Projector

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Dark Tranquillity
Nom de l'album Projector
Type Album
Date de parution 21 Juin 1999
Labels Century Media
Produit par Fredrik Nordström
Style MusicalDeath Mélodique
Membres possèdant cet album385

Tracklist

1.
 Freecard
 
2.
 Thereln
 
3.
 Undo Control
 
4.
 Auctioned
 
5.
 To a Bitter Halt
 
6.
 The Sun Fired Blanks
 
7.
 Nether Novas
 
8.
 Day to End
 
9.
 Dobermann
 
10.
 On Your Time
 

Bonus
11.
 Asleep In The Bandaged Light
 
12.
 No-One
 
13.
 Exposure
 
14.
 Thereln (Live)
 

Chronique @ grogwy

04 Mai 2018

Un Dark Tranquillity plus...Dark !

Après s'être fait remarquer avec ses excellents "The Gallery" (1995) et "The Mind's I" (1997) Dark Tranquillity quitte Osmose Productions pour rejoindre le puissant label allemand Century Media (Asphyx, Grave, Morgoth).

Sous l'égide de celui-ci, et à nouveau aux cotés du producteur Fredrik Nordström, les suédois entrent en studio en 1999 mettre en boite leur quatrième album "Projector" qui sort le 10 août.

Dès le premier titre "FreeCard" on découvre un Dark Tranquillity certes toujours percutant, mais à la tonalité plus sombre.
Une impression confirmée par l'insertion de parties de violons et de piano, mais surtout par le chant mi-mélodique mi-agressif adopté par Mikael Stanne.
Une bifurcation en direction du Gothic Metal (alors en plein essor) qui rappelle celle opérée par Sentenced en 1996 avec "Down" (qui sera suivi deux ans plus tard du superbe "Frozen"), suite au succès de Paradise Lost et de Type O Negative.
Cependant à la différence des finlandais Dark Tranquillity ne délaisse pas le Death Metal Mélodique, mais l'alterne avec du Gothic Metal comme le prouve la structure du second morceau "Therein".
Il en est de même avec le splendide "Undo Control" sur lequel, à l'instar des norvégiens de Theatre Of Tragedy, le groupe de Göteborg propose un titre à deux voix, une "angélique" (celle de la talentueuse chanteuse Johanna Anderson) et une autre "gutturale" (celle de Mikael Stanne, qui cependant s'adoucit dans la seconde moitié du morceau), perpétuant en musique l'éternel affrontement du Bien contre le Mal, de l'Ange opposé au Démon, de la Belle face à la Bête.
Si sur le mélancolique "Auctioned" (que les suédois ont agrémenté notes de piano) Dark Tranquillity s'adonne complètement au Gothic Metal, avec le langoureux "To a Bitter Hat" suivi du rapide "The sun Fired Blanks" (un titre dénué de chant clair) et du sombre "Nether Novas" le groupe de Mikael Stanne renoue (partiellement) avec le Death Metal Mélodique (made in Göteborg).
Un retour aux sources confirmé en fin d'album avec les puissants "Dobermann" et "On Your Time" qui déboulent après le surprenant "Day To End", un morceau qui rappelle...Depeche Mode !

Considéré par une grande partie des fans de la première heure comme le tournant commerciale de la carrière de Dark Tranquillity, "Projector" n'en demeure pas moins un très bel album de Death/Gothic Metal.



1 Commentaire

8 J'aime

Partager
hardosaugrandcoeur - 09 Mai 2018:

je kiff tout de dark tranquillity et attend le prochain avec impatience !!!

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Kivan

01 Janvier 2004
Ce Projector est encore un de ces purs chefs-d’œuvre de death mélodique. En effet, les suédois de Dark Tranquility nous offre là un merveilleux album, varié, mélodieux et violent à la fois.
Les titres mélangent à la fois des belles mélodies calmes et agréables à des passages ultra rapides aux riffs agressifs, dignes de n’importe groupe de death brutal.
Mikael Stanne au chant est absolument excellent, et alterne magnifiquement entre voix over-grave et normale tout en réussi à imprégner chacune de ces paroles d’une réelle émotion.
Si l’album commence avec des titres plutôt violents comme FreeCard et ThereIn, on a également droit à UnDo Control avec Eva-Marie Larsson qui intervient au chante. Sa voix est absolument ensorcelant, avec un teint très agréable, d’où son duo avec Mikael Stanne des plus réussi, dommage que ce ne soit que sur un seul titre…
Auctioned sort aussi du lot, puisqu’il s’agit là du morceau le plus calme de l’album, mais non moins splendide, le chant est très grave, triste et désespéré, un peu style doom metal absolument ensorcelant !!!
En fait chaque morceau à son caractère propre et développe à merveille une atmosphère soit magique et belle, soit violente et entraînante…
Vraiment un album magnifique, du très grand death mélodique !!!!!

0 Commentaire

3 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ willow

31 Mai 2005
Bon ce qui va suivre sera a la hauteur de ma note, c'est a dire pas du tout objectif (donc totalement subjectif) mais j'y peut rien la on parle de dark Tranquillity tout de même et de Projector qui plus est , juste l'album qui ma le plus touché , celui que j'aime le plus depuis que du bruit avec des grosses guitarre rentre de mes oreilles, donc voila je risque de me laisser emporter.
Ce Projector a été une révolution pour dark Tranquillity , eux qui etaient déja un des pilliers (si ce n'est la batisse entiere) du death mélodique n'avaient plus rien a prouver a personne. et pourtant il se sont engager dans une voie légérement différente , une voie qui utilise du chant clair hé oui j'ai bien dit du chant clair ce qui donne une touche triste et mélancolique a cet album.
La voie clair c'est bien mais encore faut-il savoir la maitriser. heureusement pour nous Mikael Stanne la maitrise parfaitement bien qu'il n'y soit surement pas habitué. La voie clair n'est pas seule car le sieur pratique une magnifique altérnance entre voie lcair et voie death (ca il a déja plus l'habitude) et le cockail est parfait. A travers ce Projector on rettrouve donc des chanson avec chant alterné , chant totalement death et chant totalement clair (day to end) et puis chant féminin hé oui grosse claque , mes oreilles m'en sont tombé quand j'ai entendu cette si belle chanson intitulé undo control débuté par un chant féminin magnifique suivit de l'alternance avec Mikael Stanne en voie death ( a savoir qu a cete époque je conaissais pas encore the minds'i). donc un trés gros travail au niveau de la voie mais ce n'est pas le tout .
La partie instrumental de l'ablum est aussi parfaitement maitrisé avec des riffs en veus tu en voila , des break magnifique a en pleurer et de la mélodie oui de la méodie qui tue litérallement, toute personne capable de ressentir la tristesse sera touché par cet album si fabuleux.
pour conclure, dark Tranquillity nous sort son album le plus sombre a ce jour et marque une inovation remarquablement réussie, en prenant a contre pied tous les autres groupes du genre. tous fan de dark Tranquillity se doit d'écouter et de posseder Projector ! CHEF D'OEUVRE

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire