Sphinctour

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Ministry
Nom de l'album Sphinctour
Type Live
Date de parution 2002
Style MusicalMetal Industriel
Membres possèdant cet album39

Tracklist

1. Psalm 69
2. Crumbs
3. Reload
4. Filth Pig
5. Just One Fix
6. N.W.O.
7. Hero
8. Thieves
9. Scarecrow
10. Lava
11. The Fall

Chronique @ venomesque

06 Septembre 2013

le talent de Ministry à son apogée

Ministry est LA référence ultime du Metal industriel! Aucun doute possible là dessus...comment? J'exagère? Vous êtes sceptique face à mes propos? Alors intéressons-nous un peu plus à l'objet ici présent : "Sphinctour" album live anthologique de Ministry et étrangement mésestimé sauf par les connaisseurs évidemment!

Bien que ce disque soit sorti en 2002, son enregistrement date de 1996...alors pourquoi tout ce temps pour pondre un simple album live? Et bien, tout simplement parce que ce n'est pas à un "simple" album live auquel on a à faire, mais bien à une compilation regroupant le meilleur du groupe à la foi au niveau de la qualité des morceaux : on retrouve un sacré paquet de classiques tels que NWO, The Fall, Just One Fix, Lava, Scarcrow, Reload..., mais aussi à la foi au niveau de la qualité de leurs interprétations respectives. Une sorte de "best of live" sur les 60 concerts donnés dans 11 pays différents de la tournée suivant la parution du superbe album "Filth Pig", ça a du en faire du travail de regrouper tout ça et d'en faire un album cohérent digne d'être possédé par tout amateur du groupe! Toutefois, on peut dors et déjà dresser un constat : Al Jourgensen n'est décidément pas fan de ses premiers travaux. Ainsi pas de morceaux de "Twitch" sur cet album, dommage car certains morceaux valent le coup, on ne parlera même pas de la toute premier période du groupe avec "With Sympathy" dont les morceaux auraient carrément fait tâche au milieu d'une telle set-list....et quelle set-list!

La set-list de cet album se base donc essentiellement sur trois albums de Ministry qui représentent d'une façon générale l'apogée artistique et commerciale du groupe : The Mind Is a Terrible Thing to Taste, Psalm 69, et Filth Pig (qui ne sera pas un succès commercial en revanche). Incompris à sa sortie l'album Filth Pig sorti par le groupe avant la tournée a été injustement descendu par la critique (mais réhabilité depuis heureusement), étant donné qu'ils avaient eu le "malheur" de sortir leur chef d'oeuvre faisant l’unanimité juste avant à savoir : "Psalm 69" un album résolumment plus Thrash et violent que tout ce que le groupe avait produit jusqu'à présent, et que Filth Pig sorti 5 ans plus tard était attendu au tournant comme un "Psalm 69" n°2. Malheureusement (ou heureusement c'est selon), Ministry est un groupe intelligent qui sait (savait) se renouveler, Sur Filth Pig le ton était plus lourd, plus lent, plus atmosphérique, et paradoxalement plus accessible au grand public niveau "violence auditive" qu'un "Psalm 69", le groupe gagnait alors en ambiance ce qu'il perdait en efficacité pour un résultat au final presque aussi convaincant qu'un "Psalm 69" artistiquement parlant. Il aurait peut-être été plus judicieux de concilier le côté majoritairement Thrash et déjanté de Psalm 69 avec cette nouvelle orientation ambiante pour ne pas provoquer l'incompréhension, qu'importe! Car sur cet album, on retrouve à la fois le côté "énervé" de Ministry via les meilleurs morceaux (ou presque) de Psalm 69, et le côté hypnotique et lent de Ministry avec les meilleurs morceaux de Filth Pig.

Cependant, l'orientation artistique prise par le groupe sur l'album Filth Pig s'en ressens fortement dans l'interprétation des morceaux tirés des deux autres albums précédents : ainsi des classiques comme NWO, Just One Fix, ou le fameux morceau titre Psalm 69 sont joués avec une certaine lourdeur ambiante qui influe sur leur impact... On pourrait dire qu'ils sonnent moins "véloces" que leurs versions originales au profit d'une ambiance relativement plus oppressante. En revanche le rapide "Hero", ou encore l'hyper-violent "Thieves" ne semblent pas affectés par cette ambiance générale. Pour insister sur la qualité extraordinaire de ce live je tiens à préciser que certains morceaux y sont littéralement transcendés, je pense en particulier à "The Fall" qui est selon moi le plus beau morceau du répertoire de Ministry et qui clôt le disque de la meilleure façon qui soit. Ce morceau est en effet prolongé de manière à créer une plus grande immersion dans cette ambiance si glauque et si particulière, le refrain plein de mélancolie, de rage, et de désespoir y est alors répété plus longuement et prend le temps de dévoiler plus longuement la facette mélodique d'un Ministry au sommet de son art.

Vous l'aurez alors compris cet album est un classique de la discographie de Ministry qui regroupe non seulement la quasi-totalité des meilleurs morceaux du groupe, mais leur donne en plus une ambiance magique et inégalable. Seul petit bémol qui l'empêche d'atteindre la note maximale, les morceaux "So What" extrait de "The Mind Is a Terrible Thing to Taste", et "Stigmata" issu de "The Land of Rape and Honey" sont absents de la version CD, c'est regrettable car "The Land of Rape and Honey" est un autre classique de la discographie de Ministry qui aurait mérité d'être un peu mieux représenté que par un seul morceau disponible uniquement sur le support DVD qui plus est. Pour conclure, je dirais donc que l'achat du DVD est peut-être plus indispensable encore que celui du CD à proprement parler, étant donné que le rendu visuel basé sur les prises de vues de différents concerts est fantastique, et que l'on a droit à deux (très bons) morceaux supplémentaires, bien qu'il soit préférable de posséder les deux : CD et DVD quand on est vraiment fan. Dans tous les cas "Sphinctour" demeure un classique exploitant d'une bien belle façon le talent de Ministry à son apogée et prouvant qu'il est bel et bien un GRAND groupe dans sa catégorie, il serait donc dommage de vous en priver.


4 Commentaires

1 J'aime

Partager
3nky - 07 Septembre 2013: Franchement l'un des meilleurs live que j'ai pu écouter dans ma vie. Un must.
venomesque - 07 Septembre 2013: La même chose pour moi! on est bien d'accord ;)
Damus - 18 Novembre 2013: Excellente chronique ainsi que le live :P
venomesque - 18 Novembre 2013: Merci! ;) De toute façon Ministry fait parti des grands du metal, je comprendrais jamais pourquoi ils sont pas plus connu que ça proportionnellement à leur talent...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire