Secret Society

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Europe
Nom de l'album Secret Society
Type Album
Date de parution 07 Novembre 2006
Style MusicalHeavy Mélodique
Membres possèdant cet album116

Tracklist

1. Secret Society
2. Always the Pretenders
3. Love Is Not the Enemy
4. Wish I Could Believe
5. Let the Children Play
6. Human After All
7. The Getaway Plan
8. A Mother Son
9. Forever Travelling
10. Brave and Beautiful Soul
11. Devil Sings the Blues

Chronique @ europebonjovidare

14 Octobre 2007
- Ouai ! Le voilà, le voilà !

- Qui ça ? Albator ?

- Mais non… Le nouvel album de Europe !!!

Je suis partagée... Dois-je vous faire "l’affront" en vous faisant une bio express de Europe... Je pars du principe que vous connaissez un peu tout de même... Bon, allez, je me lance, pour les "têtes de linottes" qui ont oublié... Europe a sorti son premier album éponyme en 1983, suivi en 1984 par l’excellent "Wings of Tomorrow". Puis en 1986, c’est le "légendaire" "The Final Countdown" qui leur offre la gloire au niveau mondial, suivi en 1988 de "Out of This World" et "Prisoners in Paradise" en 1991. Puis, c’est un long break interminable qui permet aux garçons de vaquer à des occupations en solo.

Maintenant, deux ans après leur "sortie des ténèbres" avec "Start from the Dark" (sans jeux de mots de ma part) sorti en 2004 et un an après la sortie du DVD "Live from the Dark" sorti en 2005, Europe revient et nous offre ici son dernier "bébé". C’est leur septième album studio et il s’intitule "Secret Society". Le line-up est le suivant : Joey Tempest au chant, John Leven à la basse, John Norum à la guitare, Mic Michaeli au clavier, Ian Haugland à la batterie.

Je vois déjà les sceptiques et les nostalgiques de l’époque de "The Final Coutdown" qui s’agitent dans tous les sens et qui commencent à critiquer avant d’avoir écouté quoi que ce soit... J’ai donc une bonne et une mauvaise nouvelle pour vous. Je commence par la mauvaise : celles et ceux qui espèrent un "The Final Countdown" bis, c’est loupé, vous pouvez partir, je ne vous retiens pas. Cette époque est terminée ! Hé ! Les mecs ! Réveillez-vous, nous sommes au 21ème siècle !! Il faut vivre avec son temps et penser à "évoluer" un peu. Refaire un "The Final Countdown" bis ? Voilà ce que Joey en dit : "Je suis persuadé que si nous avions sorti un album typé 80’s, c’eut été le dernier de notre discographie", "Peut-être que certains s’attendaient à ce que nous utilisions encore des sonorités de claviers très 80’s, mais c’eut été n’importe quoi dans les années 2000 !". La bonne nouvelle : celles et ceux qui sont tout de même curieux et pour celles et ceux qui ont adoré "Start from the Dark", c’est bon, vous pouvez rester. Cet album est fait pour vous, quoique, je doive bien vous dire que, même si "Secret Society" est la "continuation logique" de "Start from the Dark", ça n’en est pas sa copie conforme, loin de là. Mais je vais vous développer tout ceci...

L’album démarre avec l’éponyme "Secret Society", c’est un morceau nerveux qui à l’air de venir "d’un autre temps", comme s’il était passé dans un tunnel temporel.. Je dois bien vous dire que ce morceau m’a fait assez "peur". C’est vrai, c’est vrai, j’avoue honte à moi (bouh ! La méchante !), je n’ai pas vraiment accroché sur ce titre et j’ai eu peur pour la suite... Heureusement, la suite est... Bon, je continue...

La majorité des titres sont des morceaux puissants et dynamiques à l’image du sublime "Always the Pretenders" (qui sera le premier single) et son début electro-accoustique, son refrain accrocheur qui vous trotte dans la tête et ses sublimes chorus. Des titres comme cela il y en a un paquet ! "Love Is Not The Enemy" qui me fait penser à l’ambiance de l’album "Wings of Tomorrow" mais avec le son des années 2000 qui vous "martèle" la tête par son rythme endiablé et sa mélodie impeccable. "Human After All" est son début en harmonies façon cordes avant de vous "exploser" au nez (plutôt dans les oreilles en fait) tout en guitare et refrain au top une fois de plus. Mais aussi "The Getaway Plan" ou "Brave And Beautiful Soul" et son super son de guitare.

Le rythme se "calme" un peu avec quelques morceaux plutôt mid-tempo comme le magnifique "Wish I Could Believe" et son refrain d'enfer qui "squatte" votre tête. "Let The Children Play" et sa belle mélodie et de bons chorus. A la fin du morceau il y a des chœurs d’enfants qui se mêlent merveilleusement bien à la voix de Joey. Et que dire de morceaux tels que "Forever Traveling" ? Un son de guitare magnifique, une mélodie qui vous entraîne dans un "beau voyage". Cela met de bonne humeur, les chorus sont au top. "Devil Sings The Blues" a une sublime mélodie, j’aime la façon de chanter de Joey, il y a une sorte de sensualité qui se dégage de sa voix sur ce titre...

Et vous savez quoi ? Il n’y a qu’une seule ballade ! Mais alors, quelle ballade... Il s’agit de "A Mothers Son". Celle-ci démarre en piano/voix du plus bel effet, c’est sublime... Cette mélodie, la voix de Joey... Ça vous serre la gorge d’émotion... Voilà le morceau qui m’arrache des larmes. C’est magnifique, des chorus énormes ! C’est un morceau mélancolique, mais qu’est-ce que c’est beau. Merci !

Un CD puissant, mélodique, énergique. Ca fait plaisir d’entendre un album comme celui-ci !

C’est l’album où les membres du groupe ont le plus participé. C’est génial de voir un morceau signé par John Leven le bassiste, surtout que le titre sur lequel il participe ("Always the Pretenders") est excellent. Ne manque plus que Ian Haugland le batteur qui n’a rien écrit ni rien composé (Ouh ! Le vilain !), peut-être sur le prochain album ?

"Secret Society" est moins "sombre" que "Start from the Dark", les mélodies sont plus "joyeuses", l’album en général est aussi plus vif, mais plus mélodieux que "Start from the Dark". Le groupe voulait un album qui sonne le plus "live" possible. Je peux vous dire que c’est réussi ! En live, les titres de cet album promettent d’être énormes ! Et si je surprends quelqu’un en train de dormir à l’écoute de l’album, je l'assomme avec le pied de micro blanc de Joey !!

Cet album est aussi le grand retour des "Yeah ! Yeah ! Et autres "Woohohoho" de Joey. Ca peut vous paraître ridicule, mais pour certains, ça veut dire beaucoup...

Le point commun entre tout les titres de cet album est : une bonne mélodie autour d’un refrain accrocheur avec de superbes chorus. Voici la "recette miracle" de Europe !

Je sais que les mauvaises langues vont dire : "Oui, mais le synthé est encore trop absent et patati et patata..." Je vous répondrais, on s’en fiche, il est toujours présent mais plus discret et puis "Quand la musique est bonne. Bonne, bonne, bonne. Quand la musique sonne. Sonne, sonne, sonne..."

Le seul point négatif, bein oui, fallait bien que je "chipote", sinon, ce n’est pas moi... c’est que cet album est beaucoup trop court !! J’aurais bien pris une demi-heure de plus...

Europe a changé ? Non, pas tant que ça, je vous invite à vous faire votre propre opinion en achetant cet album, vous ne le regretterez pas !

Je vous laisse avec mon "célèbre dicton" :

"Là où il y a du suédois, il y a de la joie" !

Ma note est donc 9,5/10

5 Commentaires

8 J'aime

Partager

 
BoteM - 11 Juillet 2009: Salut,
J'ai lu tes 2 chroniques concernantles 2 derniers albums du groupe ! De toute evidence tu es une ( il me semble que t es du genre feminin...lol ) grande fan du groupe....du coup, de mon point de vue,ca manque peut etre d' objectivité...certes ce sont 2 tres bon albums, loin...tres loin de la guimauve des annèes 80...ne tapez pas trop fort svp...car pour moi ce qu ils faisaient dans ces années la, n etait rien de plus qu un ersazt de leur idole ( deep purple...whitesnake...)eux meme le reconnaisse d ailleurs...alors...oui pour moi deux tres bon albums...mais qui merite quand meme pas ( en tout cas pour moi ) de rentrer au panthéon...merci pour tes chroniques car j aime quand meme ta fraicheur !
 
BoteM - 19 Avril 2011: Qu est ce qu il vient faire ? rien de plus qu un sourire....clin d oeil !!!
Inutile de chercher une quelconque interpretation....sauf à vouloir y trouver autre chose ! mais là...ca ne m appartiens plus !
Samarkande - 21 Juillet 2012: Je partage complètement ton analyse, depuis la sortie de l'album voila six ans, mon sentiment est le même : un album très réussi et une intro passabement ratée. En tout cas, ta chronique est parfaite !
 
europebonjovidare - 11 Mai 2013: Merci de m'avoir lu :-)
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire