Once Upon the Cross

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Deicide
Nom de l'album Once Upon the Cross
Type Album
Date de parution 18 Avril 1995
Enregistré à Morrisound Studios
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album564

Tracklist

1.
 Once Upon the Cross
 03:35
2.
 Christ Denied
 03:39
3.
 When Satan Rules His World
 02:55
4.
 Kill the Christian
 02:58
5.
 Trick or Betrayed
 02:24
6.
 They Are the Children of the Underworld
 03:12
7.
 Behind the Light Thou Shall Rise
 02:57
8.
 To Be Dead
 02:39
9.
 Confessional Rape
 03:53

Durée totale : 28:12


Chronique @ Fabien

27 Septembre 2007
Suite aux infernaux Deicide et Legion, le gang Benton débarque en ce beau mois d’avril 1995 avec son troisième méfait, le bien nommé Once Upon the Cross. La pochette montre un drap maculé de sang sous lequel, en ouvrant le livret CD, se cache le corps du Christ cliniquement disséqué ! A l’image de l’illustration provocante et de titres aussi évocateurs que Kill The Christians, Deicide a l’intention délibérée de marteler de nouveau les tympans sans lâcher la moindre concession, à l’inverse de combos comme Death ou Carcass s’assagissant avec le temps.

Sans étonnement, Deicide revient ainsi avec une trentaine de minutes death metal bourrines, produites par Scott Burns aux Morrisound, mais fichtrement bien ficelées. Sur la batterie technique et précise de Steve Asheim, les frères Hoffman balancent des riffs rapides et acérés, soutenus par les growls assourdissants de Glen Benton, conférant au tout une brutalité pure incontestable, à l’image de Christ Denied ou When Satan Rules, particulièrement entraînants.

Toutefois, malgré des compositions de très bonne facture, Deicide propose un Once Upon the Cross manifestement moins marquant que ses deux premières réalisations, laissant le goût d’une galette déjà entendue. L'album contient en revanche plusieurs hymnes comme son titre éponyme, When Satan Rules His World, Children of the Underworld, ou encore l'incroyable Kill the Christians repris quasiment à chaque concert.

Once Upon the Cross balance donc des nouveaux missiles sans surprise, d’une qualité certes indéniable, sans toutefois se hisser au niveau des redoutables Deicide & Legion. Au delà, l’album confirme la ligne de conduite brutale et irréprochable de Deicide, et forme avec les deux premiers efforts, la trilogie la plus intéressante du quatuor floridien, comblant dès lors et inévitablement toutes les brutes musicales acquises à sa cause.

Fabien.

10 Commentaires

20 J'aime

Partager

BEERGRINDER - 18 Janvier 2008: Désolé les "anciens" de ma génération mais je ne suis pas d'accord avec vous.
Pour moi c'est le meilleur album de Deicide : le premier n'est pas mal mais Legion manque quand même de pêche qu niveau du son.
Once Upon The Cross est parfait, les riffs ont beaucoup plus d'impact, de plus le chant de Glen Benton est bien plus puissant et travaillé ici, que sur les albums précédents.
albundy57 - 04 Novembre 2010: Super album qui m'a fait découvrir le groupe. DEICIDE apporte plus de lourdeur à sa musique, et le son massif de l'album lui confère une brutalité et une puissance particulières. Bref un très bon cru!
17blunt - 19 Janvier 2011: Enorme album avec un magnifique artwork qui m'a tout de suite appellé la première foi que je l'ai vu en me disant"achète moi tu va voir ce qu'il y a l'interieur tu verras tu ne seras pas deçus" un des plus beau artwork du genre !!!
Eaque - 27 Décembre 2011: Sargeist: "je trouve que cet album contient quelques longueurs. Plus de 30 minutes c'est trop pour Deicide, alors que "Legion" est parfait".

J'ai toujours connu Once Upon à 28 min et Légion 29!:)

Bref, peut être un peu moins d'aura que les 2 premiers, mais définitivement le plus puissant et mieux branlé. Un véritable rouleau compresseur !

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire