God Cries

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
14/20
Nom du groupe Asphyx
Nom de l'album God Cries
Type Album
Date de parution 09 Mai 1996
Labels Century Media
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album78

Tracklist

1.
 God Cries
 03:57
2.
 It Awaits
 03:23
3.
 My Beloved Enemy
 05:19
4.
 Died Yesterday
 03:46
5.
 Cut-Throat Urges
 02:13
6.
 Slaughtered in Sodom
 02:50
7.
 Frozen Soul
 04:25
8.
 Fear My Greed
 02:44
9.
 The Blood I Spilled
 02:56

Durée totale : 31:33


Chronique @ BEERGRINDER

27 Juillet 2009

le trio met tout en œuvre pour pondre des plans mémorables mais hélas sans y parvenir

Dans ce monde infesté par le Black norvégien où le Death Metal a du plus en plus de mal à exister, Asphyx tente de survivre tant bien que mal, mais suite à un album éponyme bon mais ne pouvant rivaliser avec l’immortel Last One on Earth, les jeunes metalheads versatiles sont déjà passés à autre chose. Bob Bagchus et ses acolytes n’ont donc plus le droit à l’erreur pour ce quatrième album God Cries (1996).

Si l’artwork n’est pas vraiment transcendant (sorte de version du pauvre du superbe Choir of Horrors de Messiah) on rentrera tout de suite dans la musique des bataves. A première vue pas de grand bouleversement, le Death Metal de Asphyx est toujours aussi basique et épuré, proposant des titres majoritairement mid tempo et lourds. Le disque débute sur un God Cries de bon aloi qui applique à la lettre les recettes habituelles : voix écorchée, rythmiques baveuses, jeu de batterie classique mais collant parfaitement au style déployé. Malheureusement la relative bonne impression de départ ne dure pas et très vite l’ennui s’installe, les rythmiques pourtant pesantes de It Awaits ne parviennent pas à secouer son homme comme sur les premiers albums, on sent que le trio met tout en œuvre pour pondre des plans mémorables mais hélas sans y parvenir, et dès My Beloved Enemy il faut se forcer pour ne pas décrocher et penser au planning de la journée du lendemain...

Les compositions ne sont pas exécrables pour autant, seulement l’ambiance de cimetières ou de marécages putrides des précédentes réalisations s’est envolée, les titres sonnent comme des successions de riffs sans âme ni liant. Pire encore : la production est un peu brouillonne, faisant sonner Died Yesterday comme un titre Punk… Tout juste si on arrive à vibrer un peu sur l’énergique Slaughtered in Sodom. Mais où sont passés les gros passages Dark / Doom abyssaux d’antan ? On nous sert des petits soli manquant de consistance par ci (The Blood I Spilled), des accélérations timorées par là, on sent bien qu’ils ne sont pas dans le match comme dirait Jean-Michel Larqué, ce qui fait que finalement les 31 petites minutes du disque paraissent déjà trop longues.

Pas un mauvais disque au final, mais fait comme ça tranquille / pépère, sans véritable motivation, du Death Metal fast food en somme. Cet échec incitera le groupe à changer un temps de nom pour repartir de zéro, ça aura au moins servi à ça.

-Bonjour je voudrais un McDeath Metal s’il vous plait.
-C’est pour consommer sur place ou à emporter ?
-Pour tout de suite, j’ai faim et je veux bouffer, je suis pas regardant sur la qualité pourvu qu’il y ai la quantité.
-Ok, dans ce cas je vous mets le spécial God Cries de Asphyx

BG

12 Commentaires

7 J'aime

Partager

BEERGRINDER - 14 Octobre 2010: C'est plutôt l'œuvre de l'inspiration envolée et de la motivation absente à mon sens.
Mais tu as raison : il est plutôt plaisant, mais ça s'arrête là en ce qui me concerne.
MikeSlave - 17 Octobre 2010: tiens, tu parlais de "feeding on angels" de soulburn/asphyx.
effectivement on peut préferer le spin off au groupe originel.
NICOS - 08 Janvier 2012: Moi j'aime bien cet album. Je ne suis pas un grand fan d'asphyx, seul Last on earth ne me laisse pas de marbre, ainsi que soulburn.....et ce God Cries différent, mais avec des morceaux et des riffs percutants. Il perd de plus les défauts des précédents albums, notament ses longueurs.
grogwy - 09 Juin 2018:

Le principal défaut de "God Cries" est d'être sorti sous le nom d'Asphyx car sur ce disque le groupe est devenu méconnaissable ! La raison est que le batteur Bob Bagchus accompagné du premier vocaliste d'Asphyx Theo Loomans (qui tient la guitare et la basse) a abandonné le Death/Doom Metal des précédents albums pour exécuter un surprenant...Crust/Death Metal ! Ecoutez "Fear My Greed" sur ce titre on perçoit des relents de Napalm Death période "Utopia Banished" (1992), ce à quoi chez un groupe comme Asphyx on ne s'attend pas ! Malgré ce radical changement d'orientation "God Cries" est un très bon disque à défaut d'être un album majeur dans la discographie de cette légendaire formation néerlandaise.

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire