Conquerors of Armageddon

Liste des groupes Death Metal Krisiun Conquerors of Armageddon
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Krisiun
Nom de l'album Conquerors of Armageddon
Type Album
Date de parution 07 Mars 2000
Labels Century Media
Enregistré à Stage One Studio
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album259

Tracklist

Bonustracks (Re-Issue 2008)
1.
 Intro / Ravager
 03:52
2.
 Abyssal Gates
 05:15
3.
 Soul Devourer
 03:20
4.
 Messiah's Abomination
 03:56
5.
 Cursed Scrolls
 03:59
6.
 Conquerors of Armageddon
 06:05
7.
 Hatred Inherit
 05:33
8.
 Iron Stakes
 04:33
9.
 Endless Madness Descends
 05:01
14.
 Infected Core
 03:48

Bonus
10.
 Seas of Slime
 03:41
11.
 They Call Me Death
 03:06
12.
 Unmerciful Order
 02:35
13.
 Crosses Towards Hell
 02:52
15.
 Hatred Inherit (Live at Metalmania Festival, Spodek, Katowice, 13/04/2004)
 05:40
16.
 Conquerors of Armageddon (Live at Metalmania Festival, Spodek, Katowice, 13/04/2004)
 06:06
17.
 Soul Devourer (Live at Sao Paulo, Brazil, 2004)
 03:22
18.
 The Call Me Death (New Version)
 02:44

Durée totale : 01:15:28


Chronique @ Fabien

05 Mars 2008
Tandis que la scène deathmetal retrouve désormais sa splendeur en cette fin des nineties, grâce aux imparables The Inexorable, Amongst The Catacomb, Formulas Fatal, Failures For Gods ou Conquering The Throne (Angel Corpse, Nile, Morbid Angel, Immolation, Hate Eternal), Krisiun enfonce le clou en novembre 1999 lors des sessions de son troisième album. Privilégiant une nouvelle fois les terres allemandes, le trio brésilien rejoint les Stage One Studios, sous la coupe d’Andy Classen & d’Erik Rutan (faisant le voyage depuis sa Floride natale) pour ressortir avec le terrible Conquerors of Armageddon, bénéficiant cette fois du soutien solide de Century Media et d’une superbe illustration de Joe Petagno (Diabolic, Incantation), parmi ses dessins les plus réussis.

Sans surprise, Conquerors of Armageddon conserve le death brutal et diabolique d’Apocalyptic Revelation, basé sur les blast-beats dévastateurs de Max, les riffs & soli incisifs de Moyses et le chant guttural rageur d’Alex. Depuis Cursed Scrolls jusqu’à Hatred Inherit, en passant par l’éponyme Conquerors, Krisiun maîtrise parfaitement son sujet et ne faiblit pas une seconde, assommant l’auditeur par ses rythmes infernaux et une avalanche de riffs techniques & meurtriers e tout instant.

Conquerors of Armageddon bénéficie en outre d’un enregistrement exemplaire de Classen & Rutan, canalisant id&alement le tourbillon d’énergie pure et de haine déployé par Krisiun, pour restituer au final un son d’une profondeur, d’une clarté et d’une agressivité considérables.

Bien que Krisiun ne surprenne pas de prime abord, reprenant le deathmetal guerrier et occulte de son précédent effort Apocalyptic Revelation, il conserve en revanche cette pureté et cette force incroyables, se maintenant sans conteste parmi les leaders du deathmetal de la fin du millénaire. Conquerors of Armageddon compte en effet parmi les albums déterminants de cette année 2000 aux côtés des incontournables Gateways To Annihilation, Black Seeds Of Vengeance ou Close To A World Below (Morbid Angel, Nile, Immolation), qui confirment tous le retour fracassant et la nouvelle puissance du deathmetal.

Fabien.

6 Commentaires

11 J'aime

Partager
BEERGRINDER - 06 Mars 2008: J'ai quand même une préférence pour le précédent.

A l'écoute est qu'ils reprennent les mêmes ingrédients que sur apocalyptic...avec brio certes, mais on a(j'ai?) par moment une impression de linéarité sur conquerors...
Whyrdena - 11 Avril 2009: C'est à l'heure actuelle le seul album entier de Krisiun que j'ai écouté, et je dois avouer que je suis surpris par l'intensité constante de la musique: j'ai rarement entendu des groupes aussi efficaces dans le domaine "sans répit". Blast constants, riffs rapides, visiblement la chaleur brésilienne n'altère pas les capacités des frères.
Très bon album à mon goût, à conseiller.
albundy57 - 23 Novembre 2010: KRISIUN poursuit sa quête impitoyable au service d'un death bien brutal, passionné et sans concession.
Sans aucun doute, le death pur et dur revit depuis quelques années, et KRISIUN en est désormais un des fers de lance.
Jacky_Doussot - 21 Mars 2014: Cet album bien que linéaire, y puise peut-être sa force, des titres plus construits mais sans temps mort; des solos davantage travaillés, et toujours cette rage, cette fougue véhémente qui caractérise les brésiliens: bref, un must avant le coup de grâce Assassination qui incarnera l'équilibre parfait dans la carrière du groupe (avis perso).
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire