Manifest

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Impaled Nazarene
Nom de l'album Manifest
Type Album
Date de parution 24 Octobre 2007
Enregistré à Sonic Pump Studios
Style MusicalBlack Brutal
Membres possèdant cet album137

Tracklist

1. Intro / Greater Wrath 01:21
2. The Antichrist Files 01:23
3. Mushroom Truth 03:39
4. You Don't Rock Hard 02:14
5. Pathogen 01:58
6. Pandemia 01:58
7. The Calling 03:56
8. Funeral for Despicable Pigs 03:33
9. Planet Nazarene 03:51
10. Blueprint for Your Culture's Apocalypse 02:49
11. Goat Justice 02:29
12. Die Insane 03:55
13. Original Pig Rig 03:42
14. Suicide Song 03:26
15. When Violence Commands the Day 03:34
16. Dead Return 05:34
Total playing time 50:28

Commentaire @ Julien

22 Novembre 2007
Quelle drôle d’entrée en matière lorsque l’on lit le synopsis de ce nouvel opus des finlandais d’ Impaled Nazarene : « Dixième album pour Osmose et album le plus varié que nous n’aillons jamais fait ». Déjà ça ne sent pas vraiment bon lorsque l’on sait ce qui a fait la force du combo. Pour ne pas plus nous rassurer, l’album affiche 50 minutes au compteur. Lorsque l’on sait que généralement la durée oscille entre 25 et 35, il y a de quoi être inquiet. Enfin écoutons avant de juger.
Le constat sera malheureusement assez négatif. Les premiers titres sont ultra poussifs et sont complètement dénués de ce qui faisait la magie du groupe. Les riffs de grattes sont excessifs et criards, la batterie simpliste au possible, en somme pas le même groupe. Pire depuis Nihil nous n’avions pas eu un tempo si lent (enfin tout reste relatif mais les aficionados comprendront). Pour commencer à rigoler un peu il faut attendre « Pandemia ». Et encore ca dépote plus, mais bon ce n’est toujours pas ce qui faisait la gloire d’ Impaled Nazarene. Le pire c’est que l’on arrive a trouver des titres tout simplement mauvais a l’instar du platonique « Dead Return ». On aurait presque envie de dire « allez papi bouge toi les fesses ». Manque d’indulgence ? Peut être…….
Mais il n’y a pas que les compos qui sont en causes, Manifest traîne d’autres casseroles du même acabit. Mika es-tu là. Si le processus d’enregistrer la voix tel un live avait fonctionné a merveille sur Pro Patria Finlandia, ici le chant est assez lisse et monothématique. Pas de grosse prestation vocale et un rendu final poussif et ennuyeux. Pourtant on le reconnaît notre Mika, mais pas de modulation, tue une compo.
Dernier point assez négatif, le son ultra compressé qui fait un peu brouillon. Déjà que les riffs ne sont pas au top mais avec un son de cette qualité, ils finissent par faire vraiment tache.
Après une tournée ou le chaos a régné en maître, Impaled Nazarene nous offre un disque passable qui restera dans l’histoire comme un dixième album d’une discographie. Passé ce détail il tombera dans l’oubli…….

Vivement le prochain !!!!!!!!!!!!!!


15 Commentaires

7 J'aime

Partager

Dead_man_walking - 29 Novembre 2007: Mon poulain .... je suis assez inquiet ...
Wharat - 22 Juin 2009: venant d'un mec pour qui Laiho est le meilleur gratteux de sa génération c'est un compliment... alalala, quand on sait que Manifest est l'un des tout meilleurs d'Impaled Nazarene ça fait rire, en tout cas le plus "rentre dedans". Mais bon voilà, les Chroniques de Spirit Of Metal et leurs auteurs... on y peut rien.
New_Littlebigwolf - 08 Avril 2010: Moi, je l'aime bien cet album, bien qu'il soit clairement moins travaillé que les précédents, il reste vraiment agréable a l'écoute je trouve
Fyrnael - 07 Janvier 2013: Sans être une bombe cet album n'est pas aussi dégueu que tu le dis. Il envoie plutôt bien même (The calling et Blueprint for Your Culture's Apocalypse sont plus qu'efficaces!).

Après c'est sur qu'il y a bien moins de blasts, l'album est beaucoup plus orienté punk/trash que black mais c'est le côté musical que je préfère chez eux donc pour ma part ça n'a rien de dérangeant ;)
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire