Dark Roots of Earth

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Testament
Nom de l'album Dark Roots of Earth
Type Album
Date de parution 27 Juillet 2012
Labels Nuclear Blast
Style MusicalThrash Bay Area
Membres possèdant cet album394

Tracklist

1.
 Rise Up
 04:18
2.
 Native Blood
 05:21
3.
 Dark Roots of Earth
 05:45
4.
 True American Hate
 05:26
5.
 A Day in the Death
 05:38
6.
 Cold Embrace
 06:46
7.
 Man Kills Mankind
 05:06
8.
 Throne of Thorns
 07:05
9.
 Last Stand for Independence
 04:43

Durée totale : 50:08


Chronique @ cutthroat

23 Mai 2016

Du bon travail, mais pas de quoi s'en relever la nuit.

Leur précédente réalisation The Formation of Damnation datant déjà de 2008, il était logique que nos thrashers de la Bay Area remettraient un peu d'huile sur le feu, et c'est donc en ce mois de juillet 2012 que débarque ce Dark Roots of Earth tant attendu...........ou pas.

Pour ce dixième effort, Testament ne va pas changer de méthode de composition, avec toujours en tête Eric Peterson en tant que compositeur principal que l'on retrouve crédité sur chaque morceau, et le groupe poursuivra sur la voie entamée par The Formation of Damnation. Le batteur Paul Bostaph (ex Forbidden, ex Slayer) est quant à lui (pour certaines divergences apparemment et d'autres choses certainement) remplacé par l'excellent et légendaire Gene Hoglan (Dark Angel, Death, Fear Factory, Strapping Young Lad) qui reprend les baguettes et la place derrière les fûts. Hoglan ayant déjà officié chez Testament dans les 90's sur l'album Demonic (1997) est donc en terrain connu. Notons également qu'un certain Steve Souza (ex Exodus) aurait collaboré à l'écriture de deux titres, à savoir "True American Hate" et "A Day in the Death".

C'est le britanique Andy Sneap (Sabbat, Exodus, Benediction, Nevermore, Kreator) producteur et ingénieur du son qui sera en charge de l'enregistrement de ce Dark Roots of Earth (2012) durant l'hiver 2011/2012 aux Driftwood Studios d'Oakland.
Prod limpide, puissante et bien velue, chaque instrument étant parfaitement mixé pour un résultat impeccable, le rendu est vraiment bon, de haute qualité, et du coup, ne conviendra pas à tous forcément.

On ne pourra pas passer sous silence ce putain d'artwork de Eliran Kantor, déjà auteur de la magnifique pochette de The Formation of Damnation, ainsi que des pochettes de In War and Pieces (Sodom), The Human Machine (Master), Jupiter (Atheist), When Landscapes Bleed Backwards (Sickening Horror) et de pas mal d'autres encore. Faut avouer que le type bosse bien, il a assuré, les tons bleutés sont juste merveilleux, et le souci du détail est poussé assez loin, le titre de l'album collant parfaitement à la cover. Terrible!

Aller hop, dans la platoche!
A l'envoi de la première piste "Rise Up", le groupe balance un titre thrashy, les deux gratteux Peterson/Skolnick jettent des riffs tranchants, et Chuck Billy beugle comme à son habitude, bon ça ne bourre pas à 100 à l'heure, mais c'est efficace, et l'on comprend tout de suite que le groupe va surfer sur la même vague que leur précédente réalisation.
Le superbe "True American Hate" montre un Hoglan en bonne forme, ça speede un peu plus et il y a même du blast, le riff principal est lui carrément excellent et entraînant, à n'en point douter un des meilleurs titres de l'album.
Et puis comme c'est devenu une habitude chez Testament depuis quelques albums, le côté plus mélodique et heavy du groupe ressort, à l'instar du titre éponyme, ou de la semi ballade "Cold Embrace" aux différentes variations dans les mélodies et le chant, le côté heavy étant clairement dominant sur les quasi huit minutes que dure le titre. Peut-être ce titre aurait-il d'ailleurs mérité d'être raccourci je pense.
D'autre part, saluons une fois de plus le travail abattu par les deux guitaristes Peterson/Skolnick, livrant des solos de haute volée, "True American Hate", "Rise Up", "Throne of Thorns", "Dark Roots of Earth" sont la preuve irréfutable du talent de ces gars là !
N'oublions pas de mentionner la qualité du packaging de l'édition spéciale CD+DVD qui est carrément magnifique, fait comme un p'tit livre avec une couverture en papier glacé du meilleur effet, non, pas de souci on en a pour notre oseille. Tout comme les bonus, trois reprises, si "Dragon Attack" (Queen) et "Animal Magnetism" (Scorpions) sont sympa, "Powerslave" de Maiden est vraiment mortel, la meilleure reprise des trois à mon sens.


Dark Roots of Earth est donc un album réussi, exécuté par des zicos expérimentés c'est clair, mais ce disque n'est pas non plus mémorable, il bénéficie de compos solides et travaillées, mais il faut reconnaître qu'il ne surprend pas, ça manque de patate par endroit, on aurait envie que ça parte, mais non en fait. Testament ne prend donc aucun risque particulier, mais fait son travail avec passion et conviction quand même. Cet album possède de superbes passages et d'autres moins passionnants, mais reste malgré tout un disque de qualité, comme l'était The Formation of Damnation quatre ans avant, ni plus ni moins.
Voila, vous savez ce qu'il vous reste à faire, à vous de trancher!

4 Commentaires

7 J'aime

Partager
tormentor - 23 Mai 2016: Moi ce skeud m'a vite lassé comme pas mal d'album de leur disco, c'est un très bon groupe avec des musiciens hors pair mais rien ne me transcende plus que ça dans leur zik. Du bon thrash sans plus. Il manque quelque chose...
King_Triton - 23 Mai 2016: Je rejoins l'avis de tormentor, plutôt déçu par cet album qui pédale dans la semoule. De bons zicos certes, mais si peu inspirés...
frozenheart - 23 Mai 2016: Merci pour cette analyse détaillée sur cet album, assez réussi, même si nous sommes tout de même loin des albums à la trempe de The Legacy, Demonic et le superbe The Gathering.
Arkhamian - 03 Juin 2016: C'est marrant moi j'ai toujours trouvé The Gathering super chiant alors que tout le monde me dit qu'il est génial... Enfin bon c'est comme ça. En tout cas celui-ci n'innove pas c'est certain. C'est un The Formation en moins bien, en plus mou et moins surprenant (déjà que The Formation était pas une énorme prise de risque). J'attendais beaucoup de Gene Hoglan... Ben en fait je préfère Bostaph pour ce genre de boulot. D'ailleurs en live c'est pareil. Bref si j'ai le choix j'écoute celui d'avant c'est clair. Et les vieux aussi.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ MADMX

16 Septembre 2012

Testament, nouvel album, un pari ( presque ) gagné.

Quel plaisir, mes amis, de revoir Testament pointer le bout de son nez ( ou de ses cordes de guitares ) en ce mois de Juillet 2012, et de nous proposer leur nouvel album "Dark Roots of Earth".

Quel plaisir; enfin !!! diront les esprits chagrins, car il aura fallu patienter tout de meme quatre longues années avant de voir le successeur de The Formation of Damnation naitre enfin.

Sur que pendant ces quatre ans le groupe du Cheyenne Chuck Billy n'a pas chomé, tournées et encore tournées, repos ( un peu ) et projets solos plus ou moins aboutis, ont bien rempli les agendas des musiciens.

Alors la maintenant la question est: Est ce que ça valait le coup d'attendre ?

Et bien oui et non... malheureusement...

Oui car le groupe revient avec un album au son très reussi ( merci Andy Sneap ), on sent que les trashers made in Bay Area ont voulu proposer du matériel à la hauteur de leur dernier album qui fut une franche réussite.

Les guitares sont clairement misent en avant et les deux grateux en chef ont pu participer à l'écriture des morceaux et à la réalisation des solos, Alex Skolnick du haut de son statut ( mérité ) de guitar hero a laissé beaucoup plus de place à Eric Peterson sur ce nouvel album et le tout s'en trouve bonifié.

L'album du coup est très riche musicalement, chaque titre est bien mis en valeur et les deux desperados tirent à vue dès que l'occasion se présente.

Testament nous propose en fait ce qu'il sait faire de mieux, un trash métal nerveux, voir brutal, mais toujours assez mélodique avec des refrains assez travaillés.

De plus le groupe n'oublie pas les bonnes vieilles recettes ( ficelles ? ) d'un disque reussi en nous servant sur un plateau une bonne vieille ( dans tous les sens du terme ) ballade power métal " Cold Embrace " de derrière les amplis qui fera son petit effet auprès des fans.

Donc mon brave monsieur tout va bien alors ? et bien non !

Non car le groupe malgré beaucoup d'efforts n'arrive pas à remplir complètement son contrat.

Dejà, Testament, il faut bien le dire, profite d'un retour en grace assez inespéré, les années de galère ( fin des années 90 ) ne sont pas si loin et la formation disposait pour ce nouvel album d'un fort soutien médiatique, bien orchestré par sa maison de disque.

Avec un tel soutien c'était vraiment le moment de frapper fort et bien le groupe n'y arrive pas complètement.

Il faut bien le dire, si le son, la puissance, la qualité d'exécution sont bien là, l'inspiration n'est pas toujours au rendez vous.

Hélas, certains titres peinent à vraiment décoller ( et pourtant c'est pas faute d'essayer, le cd n'arretant pas de tourner sur la platine ) ou pire sont maladroits comme le morceau d'ouverture ( embetant ! ) dont le riff principal sonne franchement comme du mauvais Slayer.

Vraiement dommage d'avoir un tel soutien médiatique et de ne proposer qu'un bon album dans la moyenne et non le disque qui tue !

Cet album très guitares, s'ecoutent assez facilement, on passe bon moment mais à la fin de l'écoute, on n'a pas le sentiment d'avoir vécu un moment exceptionnel...

Dommage !

Dark Roots of Earth sera donc, à mon sens, un beau support de tournée mais ne restera dans la discographie, fournie, des ricains q'un bon album de plus... mais pas plus !

Cela dit bonne écoute quand meme.



15 Commentaires

0 J'aime

Partager

BEASTtoCUT - 14 Août 2013: POWERSLAVE !! Mettez moi ce titre superbement reboostée n'importe où, n'importe quand et j'aurai le sourire, même sur l'échafaud. Sinon l'album est bien.
thrasheavy - 18 Octobre 2014: Deux ans qu'il est sorti et je prends toujours autant de plaisir à l'écouter qu'à sa sortie. Vraiment un album très réussi !!
MCGRE - 06 Novembre 2014: Bon au début j'ai était déçus par cet album je le trouver sans âme en pilotage auto , et avec le temps en lui laissant ça chance ben je me ravise , il vieilli bien et je le redécouvre , en fait il est comme un bon vin il se bonifie avec le temps .
Goneo - 29 Août 2016: C'est Marrant MCGRE, moi c'est pareille, cette album n'avait pas du tout retenus mon attention. C'est seulement maintenant que je commence a l'apprécier.... En 2016, je ne pas eu la force depuis 2012. Sans être le meilleur album de Testament, il se défend bien. Pour info, il était en album du mois dans le Metallian (magazine de metal extreme).
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire