le plus de The Gallery est aussi d’inclure dans sa musique des éléments qui pourraient paraître incongrus tels des passages de piano, qui non seulement font partie intégrante de la chanson mais lui donnent de surcroît une autre dimension (Denspring).

L’immense force du combo de Göteborg est de pouvoir enchaîner allégrement une complainte lente et mélodique (Lethe) et un mid tempo avec chant féminin (The Gallery) en passant par une furie proche du Black Metal (Midway Through Infinity) sans que l’homogénéité et la qualité n’en pâtissent bien au contraire : The Gallery se veut un panorama complet de toutes les possibilités du Death mélodique. Mieux encore Niklas Sundin et ses hommes réinventent littéralement le style avec une insolente facilité.

Plus généralement, The Gallery contient tout simplement quelques titres parmi les meilleurs de tous les temps, notamment The Dividing Line sur lequel Michael Stanne donne sa pleine mesure. Ce morceau dominé par une paire de gratteux touchée par la grâce et faisant pleurer leurs instruments aussi sûrement qu’ils délivrent des riffs tranchants et agressifs (notamment le solo à 2:23 suivi d’un break et d’une accélération soudaine bienvenue) donne la chair de poule.
Le final en deux parties Mine is the Grandeur…/…Of Melancholy Burning avec ses passages acoustiques dantesques, l’intervention vocale de Eve-Marie Larson comme sortie d’un rêve ainsi que le crescendo final, est également gravé dans la légende.

Plus fort que The Jester Race, plus ultime que Purgatory Afterglow, moins expérimental que Crimson, plus complet que Slaughter of the Soul, The Gallery s’impose comme la référence absolue en matière de Death mélodique dépassant le cadre rigide du Death pour toucher les fans de tous styles de métaux… Plus de 15 années plus tard on a encore jamais fait mieux.

BG

16 Commentaires

24 J'aime

Partager

metaladrien - 08 Janvier 2010: j'ai récupéré d'un ami le The Mind's I que j'ai trouvé particulierement bien et par curiosité je me suis renseigné sur celui la ...
je suis allé l'écouter (merci youtube) et au final quelle merveille ...quel chef d'œuvre ! je m'empresse de me le commander ! pas cher en plus 14euros tout compris !!
bref ... merci pour la chronique !

(aie aie aie ... je ne m'en remets pas !)
Fonghuet - 11 Janvier 2011: une putain de bombe cet album! qualité, originalité, talent, incroyable! Super chronique qui dépeint parfaitement l'album!
thrasheavy - 29 Novembre 2014: Super album et super chronique aussi pour ma part !! Beaucoup de passages mélodiques sont tellement magnifiques que c'en est à pleurer, c'est beau et poétique !! Cependant je me permets d'ajouter une petite ombre au tableau : le chant de Mikael est un peu trop criard à mon goût, et je trouve ça assez exaspérant sur certains passages, c'est le plus gros défaut pour moi, heureusement qu'il s'est plus mis à growler par la suite. Mais sinon album à posséder absolument !!
dinotronik - 01 Juin 2019:

Juste un chef d'oeuvre !!

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Svartolycka

09 Septembre 2004
Ah ! Cet album… Presque dix ans au compteur et pourtant certains ont tendance à l’oublier. Pourtant, ce disque est le meilleur de la formation death suédoise. Jamais le groupe n’aura su retrouver ces mélodies variées, ce jeu de guitares splendide, bourrées de sensibilité et d’ingéniosité.
« The Gallery » est l’album qui monta à son apogée le death mélodique, volant à mille lieux du pourtant très bon et regretté At The Gates, le groupe montrait que la mélodie est un élément indispensable à l’élaboration d’un disque. Chaque titre transpire d’une sincérité réelle et poignante. Tous les instruments sont d’une intensité égale et parfaitement équilibré. Des incursions de piano ainsi que d’une voix féminine sur des titres tel « The Gallery » et « …Of Melancholy Burning » donnent un cachet plus mélancolique contrastant avec le chant d’écorché vif de Mickael Stanne qui pourtant ne joue pas la carte de l’agressivité pure et dure. Cet album de death est un disque qui a omis la violence (pourtant l’ensemble est véloce) de la plupart des combos du moment pour accoucher d’un album personnel, touchant et bien accrocheur résistant au temps. Pas de doute, même de nos jours, « The Gallery » garde son identité car diverse et mélancolique. La technicité des instruments sert à dresser une façade mélodique à tel point que l’on oublie le rôle premier des instruments. Et bon sang que c’est bon d’entendre ces éléments poignants sur les titres « Denspring », « The Dividing Line » ou le magnifique « Lethe » à l’intro de basse d’une mélodie bouleversante.
Décidément, Dark Tranquility jouait dans sa propre dimension sur des titres variés et surprenants et l’on se rend compte que tel son nom, ce disque est un labyrinthe que l’auditeur emprunte sans en trouver la sortie, se perdant au milieu de ces onze morceaux ponctués de breaks fonctionnant comme des tournants et confluents.
Dark Tranqulity avait inventé le death émotionnel. Une pièce !!

2 Commentaires

7 J'aime

Partager
WarMetal - 10 Octobre 2008: Quelle chronique ! courte, mais excellente !!

Mes félicitations...
VermillionK - 13 Octobre 2008: Le seul album qui sait me faire pleurer.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ willow

02 Juin 2005
The Gallery, ou comment inventer le death mélodique? Car en effet ce second album de dark Tranquillity est bien du death mélodique à l’état pur. Changement de chanteur (le chanteur présent sur Skydancer rejoint In Flames)c’est à présent Mikael Stanne qui vient poser sa voix sur Dark Tranquillity et quelle voix! Cette deuxième production bénéficie également d’un nouveau son.
Ce The Gallery commence par la chanson « Punish my Heaven » qui reste tout simplement un véritable hymne encore à l’heure actuelle, bourré de riffs, de passage mélodique un chant hors du commun vraiment très prenant car un des grand atouts de ce groupe c’est bien le chant qui est magnifique, chant death d’une pure beauté, le genre de chant qui donne toute sont ampleur à une œuvre tel que The Gallery. Car après la première chanson, elles s’enchaîne a peu près toute dans la même veine c'est-à-dire que du pur bonheur rempli de riffs, d’accélérations de combos … bref vraiment très bon.
Puis on arrive à la piste numéro 8, « lethe », la une petite intro a la guitare puis débute le morceau très calmement et puis bham la claque, une claque comme on en prend rarement dans le métal le genre de chanson calme, mélancolique et et triste qui prend aux tripes et ne vous lâche plus, elle s’accroche vous vous dite « nan c’est pas possible, je me la repasse pour être bien sur » et la bham re claque dans la face, bref une chanson qui te retourne le tripes te les brûles et te remet tous ca en place pour la prochaine fois que tu l’écoutera.
Ensuite la fin de l’album se termine de manière un peu moins violente avec une petite instru type banjo et pour finir une chanson ou l’on découvre de la voie féminine ce qui n’était jusqu'alors pas le cas dans Dark Tranquillity.

Pour conclure un album mythique dans la discographie du groupe qui restera à jamais dans nos cœur comme une œuvre majeur qui a pu et sûrement chamboulé la vie de beaucoup encore aujourd’hui il arrive régulièrement dans mes esgourdes pour mon plus grand plaisir !

0 Commentaire

3 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ WarMetal

01 Juillet 2005
Les années 90 étaient sans doute la période où le death metal mélodique allait connaitre ses grands jours et ceci est du notamment à deux formations; Dark Tranquillity et In Flames qui ont marqué cette période par des albums de grande qualité.

En 1995, les Dark Tranquillity sortent "The Gallery" l'album qui a énormément contribué à la naissance du Gotheburg sound et que j'essaierai de décrire tout au long de cette chronique.

"Punish My Heaven" est le premier morceau de l'album, un démarrage à 100 à l'heure avec des riffs de grande qualité qui se succèdent rapidement et qui choquent à la première écoute, la deuxième partie du morceau est plus lente mais se distingue par des mélodies d'une qualité incomparable. à ce premier morceau succède "Silence in the Firmament Withdrew" un petit concentré de mélodies, "Edenspring" puis "The Dividing Line " qui marquent le retour à l'intensité et aux passage rapides. "The Gallery" qui est un des meilleurs morceaux de l'album se veut très riche et nous propose une charmante voix féminine. L'album se poursuit avec des morceaux aussi riches et intenses, mais aussi des arpèges d'une qualité inégalée à la basse (Lethe) et à la guitare classique (Mine Is The Grandeur...).

La voix de Mikael Stanne est intense et dynamique et suit magistarlement les tournures de chaque morceau ce qui en fait un des points forts de l'album.
La batterie est simple mais produit des passage agréable à écouter.
La production est excellente, elle permet d'écouter chaque instrument (même la basse s'entend clairement!!!) tout en donnant un caractère agressif à l'ensemble.
Bref tous les ingrédients étaient là pour faire de cet album le chef d'oeuvre absolu de la scène gotheburg (selon mon propre avis) qu'on est toujours ravis d'écouter avec le même intérêt.
Finalement, je ne vois pas comment on aurait pu imaginer le metal Extrême sans un album qui s'appelle "The Gallery".

Un album à posséder A.B.S.O.L.U.M.E.N.T

0 Commentaire

1 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ kildengaard

06 Juillet 2005
Il est des coïncidences qui ne trompent pas. La scène suédoise avait déjà ouverts des pans du métal avec Messhugah et Entombed, et restait toujours très mélodique malgré la brutalité de sa musique. Dark Tranquillity, avec son premier album Skydancer, annonçait une progression dans cet aspect mélodique, avec l'intégration d'un chant féminin et surtout d'une technique de guitare inspirée du folk traditionnel ou de la ballade. Mais cet album était un peu brouillon.
Ils ont tout effacé de leurs erreurs et composé The Gallery, "The" Album, du groupe, mais aussi une relève aux groupes At The Gates et Edge of Sanity.
Avec cet album, le mélange mélodie-brutalité et presque poussé au paroxysme, et serait du niveau d'un "Purgatory Afterglow" d'Edge of Sanity.
Le morceau "The Dividing Lines" résume l'esprit dans lequel a été composé l'album : Des guitares très présentes avec une précision d'exécution et une capacité à changer de rythmes et explorer les mélodies assez grandioses, une batterie très efficace et un peu folle de temps en temps, une basse assez présente et très efficace, et un chant absolument stupéfiant, d'une puissance et d'une agressivité rare !
La pochette est de toute beauté avec une couleur rouge très présente pour le côté assez brutal et une profondeur dans le dessin rappelant le côté recherche mélodique.
Et le grand plus de cette formation, c'est que c'est pareil en Live ! Le chanteur a une présence scénique époustouflante et la musique est très bien interprétée.
Un album à posséder donc, qui reflète la capacité de renouvellement de cette scène Death Metal suédoise.

0 Commentaire

1 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire