Ministry & Co-Conspirators Cover Up

Liste des groupes Metal Industriel Ministry Ministry & Co-Conspirators Cover Up
ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Ministry
Nom de l'album Ministry & Co-Conspirators Cover Up
Type Album
Date de parution Avril 2008
Style MusicalMetal Industriel
Membres possèdant cet album35

Tracklist

1. Under My Thumb 03:58
2. Bang a Gong 04:48
3. Radar Love 05:21
4. Space Truckin 03:51
5. Black Betty 03:29
6. Mississippi Queen 03:14
7. Just Got Paid 03:13
8. Roadhouse Blues 04:28
9. Supernaut 07:09
10. Lay Lady Lay 05:44
11. What A Wonderful World 07:01
12. Untitled 04:18
13. Untitled 03:36
14. Untitled 01:05

Chronique @ Julien

17 Avril 2008
Avec The Last Sucker, la bande à Al nous avait offert un dernier album studio vraiment excellent mais il nous avait annoncé qu’il resterait encore un disque a venir. Ce disque c’est Cover Up. Comme le nom le laisse présager il s’agit d’un disque de reprises. Venant de me farcir le très mauvais disque de reprises d’Atrocity j’avais une appréhension légitime. Légitime, pas tant que ça car je fais quand plus confiance a Ministry qu’a Atrocity, les reprises live d’Al et ses potes ayant toujours étés de qualité. Allez let’s rock !!!!!!!!!!!!!!

Au programme des réjouissances, des guests et du rock’n roll le tout dans un écrin indus typique. On retrouve en guests et façon non exhaustive : Burton C. Bell, Wayne Static, Casey Chaos entre autres.
Mais revenons a ce qui nous intéresse vraiment la musique. Pour l’occasion, Ministry a déployé la grosse cavalerie : Les Stones, ZZ Top, Ram Jam, Louis Amrstrong, les Doors et Black Sabbath. L’association de noms me fait déjà saliver. C’est vraiment d’autant que le groupe n’a pas peur de se mesurer aux vrais tubes de ces groupes mythiques. Dans ce contexte il est assez simple de reconnaître les titres. Mais le vrai plus c’est bien entendu la puissance du son et de l’interprétation du groupe. Ministry reste un rouleau compresseur et chaque titre en devient un a son tour. Par exemple, la version de « Supernaut » est bluffante au même titre que la reprise des Doors. Même si tout est distendu par un son très saturé et un bidouillage de sample dont seul Ministry à le secret, on n’est jamais vraiment bien loin de l’esprit original. Jamais bien loin dans le sens ou même si les modifications sont conséquentes, la musicalité elle est toujours de mise. Un vrai tour de force.
Mais la vraie petite pépite c’est la réinterprétation de « It’s A Wonderful World ». Tant au niveau musical que des paroles, ce titre est dépoussiéré à la moissonneuse-batteuse galvanisant complètement cette fin d’album.

Sans surpasser ces titres mythiques, Ministry nous offre une lecture très personnelle de ces titres du patrimoine musical. Encore une fois on ne peut que s’incliner devant un groupe génial qui arrive a garder la magie original des titres tout en les transposant un univers indus pesant.

Merci Al et si jamais le démon de la musique te démange de trop, n’hésite pas. Nous serons toujours là pour toi !!!!!!!!

PS : Paul on a tous une pensé pour toi


1 Commentaire

6 J'aime

Partager
jejehand - 20 Novembre 2009: Supernaut avec son riff : l'orgasme !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire