3

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Soulfly
Nom de l'album 3
Type Album
Date de parution 2002
Style MusicalNeo Thrash
Membres possèdant cet album421

Tracklist

1. Downstroy 04:24
2. Seek 'n' Strike 04:27
3. Enterfaith 04:46
4. One 05:22
5. L.O.T.M (Last of the Mohicans) 02:35
6. Brasil 05:00
7. Tree of Pain 08:20
8. One Nation (Sacred Reich Cover) 03:42
9. 9-11-01 01:00
10. Call to Arms 01:23
11. Four Elements 04:22
12. Soulfly III 05:00
13. Sangue de Bairro (Chico Science & Nação Zumbi Cover) 02:19
14. Zumbi 06:16
Bonustracks
15. I Will Refuse (Pailhead Cover) 04:07
16. Under the Sun (Black Sabbath Cover ft. Dave Chavarri) 05:47
17. Eye for an Eye (Live Ozzfest 2000) 04:09
18. Pain (Live Ozzfest 2000) 05:01
Total playing time 01:18:00

Commentaire @ MercuryShadow

28 Mai 2006
Il fallait forcément que Max Cavalera trébuche un jour, et c’est sur cet album que l’immense hurleur, figure emblématique du métal par excellence, rate le coche. Il faut dire que Soulfly était alors confronté à d’incessants changements de line-up, ce qui a inévitablement nui à ce troisième disque, trop décousu, faiblard, et pêchant par un manque flagrant d’inspiration.

Max avait pourtant annoncé ses aspirations: faire de "3" un jalon pour son groupe, en reprenant l’agressivité du premier album et en la mêlant au caractère expérimental du second. Quelle déception donc que ces quatorze morceaux mous du genou, qui reprennent des recettes usées jusqu'à la corde et ne suscitent chez l'auditeur qu'un ennui poli! Dès les trois premiers titres, ces lacunes sautent aux oreilles: "Downstroy" n'est qu'une médiocre redite des "Eye for an Eye" et "Back to the Primitive" d'antan, "Seek and Strike" démarre bien mais ne tient pas la distance, et "Enter Faith" tient plus du prêche bruyant et mal composé que d'un morceau de métal. Le reste de l'album est malheureusement du même tonneau, avec quelques beaux ratages tels que "Brasil", répétition (encore!) d'un morceau antérieur –ici, "Mulambo" sur "Primitive"-, "Tree of Pain" avec son chant féminin hors de propos et ses gueulantes artificielles, ou "Sangue de Barrio" et ses délires auxquels nous restons désespérément extérieurs.
"3" se reprend heureusement sur la fin, et nous propose enfin quelques baffes dignes de ce nom, avec notamment le très bon "Call to Arms", morceau punk de moins de deux minutes, et un "Four Elements qui renvoie aux bons mOments de "Primitive". Ouf, on sera passé à côté du naufrage complet, mais il s'en est fallu de peu!

Ce troisième album est donc celui où les limites de Soulfly se font évidentes, et où l'on se demande si notre Brésilien préféré a encore des choses à nous dire. La sortie de "Prophecy", deux ans et un remaniement complet de line-up plus tard, apportera le plus beau des démentis aux doutes soulevés par ce disque peu convaicant.

4 Commentaires

2 J'aime

Partager
ArchEvil - 09 Mai 2010: " en reprenant l’agressivité du premier album et en la mêlant au caractère expérimental du second. "

Oulah... quel rigolo ce max, si le 2 était un tant soit peu expérimental, alors le premier serait un album révolutionnaire... Le 2 c'est un condensé de clichés plus plat que le nord de la Hollande. J'imagine même pas ce qu'il doit se trouver dans cette galette qui sent déjà le fumier.
LordRaven666 - 13 Octobre 2011: Un album très décevant.
On ne sait pas trop où Max veut en venir...
Cris001 - 13 Mai 2018:

Quand je parle d'addiction, c'est ça : au moment d'écouter Sepultura ou Soulfly ou Cavalera Conspiracy, je m'aperçois que je manquais... Comment n'ai-je pas pu avoir ma dose (juste avant...) Et c'est pas la chro (aussi bonne soit-elle... pour dire que c'est pas terrible)  qui arrivera à m'en détourner... cheeky

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire