Ballads of a Hangman

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Grave Digger
Nom de l'album Ballads of a Hangman
Type Album
Date de parution 09 Janvier 2009
Style MusicalHeavy Speed
Membres possèdant cet album134

Tracklist

1. The Gallows Pole 00:52
2. Ballad of a Hangman 04:47
3. Hell of Disillusion 03:56
4. Sorrow of the Dead 03:26
5. Grave of the Addicted 03:34
6. Lonely the Innocence Dies 05:45
7. Into the War 03:32
8. The Shadow of Your Soul 04:15
9. Funeral for a Fallen Angel 04:32
10. Stormrider 03:17
11. Pray 03:37
Bonustrack (Digipack Version)
12. Jailbreak 04:05
Total playing time 45:05

Commentaire @ Ebrithil

10 Fevrier 2009

Grave Digger. Un nom qui m'était inconnu il y a encore un mois... Jusqu'à ce que je jette l'oreille sur ce Ballads of a Hangman, dont les critiques faisaient l'éloge dans tant de magazines spécialisés...ce qui m'amena à découvrir un de mes groupes favoris du moment, via des albums comme Excalibur ou Rheingold, véritables réussites. Alors, après une écoute des albums précédents, que dire de ce nouvel opus ?

Tout d'abord, ceux qui avaient été déroutés par le coté plus mid-tempo, mélodique (Chris Boltendahl, le chanteur, avait dit "plus progressif") de Liberty or Death peuvent être rassurés. On le comprend dès Ballad of a Hangman, le premier titre : Grave Digger revient à une musique bien plus rapide et efficace, loin des expérimentations parfois bancales de Liberty or Death. On peut même aller jusqu'à dire que rarement Grave Digger avait été aussi direct, aussi "vlan dans ta face". Finies les mélodies des 2 précédents albums, fini le côté épique de Rheingold, Grave Digger fait ce qu'il fait le mieux (selon eux), un true metal parfois bien speed comme un Judas Priest sous anabolisants, parfois plus heavy et mid-tempo, et toujours bien accrocheur. Accrocheur, voilà, le mot est dit : à l'écoute de certains refrains, on comprend bien que le groupe a tout misé sur leur efficacité (Ballad of a Hangman, Into the War, Hell of Disillusion) ... les riffs font donc headbanguer (même si aucun n'a le génie d'un Excalibur par exemple), le chant est vindicatif et agressif et les refrains sont faits pour être repris en choeur.

Alors, évidemment, le groupe se garde quelques moments plus posés, comme la "ballade" de l'album Lonely the Innocence Dies, en duo avec la chanteuse de Benedictum (et non pas d'Equilibrium, correction) Veronica Freeman (à la voix particulière) ; mais ces ralentissements de tempo restent rares (le tube Pray, par exemple). Mais la vitesse l'emporte pour la première fois depuis longtemps chez Grave Digger sur la mélodie. Mais tout cela signifie-t-il que nous avons là droit au meilleur album du groupe ? Pas forcément. C'est certainement le plus énergique depuis bien longtemps, voire depuis les années 80 ...mais le côté épique d'albums comme Rheingold, Excalibur ou Knights of the Cross donnait une patte particulière au groupe qui manque un peu sur ce Ballads of a Hangman. On a beaucoup moins l'impression ici d'assister à une fresque musicale qu'à une simple succession de chansons efficaces, puissantes, mais moins porteuses de sens ... sans oublier que même techniquement, nous n'assistons pas ici aux meilleurs riffs du groupe, ni à ses meilleurs solos. Reste que Ballads of a Hangman plaira à la plupart des metalheads, des amateurs de true metal efficace, et réconciliera certainement les fans déroutés par Liberty or Death et The Last Supper.

10 Commentaires

11 J'aime

Partager

Ebrithil - 12 Fevrier 2009: J'peux tout à fait comprendre ce point de vue,cet album étant clairement moins varié qu'Excalibur ou Knights Of The Cross...
boule - 13 Fevrier 2009: Comme Un peu Hr passion ,j'étais resté sur tunes of war. Mais j'avoue que cet album me reconcilie avec le groupe et ses intentions de faire du bon metal.
celtikwar - 18 Fevrier 2009: je ferais juste une petite précisionen plus dessus,
le groupe est retourné dans un "true " comme il le disent , ou à un côté plus speed voire l'album the grav digger, d'accord , mais il y a aussi l'arrivé d'un second guitarsite ex running wild , qui donne un côté speed plus important , on retrouve d'ailleur des riff issus de running wild
blackiss - 22 Fevrier 2009: Il est encore un peu tôt, pour vraiment me prononcer, (j'ai acheté l'album hier)mais pour une deuxième écoute. À mon avis, Grave Digger livre la marchandise. Jolie Artwork en passant.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire