Dark Medieval Times

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Satyricon
Nom de l'album Dark Medieval Times
Type Album
Date de parution Janvier 1994
Style MusicalBlack Metal
Membres possèdant cet album498

Tracklist

1.
 Walk the Path of Sorrow
 08:18
2.
 Dark Medieval Times
 08:12
3.
 Skyggedans
 03:55
4.
 Min Hyllest til Vinterland
 04:30
5.
 Into the Mighty Forest
 06:19
6.
 The Dark Castle in the Deep Forest
 06:23
7.
 Taakeslottet
 05:54

Durée totale : 43:31


Chronique @ Fabien

28 Décembre 2012

Ayant pris sa forme et son patronyme définitifs à l’arrivée de Satyr en 1991, Satyricon s’inscrit dans cette première vague du revival blackmetal norvégien sous l’influence de Mayhem, aux côtés de Darkthrone, Arcturus, Immortal, Burzum, Emperor et Enslaved, son leader étant d’ailleurs un habitué du fameux magasin ‘Helvete’ d’Euronymous basé Oslo. Le rapprochement entre Satyr et Frost****** a lieu à l’occasion de la demo-tape The Forest Is My Throne capturée en mars 1993, date à partir de laquelle nos deux hommes fonctionnent en binôme, entourés de musiciens pour les différentes occasions. Composé entre 92 et 93 durant une période sombre où quelques acteurs de la scène blackmetal basculent dans la violence, et immortalisé en septembre quelques petites semaines après le meurtre d’Euronymous, Dark Medieval Times parait en tout début d’année suivante, sur le propre label de Satyr créé pour l’occasion.

"Dark Medieval Times est un concept sur le moyen âge, lorsque les vikings dominaient les pays du nord, lorsque la peste noire envahissait également la Norvège en 1349. La musique a ainsi été créée durant mes heures les plus sombres et prend sa source dans nos anciennes croyances. Mon inspiration vient des paysages de Norvège, musique & paroles étant les clés vers ces temps obscurs, ouvrant les portes du domaine de Satyricon placé sous la bannière de la domination et de la haine." Voici l’essentiel des notes de Satyr, qui résument bien l’ambiance sombre de son premier album et l’état d’esprit dans lequel il a été composé.

La magie opère dès les premiers instants de Walk the Path of Sorrow, son introduction plante idéalement ce climat trouble & obscur, puis le titre s’enchaine sur la batterie rapide de Frost******, les guitares grésillantes et la voix haineuse de Satyr, les claviers discrets dont la présence assombrit considérablement l’atmosphère et apporte parallèlement tant de majesté. Ce tourbillon de noirceur et de haine cède régulièrement la place à des plans acoustiques, qui illustrent cette ambiance médiévale et apportent tant de mélancolie, particulièrement palpable sur le titre éponyme aux arrangements judicieux, comme cette flûte moyenâgeuse qui reste immanquablement en tête. L’interlude acoustique placé au cœur de l’album annonce une seconde partie toujours plus obscure, à l’image d’Into the Mighty Forest partagé entre déchainement de haine et moments d’accalmie, liés par ces claviers si envoutants, ou encore de The Dark Castle in the Deep Forest, l’un des morceaux les plus hypnotiques de notre duo norvégien.

N’ayant bénéficié que de moyens rudimentaires, Dark Medieval Times surprend par la richesse de ses arrangements, nous montrant toute l’inspiration de Satyr et son talent d’écriture, mais aussi l’osmose entre le leader et son batteur, qui forment à eux deux l’âme de Satyricon. Peu importe sa perfectibilité, tant la majesté et l’authenticité de l’œuvre l’emportent, traduisant ce climat si intense régnant au cœur de la scène blackmetal norvégienne de l’époque, son anticonformisme, son incarnation de la noirceur et de la haine, tant d’éléments d’une telle force qu’ils allaient se consumer en quelques années, une courte période noire et irremplaçable, dont Dark Medieval Times est l’une des précieuses clés.

Fabien.

6 Commentaires

20 J'aime

Partager
furaxyn - 28 Décembre 2012: Je m'étais mis en tête d'écrire la chronique du disque, mais tout comme pour le suivant, j'ai été grillé par toi, hé hé !
Incroyable l'effet produit par le son de ce disque, ces riffs de guitare plus cisaillant à l'oreille que du vieux Darkthrone. Et puis ces chœurs simulés en arrière-fond lointain qui rajoutent à l'ambiance... presque du Black symphonique avant l'heure (alors même qu'Emperor avait terminé d'enregistrer In the Nightside Eclipse au moment de la parution de ce premier brûlot). Peut-être bien mon Satyricon préféré des années 90'.
keketomax - 28 Décembre 2012: Wow, tu n'arrètes donc jamais? En tout cas, merci pour ta chronique, la note 17 est pour moi, tout à fait correcte, c'est aussi un album que j'aime, sûrement mon préféré du groupe.
Morgart - 11 Janvier 2013: Bonne chronique -pour changer- pour ce disque envoutant et personnel. Je l'ai énormément écouté lors de sa découverte et il est dans top 10 black metal.
SH57 - 21 Juillet 2015: Voila une très bonne chronique qui illustre parfaitement le contenu de cet album.Malgré tout il y a quelque chose qui me dérange à l'écoute de cet album,notamment dans certaines chansons,c'est le son des guitares,comme par exemple dans Walk the Path of Sorrow,j'ai l'impression d'entendre une perceuse ou le bruit d'une scie éléctrique.Du coup on n'entend pas trop les riffs.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Paganwinter

10 Août 2007
Satyricon, groupe norvégien légendaire et très reconnu. C'est pour moi l'un des tout bon groupes de black metal, mais à la fois, que les fans me pardonnent, l'un des groupes qui a le plus mal tourné. Satyricon, pour moi, c'est trois albums d'anthologie, les trois premiers évidemment, et trois albums totalement décalés. Enfin c'est mon avis. Je n'ai jamais compris comment le groupe est passé d'un black metal médiéval et qui prend aux tripes à une espèce de black "rock n' roll" qui ne plaît pas à grand monde.

Enfin, revenons en l'an de grâce 1993, à l'apogée de la deuxième vague black metal. Année de la sortie du mythique album qui nous intéresse, "Dark Medieval Times". Le groupe est alors composé de Satyr et de Frost******. Pour la petite histoire, les deux compères ne se sépareront jamais malgré leurs quelques projets parallèles.

Premier opus du combo et déjà une toute grande maîtrise dans tout ce qu'il mijote. Les ambiances médiévales sont de mise, froides, ténébreuses, parfaites. Le clavier est bien présent mais est discret à la fois, ce pour quoi on peut dire que la musique est assez ambiante. La guitare est fabuleuse, les riffs sont sublimes, glaciaux, sans grandes difficultés apparentes, mais redoutablement efficaces. Les vociférations de Satyr sont passablement rares bien qu'elles soient fantastiques, car l'album est en grande partie instrumental. La qualité du son n'est ni trop bonne, ni trop mauvaise ; elle est parfaite. Bref, l'ambiance sans doute recherchée est bien palpable, on se croirait plongé dans les temps on l'on brûlait les sorcières et ou les châteaux ténébreux régnaient à l'horizon. Attention, l'album est dans une grande partie lent, donc déconseillé au accro de Marduk et autres Enthroned.

Les 7 morceaux sont magnifiques, mais une petite préférence pour "Dark Medieval Times", "Into The Mighty Forest" et "Taakeslottet". Ce dernier, presque exclusivement instrumental, est l'un des plus beaux et des plus profonds morceaux jamais composés par le groupe.

Voilà, un album que se doit de posséder tout amateur et fan de black metal. Une merveille qui, à mesure que les années passeront, sera plus valeureuse et mythique.

18/20

7 Commentaires

10 J'aime

Partager
ArchEvil - 30 Janvier 2008: Pas de 20/20 pour Dark Medieval Times? Allons allons ;-)
Belle chronique et tu as raison sur la fin. Ca fait longtemps que je possède ce disque, il a d'ailleurs été l'un de mes premiers. Et tel un bon vin, il se bonifie avec le temps. Un chef d'oeuvre du black metal comme on en fait trop peu souvent.
Paganwinter - 30 Janvier 2008: Merci pour ton commentaire. En fait je ne met jamais 20/20, rien n'est parfait, mais c'est vrai que j'aurai pu flanquer un 19/20 pour DMT qui pour moi est la plus haute note. Tu penses quoi des derniers Satyricon????
ArchEvil - 30 Janvier 2008: Ben j'ai commencé à lâcher le groupe avec Nemesis Divina qui m'avait moyennement plu, j'ai trouvé Volcano pas trop mal foutu malgré son black'n roll et Now Diabolical une bouse finie, bon ça reste très relatif ( ou pas :p ), si ce DMT n'avait pas vu le jour, je n'aurais jamais manifesté d'intérêt pour le groupe.
Paganwinter - 30 Janvier 2008: Shadowthrone n'est pas mal non plus. Moi j'aime bien Nemesis Divina. Les trois denrnier par contre c'est pas brillant, assez d'accord avec toi.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Svartevolf

02 Avril 2007
Album mythique "Dark Medieval Times" a certainement marqué l'histoire du Black Metal par ses ambiances médiévales mêlant magie noire, mélancolie et féérie. On pourrait certainement qualifier la musique de cet album de True Black Metal Ambiant tant les morceaux développent des ambiances évocatrices surtout dans les passages où la guitare claire fait son apparition ou dans certains passages au clavier.
Le chant de Satyr déclame tout du long des odes aux forêts hantées d'un sombre passé tandis que les guitares tissent une ambiance médiéval et obscure qui nous plonge en plein coeur des âges sombres d'après la chute de l'Empire romain, la batterie est lancinante et quasiment mystique et aurait tendance à développer un effet hypnotique renforçant ainsi la magie que se dégage de cet album.
A l'écoute de cet album on regrette que le groupe n'est pas continué dans cette voie tant la musique est belle et puissante (malgré une production qui sans être mauvaise manque de puissance mais cela n'est pas vraiment gênant au contraire cela aurait tendance à renforcer l'impression brumeuse qui se dégage de cet album).
"Dark Medieval Times" est avec "The Shadowthrone" le meilleur album du groupe et certainement un des meilleurs albums de Black Metal en général.

Svartevolf.

2 Commentaires

7 J'aime

Partager
Paganwinter - 19 Juillet 2007: Chronique résumant très bien l'album. Bon avis sur le sujet. Merci
 
David_Bordg - 28 Décembre 2014: bien resume
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Alakihel

25 Juin 2007
"Dark Medieval Times". Premier méfait de ces norvégiens qui maintenant hélas ont pris la grosse tête... Et c'est dommage quand on voit les trois premières galettes sorties quelques années auparavant.
C'est seulement une année après l'enregistrement de leurs première démo (All Evil), et la création du groupe que ces jeunes scandinaves que sont Frost****** et Satyr enregistrent leur premier album. Un album très orienté "temps médiévaux" (d'où le nom de l'album).

Pour ce qui est de l'album en lui même, on le sent très inspiré ne serait-ce qu'avec la première chanson qu'est "Walking the path of Sorrow" suivie par "Dark Medieval Times", la chanson éponyme qui résonne de façon majestueuse pour tout fan de black métal qui se respecte, avec son passage à la guitare sèche et la flûte.
Les compos s'enchaînent les unes avec les autres de façon très cohérente, on n'est pas dépaysé et on ne se lasse pas de cet album (comparé à bien d'autres que je m'abstiendrai de nommer...). Into the "Mighty Forest" ou même "The Dark Castle in the Deep Forest" sont vraiment des titres exceptionnels avec de très bon riffs. "Taakeslotett", dernière chanson de l'album dont les quelques dernières minutes seront reprises pour clôturer le mythique clip de "Mother North".
Le son quand à lui, est légèrement grésillant mais reste largement acceptable, on ne peut même pas lui faire de reproche, on pourrait même dire que ce léger grésillement ajoute une touche d'ancienneté qui (comme le bon vin) devient de plus en plus meilleur avec le temps...

Satyricon touche dans l'original à cette époque, alors que la scène du black est très dispersée et que tout se résume au Black Métal satanique avec Burzum ou Mayhem, Satyricon ressort du lot avec cet album épique (déjà plus dans la veine d'Emperor ou même de Enslaved).

Un album avec lequel on peut commencer le groupe, ou devenir encore plus fan si on a écouté que les premiers, à moins d'être un puriste d'Intermezzo mais je ne pense pas que ces personnes touchent la majorité des fans de Satyricon..

Un album de Satyricon si ce n'est l'Album...

Alakihel.

2 Commentaires

2 J'aime

Partager
ArchEvil - 30 Janvier 2008: Très bonne chronique. Un monument tout simplement.
 
David_Bordg - 30 Décembre 2014: oh oui monumental
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Eurynome

17 Novembre 2006
"Dark Medieval Times" : difficile de faire plus clair en tant qu'explication, plus sombre en tant que musique...

Le combo norvégien mené d'un gantelet de fer par Satyr nous gratifie donc d'une première galette rondement bien garnie, mais qui n'a rien à voir avec les productions actuelles. Ouvrez grand vos oreilles mutilées, enfants de Satan : des mélodies médiévales par une judicieuse utilisation de claviers, des riffs de guitare typiquement black, donc minimalistes et lourds, mais ô combien efficaces, la batterie, "Frostienne" des baguettes aux fûts, si diaboliquement génial que j'en perds mon norvégien...

Mais, tout cet ensemble sonore torturé distillant une brume de noirceur impénétrable ne serait rien sans la présence d'un des meilleurs vocalistes black, une voix des plus sombres et criardes, inhumaine à souhait, issue tout droit des profondeurs infernales... A contrario des disques suivants, ce premier jet d'obscurité est agrémenté de passages clairs, procurant ainsi de temps à autres une paisible sensation de légèreté. Atypique et original, en raison du fait que Satyricon ne se réclame pas de la mouvance black symphonique des "Berceau de la Crasse" et autres productions à grande envergure, dont je tairais les noms...

En bref, une rythmique endiablée, un chant sombre et démoniaque (voire démonique), des mélodies typiquement médiévales, un morceau quasi-instrumental ("Min Hyllest Til Vinterland") venteux et nordique à souhait, font de ce disque un met exquis, tant en ténèbres qu'en légèreté, un pur produit du terroir scandinave à consommer sans modération...

Correct listening at maximal volume !!

1 Commentaire

0 J'aime

Partager
 
David_Bordg - 30 Décembre 2014: un must
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire