Walk the Earth

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Europe
Nom de l'album Walk the Earth
Type Album
Date de parution 20 Octobre 2017
Labels Hell And Back
Style MusicalHeavy Mélodique
Membres possèdant cet album46

Tracklist

1.
 Walk the Earth
 
2.
 The Siege
 
3.
 Kingdom United
 
4.
 Pictures
 
5.
 Election Day
 
6.
 Wolves
 
7.
 GTO
 
8.
 Haze
 
9.
 Whenever You're Ready
 
10.
 Turn to Dust
 


DVD
1.
 Europe at Abbey Road (Documentary)
 

Chronique @ frozenheart

28 Octobre 2017

Walk the Earth, place le groupe Europe, comme l'un des plus dignes héritiers de Deep Purple...

Au moment de la sortie de War of Kings, il y a deux ans de cela, nous nous étions retrouvés émerveillés face à tant de variété, spontanéité et finesse sur l'ensemble d'un album. Ici le groupe reprendra plus ou moins la même recette, s'affirmant ainsi comme un des meilleurs héritiers de Deep Purple, avec un Hard Rock d'obédience Heavy Mélodique où les guitares s'affrontent en duel aux claviers (Hammond).

La production sera une nouvelle fois supervisée par Dave Cobb, qui pour l'occasion enregistrera l'album avec le groupe dans les mythiques studios d' Abbey Road de Londres, pour un résultat et une mise en son, dite vintage des plus honorables, dont un mix, très homogène et résolument moderne cela va de soi.

Musicalement parlant et comme mentionné plus haut, ce dixième manifeste estampillé Hard Rock classique se situera plus ou moins dans la continuité de War of Kings son prédécesseur, la cohésion des titres en moins. En effet, si les morceaux de War of Kings, s'imbriquaient facilement les uns aux autres dans une suite parfaitement étudiée, ceux sélectionnés pour Walk the Earth, semblent assez mal ordonnés, passant d'un style à l'autre, de façon assez décousue. Ce qui est d'autant plus dommage vu la qualité des titres proposés.

Une fois passés ces petits détails et défauts, attaquons nous sans plus attendre à la lecture de ce manifeste au son vintage et moderne. À commencer par l'éponyme. Ce titre marqué du sceau du grand Deep Purple, aux lignes épurées de guitares et claviers, servira plus ou moins de fil conducteur à l'ensemble de l'album. En effet, ce n'est pas "The Siege", le titre suivant qui nous dira le contraire. Cette pépite aux sonorités orientales, agrémentées de claviers et guitares luxueuses illuminées d'un solo très inspiré nous rappellera à bien des égards quels prodigieux musiciens sont Mic Michaeli et John Norum. Tout comme le reste de la formation d'ailleurs, qui mine de rien abat un travail phénoménal sur l'étendue de l'opus.

Parmi les autres titres estampillés, Deep Purple, n'omettons pas, le rapide et presque speed "GTO" qui se distinguera par un riff assez Heavy partagé par des interventions de claviers (orgue Hammond) des plus originales. Le lourd et presque Grunge "Wolves" au chant filtré, voire plus âpre, sera lui aussi magnifié, par un solo de guitare gorgée de feeling du maestro. Parmi les autres morceaux qui auront le plus retenu mon attention, il y aura, l'épique "Turn to Dust" et son déluge de guitares et claviers qui nous évoquera une fois de plus le tandem Ritchie Blackmore / Jon Lord, mais aussi les tonitruants et très entraînants "Election Day" et "Whenever You're Ready" tous deux soutenus par une rythmique détonante et sertis d'un solo lumineux et inspiré de John Norum.

Avant de conclure, j'évoquerais bien cette petite douceur qu'est "Pictures". En effet cette splendide chanson mélodieuse et groovy à la magnifique intro acoustique accompagnée de légères notes de Mélotron et piano, nous rappellera par de nombreux côtés le Pink Floyd des seventies. Tout comme la magnifique pochette d'ailleurs, qui avec son triangle nous évoque un peu celle du cultissime The Dark Side of the Moon. Pour la petite histoire, les paroles de "Pictures" reprennent la suite logique de celles développées en 1986 sur le multiplatine The Final Countdown. Quant aux titres restants, les très bons "Kingdom United" et "Haze", ils seront tous deux à ranger parmi les morceaux les plus évidents, voire prévisibles de l'album.

Cependant et malgré de nombreux atouts, Walk the Earth n'est pas le chef-d'oeuvre annoncé. La faute sans doute au manque d'équilibre et de cohésion de ses morceaux, au contraire de ceux qui faisaient la force du sublime War of King. Au final et hormis ces quelques réserves, Walk the Earth, reste un disque de Hard Rock traditionnel très réussi et captivant, qui nécessitera de nombreuses écoutes, pour pouvoir en saisir toutes les nuances et subtilités.

Une œuvre authentique, que je conseille vivement à tous les amateurs de Rock et Hard Rock d'hier et d'aujourd'hui.

11 Commentaires

7 J'aime

Partager

frozenheart - 30 Octobre 2017:

@alcajuar10: tout à fait d'accord avec ton ressenti, et c'est d'ailleurs pour cela que cet album mérite que l'on s'y attarde longuement. 

nicko11 - 06 Novembre 2017:

Après 2 écoutes j'ai beaucoup de mal à véritablement apprécier cet album...je n'accroche pas alors que j'avais aimé le précédent et quasi tous leurs albums depuis leur come back.

Faut dire que je suis aussi un peu trop dans le dernier Trivium et Sons Of Appolo, ce qui n'aide pas...

 

 
KALISIA17 - 02 Janvier 2018:

silent force a sorti "walk the earth" en 2008 - et c etait un sacré album....peut etre que le prochain Europe s'intitulera "ride the lightning" ou "operation mindcrime"

David_Bordg - 02 Janvier 2018:

KALISIA17 il est sorti en 2007 pas en 2008!

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire