Souls of Damnation

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Blood Red Throne
Nom de l'album Souls of Damnation
Type Album
Date de parution 01 Juin 2009
Enregistré à Studio Deadline
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album80

Tracklist

DISC
1. The Light, the Hate 04:19
2. Harme 04:35
3. Your Cold Flesh 03:38
4. Human Fraud 04:17
5. Demand 03:33
6. Throne of Damnation 03:35
7. Prove Yourself Dead 04:37
8. Not Turgenjev, But Close 03:32
9. Ten Steps of Purgatory 06:40
Bonustracks (Limited Edition)
10. Manifest of Lies 04:35
11. Affiliated with the Suffering 04:07
DVD (Limited Edition)
- The Making of "Souls of Damnation"
- 10 Years of Blood Red Throne
Total playing time 38:46

Chronique @ BEERGRINDER

10 Juin 2009
Pourvoyeurs du Death dans un pays largement dominé par le Black Metal (Norvège), Blood Red Throne s’est non seulement imposé comme leader dans son pays (ce qui ne fut pas le plus difficile), mais s’est aussi frayé une place parmi les formations mondiales incontournables du style, proposant au passage la tuerie absolue qu’est Altered Genesis.
Faisant preuve d’une belle régularité, Tchort ( bassiste sur le légendaire In the Nighside Eclipse de Emperor en haut de son CV…) et ses sbires proposent déjà leur cinquième album Souls of Damnation (2009) 10 ans après la formation du groupe, toujours chez Earache Records.

Doté d’une cover réussie de Lukasz Jaskak, le disque débute sur le surpuissant The Light, the Hate où le style caractéristique du combo fait mouche d’entrée, les riffs de Tchort sont en effet toujours aussi percutants et axés sur l’efficacité immédiate. Comme sur leur précédent disque Come Death, les tempos bien que s’emballant occasionnellement sont majoritairement mid, laissant la double pédale de Anders s’exprimer pleinement et le groove du terrible bassiste Caspersen s’insinuer entre chaque note de guitare.

Blood Red Throne est toujours maître dans l’art de sublimer le old-school : pas de lignes alambiquées ou de breaks incompréhensibles ici, juste une envie manifeste de jouer du Death Metal pur et puissant tout en évitant soigneusement de tomber dans la caricature, grâce notamment à des soli toujours justes ainsi qu’un jeu de basse vraiment déconcertant (Throne of Damnation). Le chant de Vald est lui aussi fort bien agencé, avec juste ce qu’il faut de voix doublées, même si il ne fait toujours pas oublier le monumental Mr Hustler.

Si on y regarde de près Souls of Damnation soufre lui aussi de la comparaison avec le missile Altered Genesis mais reste quand même au dessus du lot : le groove et la lourdeur de Human Fraud, la puissance du brutal Your Cold Flesh (sur lequel l’impayable Elder Caspersen fait encore entendre son imparable groove) ou encore l’intensité du final Ten Steps of Purgatory rappelant terriblement Dead by Dawn de Deicide le démontreront allégrement.
De plus la production énorme du studio Deadline donne vraiment un effet bulldozer appréciable dans ce genre de Death Metal basé sur l’impact des riffs. On notera une belle version digipack disponible avec deux titres bonus dont une nouvelle version de Affiliated with the Suffering (mais c’est qu’ils procéderaient comme Suffocation les vilains !…), ainsi qu’un DVD making of et documentaire retraçant les 10 années d’existence du groupe.

Dans la droite lignée de Come Death mais avec un son encore plus massif, Souls of Damnation n’a pas l’intention de révolutionner le Death Metal, simplement de s’en payer une bonne tranche avec une musique à la personnalité suffisamment marquée pour faire la différence et s’imposer dans le domaine old-school.

The throne will never fall…

BG

17 Commentaires

10 J'aime

Partager

BEERGRINDER - 16 Juin 2009: Ici c'est le chanteur qui parle et Mr Hustler sur Altered Genesis est vraiment impressionnant je trouve.
Khaele - 14 Juillet 2009: Cet album m'a fait accrocher à BRT car j'avais déjà essayé avec une chanson par ci par là mais cette fois j'ai pris le courage d'acheter direct le cd(Le digipack avec un Dvd 2 titres en plus: Manifest of Lies et Affiliated with the suffering) et je n'en suis pas déçu :) (Par hasard l'achat bien sûr ...)



Donc je ne saurais pas dire par rapport aux albums précédents ce qu'il vaut mais tout ce que je sais c'est que j'adore celui-ci :)
 
El_Totor - 15 Juillet 2011: Lisant vos commentaire de ci de là, je me suis penché sur blood red throne. Bon, sincèrement, je n'ai fait qu'une à deux écoute de chaque album et en mp3 (je n'achète jamais à l'aveugle, enfin à la sourde ^^) donc mon avis peut changer.
Je trouve l'ensemble sympathique, j'aime l'aspect death "classique" et je trouve que les albums ont évolué du sous cannibal ininteressant à quelque chose de plus personnel. J'ai trouvé beaucoup de riffs accrocheurs, agréables et headbangable dans ce souls of damnation, mais sur l'ensemble, et je dirais même sur l'ensemble de leurs trois derniers albums, c'est pas encore ça pour passer le cap au dessus. Sympa mais pas top quoi, j'ai encore du mal à saisir l'engouement pour ce groupe. C'est bien foutu, le bassiste blablabla, mais ça me laisse tiède...
BEERGRINDER - 15 Juillet 2011: Blood Red Throne joue un Death Metal à tendance old-school, mais avec un son moderne et des riffs ultra percutants, à ce titre les norvégiens ont un style bien personnel et on ne peut les considérer comme un groupe lambda.

Altered Genesis est à ce jour le sommet de Blood Red Throne, mais les deux dernier albums sont tout à fait honorables.

Le cap au dessus, ils y sont sans problème à mon sens.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire