Killing Ground

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Saxon
Nom de l'album Killing Ground
Type Album
Date de parution 24 Septembre 2001
Labels Steamhammer
Style MusicalNWOBHM
Membres possèdant cet album172

Tracklist

1.
 Intro
 01:36
2.
 Killing Ground
 05:45
3.
 The Court of the Crimson King [King Crimson Cover]
 06:01
4.
 Coming Home
 03:39
5.
 Hell Freezes Over
 04:44
6.
 Dragons Lair
 03:40
7.
 You Don't Know What You've Got
 05:00
8.
 Deeds of Glory
 04:35
9.
 Running For the Border
 04:26
10.
 Shadows On the Wall
 06:16
11.
 Rock is Our Life
 03:55

Durée totale : 49:37



Classics Re-Recorded

Bonus
1.
 Princess of the Night
 04:10
2.
 Crusader
 06:38
3.
 Wheels of Steel
 05:52
4.
 Motorcycle Man
 03:45
5.
 Strong Arm of the Law
 04:24
6.
 Denim and Leather
 05:19
7.
 Dallas 1 P.M.
 06:15
8.
 And the Bands Played On
 02:52

Durée totale : 39:15


Chronique @ Seleucos

14 Juillet 2010
Tout est bon dans le Saxon!

La légende de la NWOBHM entame sa troisième décennie (et oui déjà!), avec un tout nouvel album placé sous le signe du changement. Attention, Saxon ne fait aucune concession aux modes, mais ils laissent définitivement de côté leur pochettes avec le gros logo rouge et leurs textes bikers des 80's pour un univers plus médiéval, très proches des Saxons (sans rire), la pochette en est témoin. Cette pochette est comme son contenu, soit ça plait, soit ça plait pas. Personnellement les deux me plaisent.

Cet album est différent de son prédécesseur Metalhead, l'ambiance sombre et lourde n'est plus là et l'on distingue nettement un retour aux sources. Le son se rapproche du fameux Red Noise de leur jeunesse, mais la touche teutonne de SPV a bien solidifié et modernisé le son, et ce savant mélange sonne très très bien! Les morceaux sont variés et touchent à tout les styles déjà abordés par l'Aigle avec en plus l'apport de leur nouvel univers.

Une fois de plus, une intro ouvre la galette et donne tout de suite le ton, cet album sera puissant, basé sur le thème de la guerre, on s'imagine facilement sur le champ de bataille, en rang, voyant à quelques pas devants vous ceux qui vont vous éventré vivants, l'adrénaline monte et les hostilités commencent avec Killing Ground!
Les armées chargent et les musiciens aussi, les guitares de Paul Quinn et Doug Scaratt riffs à merveille, riffs accrocheurs et rageurs, tandis que la batterie bat son plein au rythme du combat. Biff nous envoute d'un chant posé et puissant (à la Halford sur Electric Eyes) et nous fait vivre pleinement ce morceau qui renferme un sublime solo de basse de l'excellent Nibbs Carter. On enchaine avec une reprise de King Crimson, The Court Of The Crimson King, qui colle à 100% avec la pochette et le nouvel univers de Saxon. Biff y est une fois de plus remarquable, et ce morceau vous transporte littéralement à la cour du Roi, un vrai bijou, magnifique ré-orchestration! Saxon prolonge notre séjour dans son univers avec les pistes 8 et 10; Deeds Of Glory et Shadows On The Wall , deux compos très sympa, envoutantes et entraînantes à la fois qui démontrent bien que Saxon ne tourne pas en rond et s'approprie sur cet album un style nouveau qu'il maîtrise à la perfection.

Mais Saxon n'a pas oublier ses racines, et nous fait un petit retour aux sources avec Coming Home et Till Hell Freezes Over. Ces morceaux pourraient choquer le public heavy du XXIè siècle car ils sont anachroniques, mais fait par Saxon ça passe bien! Ce sont des classiques Saxon, archi old school, et peuvent très bien s'écouter entre un Dallas 1pm et un Wheels of Steel. You Don't Know What You've Got et Running For The Border sont du même calibre, parfait pour les nostalgiques du Red Noise et de la période 80-84.

Les amateurs de gros son ne sont pas oubliés pour autant, et seront ravis de découvrir Dragon's Lair et Rock Is Our Life! Des morceaux puissants et ravageurs, taillés pour la scène, (chose faite sur The Eagle Has Landed partIII) on a envi de taper du pied, un très bon (et trop court)moment heavy à souhait. Dragon's Lair et ses riffs moulinets sont sans concession, le rythme effréné et rentre-dedans vous colle au plafond! Pour Rock Is Our Life, tout est dit dans le titre, un classique NWOBHM, gros son bien heavy, rythme binaire très carré, riffs lourds et puissants, simple mais efficace, les hardophiles vont adorer!

Pour conclure, cet album est à la fois un retour aux sources de la NWOBHM et un nouveau visage que nous offre Saxon dans ce cap du XXIè siècle compliqué pour les dinosaures du heavy, mais franchi avec brio par l'Aigle! Un album neuf qui mêle passé et présent avec une fraîcheur et une vigueur déconcertante. Saxon qui a été mis sur la touche dans les 80's par les colosses du heavy que sont Iron Maiden ou Judas Priest, est devenu le fer de lance du heavy d'aujourd'hui. Dans une époque où le heavy qui a marqué de son emprunte les 80's est délaissé ou parodié, ne trouvant son salut que dans les remasterisations, Saxon nous enchante avec ce disque capable de conquérir plusieurs générations de hardophiles, une galette fidèle à la NWOBHM, un chef d'oeuvre varié et cohérent.

A posséder absolument! 16/20

6 Commentaires

8 J'aime

Partager

richie - 15 Juillet 2010: tres bon album ,mais tout de meme pas comparable a strong arm of the law ou wheels of steel
MetalOursonne - 15 Juillet 2010: @ richie : en partie d'accord avec toi. Killing Ground est différent des albums dont tu parles .. mais très bon quand même. Bien sûr, wheels of steel et strong arm of the law c'est .. très très bon! xx M.O.
ZazPanzer - 17 Juillet 2010: Belle chronique parfaitement juste, bravo. Saxon a su se réinventer, même s'il est évident qu'on ne peut comparer les bons albums récents aux intouchables chefs d'œuvre des 80's. Le mieux c'est encore de les voir live, là on prend vraiment une claque.
steelhardos - 21 Juillet 2010: Excellent album, je prends mon pied sur la majorité des titres !

Néanmoins j'aurais préfèré que la reprise de King Crimson arrive un peu plus tard sur l'album car cela casse le rythme d'entrée de jeu. J'y trouve d'ailleurs des passages à la Stratovarius plutôt bien intégrés.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire