Archangel

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Soulfly
Nom de l'album Archangel
Type Album
Date de parution 14 Août 2015
Labels Nuclear Blast
Produit par Matt Hyde
Style MusicalNeo Thrash
Membres possèdant cet album88

Tracklist

1. We Sold Our Souls to Metal
2. Archangel
3. Sodomites (ft. Todd Jones of Nails)
4. Ishtar Rising
5. Live Life Hard! (ft. Matt Young of King Parrot)
6. Shamash
7. Bethlehem's Blood
8. Titans
9. Deceiver
10. Mother of Dragons (ft. Richie Cavalera of Incite, Igor Cavalera of Lody Kong, Anahid M.O.P.)
Bonustracks (Special Etidion)
11. You Suffer (Napalm Death Cover)
12. Acosador Nocturno
13. Soulfly X

Chronique @ LeMoustre

02 Septembre 2015

Monastical Ages

Nul besoin de présenter Soulfly, le bébé de Max Cavalera. Voguant avec toute sa filiation (en plus de Zion à la batterie, on a Ritchie en invité sur "Mother Of Dragons") et ses influences du mOment, le leader de Soulfly avait surpris son petit monde avec son premier disque éponyme, mélange des derniers soubresauts de Sepultura avant sa séparation, et d'un néo-thrash remarqué aux passages plus tribaux. Si le dernier très bon disque du groupe remonte à une décade (Dark Ages, 2005, rappelant même parfois les grandes heures de son ancien groupe), Max Cavalera privilégie depuis la multiplication de ses projets (Killer Be Killed, Cavalera Conspiracy) et les sorties d'albums très rapprochées les uns des autres.

Qu'attendre dès lors des dix titres (hors bonus, non inclus dans la version promo et donc pas traités ici, mais contenant la reprise de "You Suffer" de Napalm Death, notamment) de Archangel, à la pochette réussie (c'est rare dans les différents projets de Cavalera) et digne d'un groupe de deathmetal ? Si on ne peut reprocher la violence toujours présente dans les compositions de l'album, avec un batteur (Zion Cavalera, le fils de Max donc) au diapason, Max ajoute à la simplicité de ses riffs et à ses vocaux reconnaissables, une aura sombre, avec des ambiances de chœurs monastiques pertinents ("Archangel" "Sodomites", "Shamash", "Titans"), des leads insidieux réussis ("Ishtar Rising", "Shamash"), ou des variations vocales (le hurleur de King Parrot en invité sur l'anecdotique "Live Life hard!") apportant une fraîcheur certaine à la musique de Soulfly. Certaines idées sont fort à propos, et on pourra même regretter que les éléments sombres constituant l'ambiance recherchée ne soient pas mieux exploités, notamment dans une musique plus sombre et glauque. Rapprochant cet album aux ambiances monastico-liturgiques propres à certains groupes de deathmetal, ses ambiances constituent le gros point fort du disque, malheureusement peu en adéquation avec le style général proposé ici.

Soulfly, parallèlement, s'auto-parodie quelque peu, en proposant des titres simplissimes et des refrains que même Cronos (Venom) aurait rejetés dans ses albums récents ("We Sold Our Souls To Metal"), alors que Marc Rizzo (guitares) prouve qu'il est loin d'être un manchot (le solo de "Deceiver"). Certains titres ou passages, convenus, ou avec l'impression de déjà entendu dans les rythmiques, sont purement génériques. Deux éléments dommageables, et c'est dommage car certains titres ("Bethlehem's Blood" et ses trompettes ensorceleuses, "Sodomites") auraient mérité d'être mieux entourés.

Au final, si Soulfly ne propose pas un album insipide, grâce à des effets bienvenus, et en adéquation avec l'ambiance recherchée (le liant entre les titres, les ajouts réussis contribuant aux meilleurs mOments du disque), on ne se prosternera pas non plus devant cette nouvelle offrande, au goût plutôt redondant, et qui ne va pas au fond de son concept global. Un peu comme si, sur la base de titres auxquels auraient pu être rajoutés les rythmes tribaux habituels, Soulfly avait tout simplement collé des ajouts différents, mais sans vraiment tenir compte de la complémentarité et de la cohérence entre ces deux éléments. Dommage.

15 Commentaires

22 J'aime

Partager

Fyrnael - 21 Avril 2018:

Acheté à sa sortie sans l'écouter juste parce que la pochette était belle^^ J'avoue que si j'avais entendu quelques titres j'aurais au moins pris la peine de réfléchir. Mais finalement je suis assez peu déçus. Le disque ne casse pas des briques comme tu dis mais pour moi il fait l'affaire. Plutôt fan du Sepultura du début (jusqu'à Arise et encore), je n'ai pas trop accroché aux premiers Soulfy, les ambiances tribales ne me touchant absoluement pas, mais j'ai réussi à trouver du très intéressant dans tous les albums sortis et pour moi c'est suffisant pour qu'il continue. En plus même si c'est simple et tout le temps la même chose, j'adore la voix de Max =)

JeanEdernDesecrator - 15 Septembre 2018:

A l'époque, j'avais été très déçu par cet album, après l'embellie aperçue sur "Savages" . Avec l'arrivée imminente du nouveau  "Ritual,", je vais me risquer a reecouter celui-ci...

Cris001 - 04 Janvier 2019:

J'avoue que je suis toujours désappointé en lisant les chroniques qui disent que "c'est pas terrible"... au point que j'en fais des complexes... Ai-je à ce point si peu de "culture musicale" pour ne pas ne pas apprécier ?

JeanEdernDesecrator - 04 Janvier 2019:

Meuuh non, rassure-toi ! La musique, c'est comme le cul, tant qu'on prend du plaisir, il y a pas de mal.

C'est plus une question de sensibilité et d'excitabilité des oreilles, si on peu dire, que de culture ou de bon goût...

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire