Apocalyptic Revelation

Liste des groupes Death Metal Krisiun Apocalyptic Revelation
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Krisiun
Nom de l'album Apocalyptic Revelation
Type Album
Date de parution 27 Octobre 1998
Enregistré à Music Lab Berlin
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album196

Tracklist

Re-Issue in 2011 by Century Media with 3 bonustracks
1. Creation's Scourge 05:04
2. Kings of Killing 04:24
3. Apocalyptic Victory 05:29
4. Aborticide (In the Crypts of Holiness) 04:08
5. March of the Black Hordes 04:48
6. Vengeance's Revelation 04:39
7. Rites of Defamation 04:25
8. Meaning of Terror 02:08
9. Rises from Black 03:54
Bonustracks (Re-Issue 2011)
10. They Call Me Death 02:46
11. Unholy Blasphemies (Morbid Angel Cover) 02:08
12. Silent Scream (Slayer Cover) 02:42
Total playing time 46:35

Chronique @ Fabien

04 Mars 2008
Trois années après un Black Force Domain prometteur, entièrement enregistré au Brésil avec les moyens du bord, Krisiun s’embarque cette fois en Allemagne pour rejoindre Simon Fuhrmann aux Musiclab Studios, bénéficiant dès lors d’une production bien plus professionnelle. Les trois frères Kolesne ressortent ainsi avec l’incroyable Apocalyptic Revelation, commercialisé par l’écurie GUN Records (sous licence Dynamo) en octobre 1998.

En trois années, le deathmetal ravageur et satanique de Krisiun s’est considérablement bonifié. Les rythmiques de Max & Alex sont désormais d’une précision époustouflante, décuplant la puissance de feu de la formation, et servant de véritable moteur aux rafales de riffs assassins de Moyses, sans compter le chant guttural d’Alex d’une fureur sans équivoque. D’entrée, le groupe brésilien fait en effet tout péter, assénant des Kings Of Killing ou autres Apocalyptic Victory d’une brutalité particulièrement significative.

Krisiun lâche ainsi ses blast-beats infernaux si emblématiques, puis enchaîne idéalement sur des rythmes d’une lourdeur écrasante, renforcés par un double pédalage millimétré, terrain propice à une cascade de riffs techniques et meurtriers, éclatant régulièrement sous le tonnerre des soli de folie d’Alex. Depuis l’instrumental March Of The Black Horde jusqu’au terrible Vengeance Revelation, le trio brésilien ne laisse décidément aucun répit, dévastant allégrement tout sur son passage.

Parfaitement mis en valeur par une production aussi rugueuse qu’incisive, Apocalyptic Revelation hisse directement Krisiun parmi les nouveaux fers de lance de la scène deathmetal. En cette année 1998, aux côtés de Nile, Angelcorpse & Morbid Angel, et de leur redoutable Amongst The Catacomb, Exterminate & Formulas respectif, le trio brésilien largue en effet non seulement l’un de ses missiles les plus marquants, mais affiche en plus une violence dévastatrice et une technique imparable, permettant la résurgence tant attendu d'un deathmetal qui, après une longue période léthargique, retrouve enfin son souffle et ses lettres de noblesse. Terrassant !

Fabien.

6 Commentaires

15 J'aime

Partager
BEERGRINDER - 05 Mars 2008: Mon album préféré de Krisun avec AssassiNATION : super esprit, intensité et efficacité : des formules reprises sur Conquerors of armageddon mais qui sentaient déjà un peu le réchauffé.
Wyndorel - 01 Novembre 2008: Comme toujours excellente chronique, tout à fait pertinente, rien de bien particulier à rajouter pour ma part. Album terrible servit par une production énorme qui, je dirais, ne possède que le défaut de sa qualité, à savoir un son magmatique (envoûtant, presque hypnotique) qui donne parfois un peu de peine à bien discerner les lignes techniques des guitares (ne parlons pas de la basse qui, comme toujours ou presque, est un pilier dissimulé et ici littéralement fondu derrière ce magma sonore...), mais vraiment rien de gênant, surtout que l'on s'y fait au fil de l'écoute.
albundy57 - 23 Novembre 2010: Nouvelle tuerie implacable du combo brésilien. On ne peut sortir indemn de l'écoute de cet opus cataclysmique!

Mieux produit et structuré que le précédent (lui aussi énorme...) ce "Apocalyptic revelation" impose le nom de KRISIUN comme valeur sûre de la nouvelle vague death à l'époque.

Par contre, je ne partage pas l'avis de Korwin , pour moi "Assassination" est loin d'égaler ce dévastateur "Apocalyptic revelation"...
Deathiny - 23 Fevrier 2012: Ca m'énerve parce que ce CD je viens de l'avoir et devinez quoi... j'ai un gros mal de tête qui dure depuis 2 jours...alors j'hésite à l'écouter maintenant ou attendre que je sois vraiment en forme pour l'apprécier à sa juste valeur.
Bref, très bonne chronique Fabien qui comme d'habitude me donne très envie d'écouter cet album.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire