Gallows Gallery

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Sigh
Nom de l'album Gallows Gallery
Type Album
Date de parution Octobre 2005
Style MusicalBlack Avantgardiste
Membres possèdant cet album44

Tracklist

1. Pale Monument
2. In a Drowse
3. The Enlightenment Day
4. Confession to Be Buried
5. The Tranquilizer Song
6. Midnight Sun
7. Silver Universe
8. Gavotte Grim
9. Messiahplan

Commentaire @ infernis

30 Mai 2007
Et nous revoilà pour parler de qui hein ?! de SIGH évidemment. Voici donc Gallows Gallery. Bon si vous êtes fans de Scorn Defeat passez tout de suite votre chemin! Cet album n’est pas pour vous.

Ce coup-ci l’ami Mirai a vraiment mis le paquet et il ne s’est pas entouré de bras cassés! Parmi les guests on trouve pêle-mêle: Killjoy (NECROPHAGIA) Niklas Sundin (DARK TRANQUILITY) pour ne citer qu’eux. Et c’est parti pour 45 min de folie.
Les compos sont résolument heavy, les rythmes dansants, les solos de guitares et d’orgues ravageurs. Surprise la voix est désormais claire et c’est tant mieux ! Les morceaux sont conçus de sorte qu’ils vous rentrent directement dans la tête et vous vous prenez à les fredonner comme les paroles qui sont plus des refrains. « Pale Moment » et « In a Drowse » en sont le parfait exemple. « The Enlightement day » vous accroche avec son petit côté oriental.
« Confession to be buried » est ma préférée. C’est une synthèse de ce que Sigh sait faire de mieux avec des passages de narrations presque black et juste après un saxophone! Et cette putain de batterie qui vous invite à secouer la tignasse. Les choeurs vous mettent le refrain en tête, l’orgue s’affole et le solo de guitare s'impose. GENIAL!! Arrive la narration finale avec les orchestrations et le réveil qui vous sort du rêve… Pour vous replonger aussitôt dans un autre ; « The Tranquilizer Song » tout « cotonneux » et ralenti mais non j'ai rien pris je vous le jure!
Heureusement « Midnight Sun » va vous réveiller par son énergie avant de vous prendre « Silver Universe » dans les oreilles. La machine Sigh est en rythme croisière et vous déballe ses riffs et ses chœurs sans complexe: « Say good bye to the Silver Universe.. ». Ca s’assombrit un peu avec « Gavotte Grim » bon, j’aime un peu moins celle- ci je reconnais à part l’intro, les solos et la conclusion je trouve que c’est le morceau le plus « banal ».
Et pour finir « Messiahplan » nous plonge par certains côtés dans cet espèce d’univers manga un peu enfantin. Je me demande bien ce que Mirai peut bien avoir dans la tête des fois. L’album se finit sur une outro très étrange des touches d’orgues.

Sur la version digipack il y a un remix de « Tranquilizer song » mais je le trouve sans intérêt. Préférez l’original à la copie!

0 Commentaire

1 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire