Suffocation

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Suffocation (USA)
Nom de l'album Suffocation
Type Album
Date de parution 19 Septembre 2006
Produit par Joe Cincotta
Enregistré à Full Force Studio
Style MusicalDeath Technique
Membres possèdant cet album249

Tracklist

1. Oblivion 00:40
2. Abomination Reborn 03:33
3. Redemption 05:24
4. Bind Torture Kill 05:43
5. Inis Concieved 03:35
6. Translucent Patterns of Delirium 03:30
7. Creed of the Infidel 04:23
8. Regret 03:50
9. Entrails of You 04:20
10. The End of Ends 04:13
11. Prelude to Repulsion 04:58
Bonustrack (Japanese Release)
12. Anomalistic Offerings 04:36
Total playing time 44:13

Chronique @ Fabien

25 Mai 2007
Mai 2005, Souls to Deny marque le retour attendu de Suffocation qui, malgré un album de bonne tenue, ne parvient pas à reconquérir pleinement sa place de leader sur la scène brutaldeath internationale, faute à son image encore figée entre 1991 et 95, mais aussi à cause de l’ombre prédatrice des nouveaux prétendants dans le domaine, tels que Nile, Krisiun ou Hate Eternal.

Septembre 2006, la bande new-yorkaise livre enfin son second effort depuis son retour, sobrement intitulé 'Suffocation'. Le quintet débarque avec une pochette sombre et épurée signée Jon Zig, mais aussi avec une nouvelle icône en guise de logo, afin de prendre un côté plus actuel. Exit les illustrations de DanSeagrave certes emblématiques, mais révélatrices d'une intention majoritairement proche de l'école old school. Le groupe se dote par ailleurs d'un enregistrement plus moderne, au son clair & incisif, sachant rester parallèlement tout aussi corrosif. Incontestablement, les gars de Suffocation et leur label Relapse travaillent leur image afin de se doter des meilleures cartes en main.

Coté compositions, difficile de faire de gros reproches à Suffocation, tant le groupe conserve cette recette magique dans la construction et l'interprétation de ses nouveaux morceaux, toujours aussi brutaux et si alambiqués, ces instants de lecture multiple offrant de sacrées heures d’écoute avant la compréhension de toutes leurs subtilités. De la première à la dernière seconde, chaque titre est remarquablement ficelé, servi par un Mike Smith au mieux de sa forme derrière les fûts, et par la paire de guitaristes Hoobs/Marchais, qui parvient quasiment à égaler le couple mythique Hoobs/Cerrito que l’on croyait pourtant intouchable. Citons par exemple l’excellent Redemption, qui débute par une intro acoustique aux accords sombres & disharmoniques pour une sacrée montée en puissance.

Avec un album éponyme de très bonne facture, suite logique et un peu plus moderne du bon Souls to Deny, Suffocation se rapproche un peu plus du trône du brutaldeath brutal, autrefois conquis aux côtés des suprêmes Morbid Angel & Immolation. Ne doutons pas qu’il y siège une fois encore, en nous livrant un album culte à la Effigy of the Forgotten ou Pierced from Within. Le potentiel est là, et les tournées intensives à travers le monde nous montrent le groupe plus déterminé que jamais.

Fabien.

6 Commentaires

26 J'aime

Partager

Wyndorel - 27 Avril 2008: Le son est toujours aussi épais mais, de même que la voix, je le trouve moins profond qu'auparavant (pour la voix cela se ressent déjà sur Souls To Deny). Mais aucun reproche, c'est simplement un peu différent.

Enfin j'avoue ne posséder aucun de leur albums (écoutés en partie seulement sur le net... mais chaque chose en son temps!), donc je ne m'avance pas plus ^^!


EDIT: finalement, en terme de profondeur c'est tout à fait équivalent bien que différent certes d'un Effigy Of The Forgotten ou Despise The Sun qui sonnent plus bestiaux, mais plus proche en ce sens de Pierced From Within, plus technique et fin, terrible.
Impatient en tout cas de voir ce que 'Blood Oath' va donner!
 
MALEVOLENT - 21 Fevrier 2009: Cet album représente le brutal death a son apogée. Puissance, haine, lourdeur caractérise cet opus surpuissant et digne des meilleurs albums death depuis 2 décennies.
eulmatt - 03 Août 2009: Peut-être à l'exception de la production, je ne le trouve pas supérieur à Souls To Deny, ni inférieur d'ailleurs...la seule capacité à pondre un death brutal et technique de ce niveau au fil des albums est déjà en soi bluffant, et l'inventivité des New Yorkais est telle que malgré une approche toujours identique, ses albums ont une durée de vie infinie, l'ennui n'étant jamais à craindre.
17blunt - 08 Juin 2012: Comme son nom l'indique c'est du suffocation pur jus ! Toujour aussi puissant et compliqué !Tous les fans du groupe ne connaissant pas cet album peuvent se jeter dessus !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire