Nattfödd

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Finntroll
Nom de l'album Nattfödd
Type Album
Date de parution 2004
Style MusicalBlack Folklorique
Membres possèdant cet album559

Tracklist

Re-Issue in 2008 by Spinefarm with the "Trollhammaren" EP on Bonus Disc.
DISC 1
1. Vindfärd / Människopesten 05:36
2. Eliytres 03:46
3. Fiskarens Fiende 03:47
4. Trollhammaren 03:33
5. Nattfödd 04:51
6. Ursvamp 02:03
7. Marknadsvisan 02:00
8. Det Iskalla Trollblodet 03:54
9. Grottans Barn 04:37
10. Rök 02:23
DISC 2
1. Trollhammaren
2. Hemkomst
3. Skog
4. Försvinn Du Som Lyser
5. Hel Vete
Total playing time 36:30

Chronique @ Nattskog

03 Juin 2004
Les troll finnois reviennent ! Au secours !! Fuyez braves gens…
En fait, à l’écoute de cet album (comme des autres du groupe), on aurait plutôt tendance à accourir. Même mes amis les plus réticents au metal se sont laissés convaincre !
Alors voilà, ceux qui connaissent l’esprit de Finntroll n’ont pas vraiment besoin de lire ce qui va suivre. Vous pouvez foncer vous le procurer.
Les autres, attardez vous quelques instants, car Finntroll n’est pas un groupe de black commun : la surprise ici, c’est que c’est plutôt gai, dansant et ça redonnerait le sourire à une porte de prison ! L’accordéon, les claviers folkloriques et les ambiances entre guerre et fête (de la victoire) ne peuvent que servir de prozac aux plus trues des black métalleux.
L’esprit des précédents albums y est… mais il manque quelque chose. Ou plutôt quelqu’un. Somnium, l’ancien guitariste, mort dans des circonstances mal définies (officiellement) après l’album « Jaktens Tid ». Or les morceaux qu’ils composaient avaient ce petit plus qui ne peut être réinventé… une gaieté suggérée d’une efficacité extraordinaire.
Pour être franc, à la première écoute, j’ai été un peu déçu par « Nattfödd », sans pouvoir m’expliquer pourquoi. Puis à la deuxième écoute, après m’être longuement lamenté sur le sort de mes trolls favoris, j’ai entendu l’album avec un autre point de vue : la vie continue. Il ne faut pas se laisser abattre. En l’écoutant dans cet état d’esprit, il passe tout de suite mieux ! Il est même merveilleux cet album !
Sur certains passages (courts, mais ils sont là) on peut reconnaître des « emprunts » au « Goat Horns » de Nokturnal Mortum – surtout sur la neuvième plage, « Grottans Barn », ce qui assombrit un peu le portrait jadis si coloré de Finntroll. Autrement, le style est le même que sur les précédents opus, en un peu plus sombre, comme s’ils rendaient un dernier hommage à leur ami disparu. Autre exemple, la conclusion du CD est carrément triste. Rien à voir avec la fête sur « Jaktens Tid ». Mais bon, ce ne sont que certains passages bien précis.
Les titres ne sont pas très long – pas assez ça c’est sûr – et l’album ne dure que 35 minutes (environ). On retrouve « Trollhammaren », titre qui figurait sur le mini du même nom, sorti quelques semaines avant. Autrement, ce ne sont que des inédits.
Les éditions de l’album sont très belles. Il en existe au moins deux : une en double CD digipack mat regroupant cet opus et « Trollammaren », et celle qui m’a fait craquer, avec le boîtier gravé. Magnifique packaging, le nom du groupe et le titre de l’album gravés en doré sur la boîte… que demander de plus ? Spikefarm a fait un excellent boulot !
Excellent remède dans les moments de déprime ! Et ce n’est que du naturel !

3 Commentaires

7 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
thedeath666 - 13 Mars 2010: Tout simplement parce que leur musique nous plaît, après, si t'aime pas, chacun son truc
MaKsou - 13 Juin 2010: Je compte découvrir Finntroll en commencant par cet album. Tu m'a donné envie de l'écouter, merci! =)
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Chronique @ Icare

14 Mars 2008
Aaah!

Revoilà nos trolls préférés, rentrant chez eux après une victorieuse bataille, le marteau de guerre sur l'épaule et la corne pleine d'hydromel à la main, braillant à tue-tête des hymnes paillards et guerriers, et, par Thor, ça fait plaisir !

Ici, pas de doute, on a affaire à du Finntroll pur jus et on ne peut que s'en réjouir. Les Finlandais ont un style inimitable et unique, souvent copié, mais rarement égalé, et une fois encore leur patte sylvestre et bourrue est reconnaissable entre mille. Un bon compromis entre black rageur et vindicatif, hymnes folks délirants et dansants et musique plus mélancolique et contemplative, le tout passé à la moulinette Finntroll pour nous donner une musique entêtante et faussement légère.

Car oui, cet album très diversifié et, si j'ose dire, festif (vous ne rêvez pas, il s'agit pourtant bien de folk black métal !), peut certes plaire à tout chevelu lambda amateur de riffs bien gras, de comptes champêtres, d'heroic fantasy et de bitures, et son aspect frais et entraînant en fait un album plaisant dès la première écoute et, en apparence, relativement simple et facile d'accès. C'est sautillant, joyeux, bougrement efficace, et on se prend souvent à headbanger avec une sauvagerie jouissive, à beugler comme un ours bourré sur des refrains imparables et à siffler joyeusement quelques parties de claviers entêtantes.

Mais ce CD est beaucoup plus vicieux que ça. Il s'écoute facilement, s'apprécie tout de suite, mais son véritable charme ne commence à opérer qu'après un certain nombre d'écoutes. En fait, on a quasiment l'impression de redécouvrir les chansons une fois qu'on en est arrivé à les connaître totalement par coeur. C'est là que le charme hypnotique des chansons opère, et qu'on se rend compte que ce qui pouvait passer pour un simple petit CD de troll métal épique et dansant, certes fort sympathique, est en réalité une oeuvre dense et complexe, aux compositions et aux arrangements fouillés et subtils. On se prend à s'attacher à des détails auxquels on n'avait pas pris garde lors d'écoutes distraites, on est littéralement possédé par ces lignes de claviers limpides et obsédantes qui ne nous quittent pas de la journée, on s'extasie à chaque fois sur l'heureux et improbable mariage des instruments, sur la richesse et la diversité du paysage musical des Finlandais, on ne peut s'empêcher de scander ces refrains de beuveries et de guerres d'une voix rauque, emportés par la puissance mélodique de la musique et la cohérence simple et efficace des enchaînements...

En fait, une fois que la bête des bois Nattfödd vous a choppé dans ses longues griffes, elle ne vous lâche plus jusqu'à avoir empli entièrement votre âme de ses hymnes païens et sauvages. Excellent !

0 Commentaire

6 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Mika_Helvetia

05 Fevrier 2006
Finntroll, les Trolls Finnois sont de retour après quelques péripéties avec un nouvel album dans leur traditionnel Black Folk tout droit sorti des méandres moyen-âgeux !
Si vous êtes dans les anti-joie purs et durs rien de vous serviras d'écouter ce CD ni même de lire plus loin cette chronique!
Entrez dans la danse avec Vindafärd-Människopesten, aux ambiances Folks entrainantes mais avec un petit côté triste sans doute dû aux aléas qu'a connu le groupe avant cet album (cf biographie).
On continue avec Eliytres. Un morceau rapide et plus Folk que jamais qui nous convie à la fête. On notera aussi un côté épique parfaitement orchestré par les claviers.
Encore plus épique c'est Fiskarens Fiende qui toujours avec ce folklore semble exprimer la victoire de tout un peuple ! Un véritable retour de guerre bien arosé ^^!
A présent le morceau le plus entrainant Trollhammaren dont le clip saura vous mettre parfaitement dans l'ambiance ! Acordéons festifs, riffs et rythmique emplis de joie et des compositions dignes de ce nom !
Nattfödd lui casse toute l'ambiance si j'ose dire... Après cet élan festif de Trollhammaren, c'est une tristesse profonde mais toujours aussi bien accompagnée par les acordéons, les flutes et autres instruments médiévaux !
On clos le tout avec d'autres morceaux de la même trampe que Trollhammaren ou : Eliytres Ursvamp et Det Iskalla Trollblodet aux ambiances scandinaves entrecoupées d'une piste d'environ une minute que vous découvrirez vous même !

Chouette à écouter de temps en temps.


0 Commentaire

1 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Finntroll


Autres albums populaires en Black Folklorique