Vapor Trails

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
15/20
Nom du groupe Rush
Nom de l'album Vapor Trails
Type Album
Date de parution Mai 2002
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album110

Tracklist

1.
 One Little Victory
 05:09
2.
 Ceiling Unlimited
 05:28
3.
 Ghost Rider
 05:41
4.
 Peaceable Kingdom
 05:23
5.
 The Stars Look Down
 04:28
6.
 How It Is
 04:05
7.
 Vapor Trail
 04:57
8.
 Secret Touch
 06:34
9.
 Earthshine
 05:38
10.
 Sweet Miracle
 03:40
11.
 Nocturne
 04:49
12.
 Freeze (Part IV of "Fear")
 06:21
13.
 Out of the Cradle
 05:03

Durée totale : 01:07:16

Acheter cet album

 $5.78  8,07 €  6,63 €  £6.34  $66.42  10,15 €  8,43 €
Spirit of Metal est soutenu par ses lecteurs. Quand vous achetez via nos liens commerciaux, le site peut gagner une commission

Rush


Chronique @ frozenheart

29 Juin 2024

À moitié réussi, "Vapor Trails" annonçait la résurrection de Rush en 2002.

"Vapor Trails" est le dix-septième album studio du trio canadien Rush et fait suite à l'excellent "Test for Echo", paru en 1996. Il sera aussi l'album de la résurrection. En effet, en juillet 1997, après la fin de la tournée "Test for Echo", le batteur et parolier Neil Peart vivra le drame de sa vie avec le décès de sa fille dans un accident de voiture, puis, un an plus tard, de celui de son épouse, d'un cancer. Une tragédie qui amènera le batteur à prendre une pause afin de faire son deuil et le bilan de sa vie. Neil Peart, non sans avoir consulté ses deux collègues, entame alors un long voyage à moto, à travers l'Amérique du Nord, totalisant ainsi pas moins de 88 000 km. Une longue pause qui le conduira à écrire un livre sur son parcours géographique et spirituel, intitulé "Ghost Rider: Travels on the Healing Road".

Après une attente de cinq interminables années, qui aurait pu sonner le glas du trio canadien, Neil Peart annonce son retour dans le groupe, qui, aussitôt, reprend le chemin des studios pour y enregistrer sont dix-septième album. Six ans après "Test for Echo", paraît enfin "Vapor Trails" qui, au-delà de relancer la machine Rush, marque aussi une nouvelle direction musicale, à savoir un Hard Rock dynamique alliant Rock indé et touches grunge.

À l'écoute de ce tant attendu nouveau méfait studio, on remarque une production limite brouillonne, à l'opposé de ce que le groupe nous avait proposé dans le passé. La faute à un mix final mal équilibré, dû notamment à un son très compressé (étouffé), qui ne rend assurément pas honneur aux guitares d'Alex Lifeson. Les autres points faibles de l'opus se révéleront être une quasi-absence de claviers et autres sonorités électroniques qui faisaient l'une des particularités et l'identité du trio.

En dehors de ces importants défauts, le groupe parvient tout de même à sortir son épingle du jeu en nous offrant des morceaux dignes d'intérêt, notamment sur le dynamique "One Little Victory", introduit par un jeu de basse vrombissante au son très Heavy ; une basse omniprésente et mise très en avant, notamment sur "Ghost Rider" aux textes sombres évoquant le long voyage et livre du batteur endeuillé ; l'entrainant "Earthshine", à l'air et au refrain imparables, avec un Geddy Lee très à l'aise au niveau vocal, démontrant au fil des années quel incroyable chanteur il est devenu. Sa voix sonne plus claire et nettement moins criarde (voire nasillarde) que par le passé. Des capacités et prouesses vocales qu'on croyait jusque-là inconcevables venant de Geedy Lee.

On saluera aussi le groovy "Secret Touch" aux variations de batteries bien senties et aux lignes de basse épaisse ainsi que le consistant "Freeze (Part IV of "Fear"), qui vient achever admirablement la tétralogie (sur le thème de la peur) entamée en 1982, avec "The Weapon" de l'album Signals. On s'attardera aussi sur "Ceiling Unlimited", "Peaceable Kingdom" et "Nocturne" aux motifs de batterie élaborée et de guitare complexe signée Peart / Lifeson. Même si ces derniers ne débordent pas d'originalité, ils parviennent toutefois à sauver cet album du naufrage total.
Concernant les morceaux restants de l'opus, et même s'il n'y a pas lieu de tirer à boulets rouges sur les très convenus "The Stars Look Down", "How It Is", "Sweet Miracle" et "Out of the Craddle", en dehors de quelques interventions de guitare et d'une polyrythmie de batterie inspirée, tous trois ne parviennent pas à convaincre pleinement.

Finalement, le résultat est relativement moyen, la moitié des morceaux réussis arrivant difficilement à masquer les faiblesses des restants. La production s'avère, elle aussi, très décevante par rapport à l'ensemble de la discographie du groupe. "Vapor Trails" serait-il juste une étape nécessaire pour permettre au trio canadien de relancer la machine mise en sommeil il y a 5 ans, ou bien traduit-il une perte de confiance ou d'inspiration, voire des deux? Assurément non! Bien au contraire.
Après la tournée "Vapor Trails", qui donnera naissance à plusieurs lives tel que le mémorable "Live in Rio", le groupe annoncera son désir de retourner en studio afin d'enregistrer le non moins excellent "Snakes and Arrows", qui renouera avec les ambiances progressives et complexes des nombreux albums qui jalonnent la carrière de Rush.

Par ailleurs, si le son médiocre de cet album vous insupporte trop, il existe une édition remixée parue en 2011, beaucoup plus équilibrée que sa version originale.

1 Commentaire

6 J'aime

Partager
choahardoc - 05 Juillet 2024:

Merci Frozenheart, un album important pour moi qui est découvert très tardivement Rush (Different Stages, synthèse parfaite), écouté rapidement toute l'oeuvre de ces génies avant la sortie de Vapor. Ils ne sont à mon avis jamais vraiment revenu au niveau de Counterparts, peut-être même de Test for Echo mais cet opus a le mérite d'exister et de mettre en avant les qualités que tu soulignes. Un album honorable sans être indispensable et qui contient quelques titres qui place Rush la où il s'est toujours situé, sur son Olympe, avec un style unique, du moins peu aisé à concurrencer. Oui, Snakes & Arrows sera un cran au dessus.

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire