Enslaved

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Soulfly
Nom de l'album Enslaved
Type Album
Date de parution 13 Mars 2012
Style MusicalNeo Thrash
Membres possèdant cet album153

Tracklist

1. Resistance 01:53
2. World Scum 05:20
3. Intervention 03:56
4. Gladiator 04:59
5. Legions 04:19
6. American Steel 04:15
7. Redemption of Man by God 05:16
8. Treachery 05:49
9. Plata O Plomo 04:53
10. Chains 07:18
11. Revengeance 05:52
Bonustracks
12. Slave 03:52
13. Bastard 03:58
14. Soulfly VIII 04:24
Total playing time 1:06:04

Chronique @ NeoBaBa

03 Mai 2012

Chant de cygne pour Cavalera et cie...

Un sacré bonhomme, ce Max Cavalera… Bien peu, dans le milieu Métallique, peuvent se vanter comme lui d'avoir, à la fois, marqué et popularisé un genre à l'époque bien peu représenté, et d'avoir traversé les époques, au sein de groupes globalement différents ( Sepultura, Nailbomb, Cavalera Conspiracy… ), sans que sa popularité faiblisse pour autant, et tout en continuant à influencer quantité de petits metalheads en herbe. Et tout ça en étant ni ricain ni européen, mais…brésilien. Le truc improbable. Sans oublier qu'à l'époque de la dictature militaire brésilienne, ça devait quand même être assez compliqué de développer une carrière en jouant du Thrash Metal. Un sacré bonhomme donc, ce Max Cavalera, dont le nom ne laisse encore à ce jour aucun amateur de Metal indifférent, même après presque 30 ans de carrière. Mais bon voilà, même les héros peuvent fatiguer à force. Et là, après un " Omen " insipide et ininspiré, le Maxou et son groupe semble pour de bon face au mur avec son " Enslaved " aux allures de chant de cygne…

Quand on regarde la pochette, déjà, ça sent le gaz. L'album s'appelle Enslaved, a pour fil conducteur l'esclavage, du coup, on se retrouve avec une pochette pleine de chaînes, sur un ignoble fond violet. Poussif ? Vous n'avez encore rien vu... Le single " World Scum " annonce d'ailleurs bien la couleur. C'est puisant, ça cogne dur, mais merde, qu'est ce que c'est chiant ! Vu et revu par n'importe quelle formation Metalcore US basique un peu méchante, le résultat est très pro mais très insipide également. Définitivement passé à la trappe le Neo Tribal Jumpy des premiers albums, Soulfly maintenant, c'est devenu pour de bon un groupe de bourrins décérébrés ( un peu comme Cavalera Conspiracy d'ailleurs ). La preuve en est par le nouveau batteur, très death moderne, qui blaste et bastonne comme une brute, mais sans aucune once de groove ou de personnalité. Dommage aussi pour le bassiste, que l'on entend quasiment pas, ou encore pour Marc Rizzo, qui se contente du strict minimum, de la partie rythmique jusque dans ses propres solos… Mais là où ça cloche vraiment, c'est au niveau de la voix du Maxou. Usage et abusage d'effets, rendant la voix assez impersonnelle, mais surtout, des beuglantes qui manquent sérieusement de gnaque et de patate. Un comble.

Mais le véritable problème n'est pas là. Le véritable problème, c'est que ce nouvel opus, il a été composé en pilotage automatique. Et ça, pour un groupe de cette envergure, autant dire que c'est la fin des haricots. Très bourrin, très linéaire, très calibré, très froid, très chiant, Enslaved n'est jamais franchement désagréable ( on a pas affaire à n'importe qui non plus ), mais n'est jamais enthousiasmant non plus. De (trop) rares bonnes idées parsèment la galette, même si celles-ci se révèlent être très superficielles, comme ces interventions de cithares dans " Gladiator ", le pont d' " American Steel ", ou encore les breaks Flamenco/Metal de " Plata O Plomo " ( intégralement chanté en portugais, ça aussi, c'est une bonne idée )... Hélas, celles-ci se noient sous la masse des idées médiocres et mal utilisées ( ahaha, les invités du disque !!! Même Dez Fafara sur " Redemption of Man by God ", on a l'impression qu'il n'est venu que pour faire les doublages de Max Cavalera ), ou plutôt, sous la masse des non-idées. Et évidemment, comme les quatre lascars n'ont pas d'idées, ils en font des caisses, comme sur le cache-misère " Treachery ", cavalcade guerrière dense de 6 minutes, mais dont on ne retient strictement rien.

Y'a des groupes comme ça, on se demande encore a quoi ils servent aujourd'hui. Parce que bon, maintenant que les frangins Cavalera se sont réconciliés, maintenant que même Sepultura relève la tête hors de l'eau avec le vraiment bien branlé " Kairos ", le groupe Neo Tribal Groovy fondé à la fin des années 90 par Max comme un pied de nez à son ancien groupe est aujourd'hui vide de sens. D'autant plus qu'il n'est même plus un groupe de Neo Tribal Groovy. Le Soulfly cuvée 2012, c'est un Metal violent mais sans âme, mâtiné d'un peu de Death, voire de Metalcore, qui a totalement perdu son identité exotique, mis à part pour quelques interventions faisant illusion, et qui a même reléguée sa mythique et régulière instrumentale " Soulfly " à l'édition bonus, ce qui est vraiment dommage en plus, parce que c'est une instrumentale vraiment très cool. Peut-être même le seul morceau qui vaille vraiment le coup sur la longueur... Bref, Soulfly ( le groupe cette fois ) ne gagne pas au change à durcir le ton. Eux qui se détachaient de la masse, les voilà maintenant en plein dedans ( même si déjà à l'époque de Conquer, ça leur pendait au nez ). Enslaved, ce n'est pas un album passionnant, ni même intéressant. Ce n'est pas non plus un album nul ou profondément affreux d'ailleurs. C'est un album où l'on ne trouve rien, si ce n'est de la déception qu'un groupe pareil soit devenu aussi intensément quelconque…

115 Commentaires

25 J'aime

Partager

Cucrapok - 08 Mai 2012: Peut-être que certains ne se sont pas sentis visés mais ont quand même trouvé que le commentaire était pédant et trop aéré pour finalement n'offrir qu'un semblant d'opinion basé sur l'écoute rapide d'une seule pièce!
metalliclem - 14 Mai 2012: Très bonne chronique encore une fois de ta pars. Je partage également le même avis que toi sur la voix de "Maxou" comme tu dis. Ce dique me laisse sentir un sacré coup de vieux sur Cavalera. Par contre j'aime beaucoup le titre "World Scum", il dégage enormement d'énergie et au contraire de ce que tu penses, je le trouve pas du tout chiant.
shadowsarepowerless95 - 11 Juin 2012: Euh ben chacun ses goûts mais personnellement j'ai adoré cet album! Ralalah je ne me lasse pas de Soulfly! \m/
Cris001 - 04 Juin 2018:

"Sinon cet album est bien supérieur à Omen"... Déjà qu'Omen était en lui-même très supérieur...

 

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire