The Living Dead

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Grave Digger
Nom de l'album The Living Dead
Type Album
Date de parution 14 Septembre 2018
Style MusicalHeavy Speed
Membres possèdant cet album33

Tracklist

1.
 Fear of the Living Dead
 
2.
 Blade of the Immortal
 
3.
 When Death Passes By
 
4.
 Shadow of the Warrior
 
5.
 The Power of Metal
 
6.
 Hymn of the Damned
 
7.
 What War Left Behind
 
8.
 Fist in Your Face
 
9.
 Insane Pain
 
10.
 Zombie Dance
 

Bonus
11.
 Glory Or Grave
 

Chronique @ dark_omens

29 Juin 2019

Pas de quoi réveiller les morts...

Depuis combien de temps les Allemands de Grave Digger ne nous ont-ils pas offert un album susceptible de tant nous enthousiasmer qu’il nous permettrait de cesser, enfin, de nous contenter d’approuver leurs nouvelles œuvres à l’aune de ce respect dû à ce passé glorieux écrit à coup de chef d’œuvre de 1993 à 2001 ? Quand pourrons-nous espérer revivre, ne serait-ce que le temps d’un disque, ces instants bénis révolus où ils étaient tant inspirés ? En d’autres termes, de quand date donc leur dernier effort susceptible de rallier massivement le peuple à sa cause ? Derrière ses questions, un brin provocatrices je vous l’accorde, et qui paraitront sans doute exagérément acres aux plus indulgents d’entre-nous, se cache pourtant une vérité crue et cruelle : les plus belles années artistiques de Chris Boltendahl et de ses comparses sont sans doute révolues.

Ce constat fait, il conviendra ensuite de se demander si cette fracassante révélation revêt réellement une importance aussi capitale. Pas sûr.

The Living Dead, sorti durant le troisième trimestre de l’année 2018, est donc le dernier opus en date de Grave Digger. Mû par un conservatisme culturellement très ancré au cœur de cette Allemagne rigoureuse de laquelle le groupe est issu, il nous propose un Heavy Speed Metal Mélodique classique sur lequel Chris Boltendhal vient poser sa voix éraillée si particulière. Et une fois que l’on aura dit cela, on aura à peu près tout dit. Il suffira juste de rajouter que ce méfait est dans la lignée de tous ceux sortis depuis quelques années déjà, qu’il lui manquera donc le génie que l’on pouvait trouver dans ces œuvres datant de la période sacrées évoquée plus haut. Mais aussi que, malgré tout, il ravira ceux qui ont depuis longtemps déjà fait leur deuil de ce possible retour en terre promise des natifs de Gladbeck. Il satisfera ces partisans-là fort de morceaux tels que Fear of The Living Dead, When Death Passes By, The Power of Metal ou Glory or Grave. Autant de titres qui seront l’expression la plus pure du savoir-faire, à minima, de la formation teutonne. Ajoutons à cela un Zombie Dance, à l’introduction et aux refrains folkloriques russes, un peu plus originale dans ce paysage convenu et vous obtiendrez un panorama assez fidèle de ce que nous proposera cet album.

Au chapitre de l’artwortk, là encore, aucune surprise puisque ce Living Dead nous offre, ni plus ni moins, qu’une variation de celles proposée depuis Clash of the Gods. Pour s’en convaincre il suffit de les mettre l’une à côté des autres et de comparer, ne serait-ce, que leur colorimétrie. Mais là aussi, au fond, est-ce si grave ? Là encore, pas sûr.

Grave Digger est donc devenu un groupe besogneux qui a défaut de composer des hymnes incontournables, comme il sut le faire autrefois, nous offre un travail soigné qui contentera, sans aucun doute, ses adeptes les plus convaincus. Et qui, en revanche, continuera de décevoir les plus nostalgiques d’entre-nous qui poursuivront sans fin ce cheminement dans les méandres de ces merveilleuses chapelles construites par la formation en d’autres temps. The Living Dead, nouvel opus du groupe, est un témoignage supplémentaire assez flagrant de cet autre constat.

4 Commentaires

6 J'aime

Partager
King_Triton - 29 Juin 2019:

Les derniers n'étaient déjà pas terribles mais alors celui-là...On touche le fond de l'insignifiance.

Dark_Gargoyle - 30 Juin 2019:

Platôt facile d'écouter un album sur you tube ou autre car dans ta collection je ne vois pas d'albums récents de Grave Diigger...

Je pense que c'est toi qui touche la fin de l'insignifiance...

Trop facile de dénigrer un groupe quand on en connait même pas un quart...

Cet album n'est peut être pas un must comme le souligne Dark_Omens mais il est loin d'être insignifiant pour moi !

Je trouve que SOM dénigre les groupes "connus" de plus en plus avec des critiques négatives ce qui fait le jeux à tous ceux qui excècrent le métal en général !!

King_Triton - 30 Juin 2019:

C'est un étrange raisonnement que tu tiens là... La notoriété n'étant pas gage de qualité, je reviendrais avec des fleurs lorsque ces groupes connus comme tu dis auront quelque chose d'intéressant à proposer comme l'a fait par exemple Judas Priest l'année dernière ! En attendant je pense être libre d'écouter un album de la façon qui me plait et de l'acheter ensuite...ou pas, comme je le fait depuis plus de 30 ans, merci.

Quant à ceux qui excècrent le Metal...Pourquoi devraient on spécialement se préoccuper d'eux ??

Dark_Gargoyle - 13 Juillet 2019:

Ok j'avoue que j'y suis allé un peu fort... Tu fais ce que tu veux comme tout le monde d'ailleurs... Ce n'est pas à moi de te juger...

Mais par contre ce qui serait intéressant c'est que tu argumentes ou donnes des explications pourquoi il "touche le fond de l'insignifiance". Quand on critique la moindre des choses c'est de dire pourquoi non ?

Dark_Omens le fait très bien dans sa chronique alors pourquoi ne pas le faire dans les commentaires?

Rassures toi tu n'es pas le seul visé, il y en a beaucoup sur ce site et sur d'autres aussi malheureusement...

Perso cet album je le trouve bon , pas excellent ni très bon mais seulement bon...

Aprés chacuns ses gouts...

Sans rancunes.

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire