Pyromania

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Def Leppard
Nom de l'album Pyromania
Type Album
Date de parution 20 Janvier 1983
Enregistré à Battery Studios
Style MusicalNWOBHM
Membres possèdant cet album503

Tracklist

1. Rock ! Rock ! Till You Drop 03:52
2. Photograph 04:12
3. Stagefright 03:46
4. Too Late for Love 04:30
5. Die Hard the Hunter 06:17
6. Foolin' 04:32
7. Rock of Ages 04:09
8. Comin' Under Fire 04:20
9. Action ! Not Words 03:52
10. Billy's Got a Gun 05:27
DISC 2 (Deluxe Edition 2009)
"Live - L.A. Forum 1983"
1. Rock! Rock! (Till You Drop) 04:16
2. Rock Brigade 03:25
3. High 'n' Dry 03:22
4. Another Hit and Run 06:13
5. Billy's Got a Gun 04:43
6. Mirror Mirror (Look into My Eyes) 04:24
7. Foolin' 04:58
8. Photograph 04:03
9. Rock of Ages 04:53
10. Bringin' on the Heartbreak 04:05
11. Switch 625 03:23
12. Let It Go 05:55
13. Wasted 05:55
14. Stagefright 04:55
15. Travellin' Band (ft. Brian May) 06:08
Total playing time 1:55:35

Chronique @ frozenheart

23 Septembre 2016

L'album d'un groupe en constante évolution.

1980, le groupe NWOBHM Def Leppard se fait connaître grâce à son premier album On Through the Night très bien accueilli par les premiers fans et la presse Rock de l'époque. Il est suivi d'une tournée américaine en première partie de groupes tels qu' AC/DC, Ted Nugent et Pat Travers Band, entre autres.

Ce jeune groupe, dans la foulée, se fera vite remarquer par le célèbre producteur Robert, John "Mutt" Lange à qui l'ont doit les chefs d'oeuvre Highway to Hell, Back in Black du groupe AC/DC, ainsi que le "4" du groupe Hard FM Foreigner. Fin 1980, Def Leppard compte bien battre le fer pendant qu'il est encore chaud et décide donc de repartir en studio afin d'enregistrer un nouvel album sous la houlette de John "Mutt" Lange.

Le 11 juillet 1981 sort enfin le très attendu et indispensable High 'n' Dry et, deux ans plus tard, le combo de Sheffield nous revient avec dans ses besaces un troisième opus intitulé Pyromania. Celui-ci se distinguera par 10 compositions originales, solides et inspirées par le groupe et son producteur.
Par ailleurs, Pete Willis, le guitariste et fondateur du groupe, se verra expulser du groupe. En effet, celui-ci ayant de gros problèmes d'alcool et souvent absent des studios se fera tout bonnement éjecter lors des sessions de l'enregistrement de Pyromania. Le groupe, débarrassé de Willis, embauchera un nouveau guitariste nommé Phil Collen, connu pour avoir officié au sein du combo Glam britannique Girl, dont le premier album "Sheer Greed " fit sensation auprès de la presse spécialisée à l'époque. Album que votre illustre serviteur vous recommande vivement.

L'arrivée de Robert, John "Mutt" Lange en tant que producteur et compositeur au sein du groupe aura un impact important et apportera le petit plus qui manquait à la formation, à savoir, un son plus clair et personnel (l'influence AC/DC en moins), avec des chœurs massifs et fédérateurs qui deviendront la marque de fabrique du combo et de son producteur. Chaque instrument est magnifié et minutieusement travaillé, comme les harmonies et solos de guitares signés Clark et Collen (Die Hard the Hunter), ainsi que ces fameux chœurs qui donneront toute la puissance aux parties vocales de Joe Elliott, "Foolin" étant l'un des meilleurs exemples.

Quant aux titres de l'album, ils se situeront dans un registre plus Hard Rock américain, à commencer par l'incontournable tube "Photograph", mid tempo à l'irrésistible refrain, le mélodieux "Too Late for Love" aux notes de guitares galactiques et chœurs massifs. Dans les morceaux de même acabit, nous aurons droit à l'harmonieux "Foolin'" doté d'un superbe refrain appuyé par des chœurs grandioses, tout comme le fédérateur "Rock! Rock! Till You Drop" dont le riff et le refrain répétitif, ajoutés aux vocalises hurlées d'un Joe Elliott impérial, feront un malheur en condition Live. N'omettons pas le magnifique et long "Die Hard the Hunter" avec son intro de bruit d'hélicoptères et sirènes signalant une attaque aérienne imminente et à l' instrumentation mélangeant subtilement agressivité et mélodies. De l'avis de votre illustre serviteur, c'est le titre le plus représentatif de l'album

Continuons avec les autres morceaux tout aussi intéressants voire plus percutants que ceux décrits plus haut. Avec, en tête, le bien nommé "Stagefright", titre rapide et puissant dont les riffs incendiaires de la paire Clarke/Collen résonnent encore dans nos oreilles. D'ailleurs, c'est simple, le groupe choisira ce morceau pour ouvrir ses concerts durant plusieurs années consécutives dont la mémorable tournée mondiale Hysteria.
Dans une moindre mesure, mais tout aussi puissant, nous trouverons un duo gagnant avec d'abord le très Rock "Rock of Ages" et son hilarant "Gunter glieben glauchen globen" en guise d'ouverture et un break central tout à fait approprié pour voir le groupe communier avec son public lors des concerts. Ce titre est suivi du presque FM "Comin' Under Fire" où le chant de Joe Elliot se fera plus émotionnel.

Nous terminerons sur le très fédérateur "Action! Not World" et son solo de guitare en duel de la paire Clark Collen, suivi du dernier titre et non dénué d'intérêt qu'est le sublime "Billy's Got a Gun" où tous les membres du Léopard Sourd nous montreront leur talent sur l'étendue des 5:58 de pure beauté, en somme le morceau idéal pour clôturer un album de cette trempe.

Vous l'aurez compris, avec cette nouvelle production originale et inspirée le groupe Def Leppard peut dès lors prétendre à un avenir radieux et rivaliser face aux cadors du genre Hard Rock Glam US. Un succès qu'ils doivent en partie au son et au talent de compositeur du "Midas" des consoles, Robert, John "Mutt" Lange. La suite, après une tournée US mémorable, vous la connaissez tous.

Car malheureusement, la chance tournera.
Le 31 décembre 1984 au soir, le batteur Rick Allen sera victime d'un grave accident d'automobile, qui lui coûtera l'amputation de son bras droit mettant ainsi en suspend la carrière du groupe. Après une convalescence de plusieurs mois et une volonté de fer, Allen soutenu et encouragé par le groupe et ses amis, reviendra sur le devant de la scène en élaborant une batterie électronique multi-pad qui, au bout de plusieurs essais concluants, le verra révolutionner le monde de la batterie. Suivra en 1987 le successeur de Pyromania, le multi-platine Hysteria, vendu à plus de 20 millions d'exemplaires.

Pyromania, un album incontournable pour tout fan de Hard Rock et de belles mélodies doublées de chœurs grandioses!

4 Commentaires

10 J'aime

Partager
workflame90 - 23 Septembre 2016: Superbe chronique pour un album exceptionnel qui à tourné en boucle pendant des mois durant et qui reste pour moi le meilleur album au côté de High 'n' Dry et Hysteria.
grogwy - 23 Septembre 2016:

Pour la petite anecdote, l'amusante introduction au titre "rock of ages" "gunter glieben glauchen globen" sera repris en 1998 par le groupe The Offspring sur leur (mondialement connu) tube "pretty fly (for a white guy)" (issu de l'album, lui aussi multi platines, "Americana").D'ailleurs, dans une interview, les membres de The Offspring avaient expliqué que pour utiliser légalement cette intro ils avaient été obligés de demander l'autorisation à Def Leppard et à son management.Ces derniers acceptèrent sans aucune difficulté, ce qui fit dire aux membres de The Offspring              qu'auparavant ils n'appréciaient guère la musique de Def Leppard mais qu'aujourd'hui ils la trouvaient plutôt bonne (tout en rigolant) et que les musiciens du groupe étaient des types bien...Un peu faux-culs sur ce coup là The Offspring.

frozenheart - 23 Septembre 2016: Exactement, qui ne connait pas le tube archi connue "Pretty Fly (for a white guy). Aussi, l'après Pyromania fut couvert autant par le succès que de drames, dont la mort de Steve Clark. Quand je regarde le DVD Live "In the Round in Your Face", je ne peux m'empêcher d'avoir la larme à l'oeil. surtout que j'ai eu la chance de les voir, au POPB lors de la tournée Hysteria l'autre chef-d'oeuvre de Def Lep.
judasblade - 23 Septembre 2016: En nombre de ventes US, seul "Thriller"(dans un autre style) fera mieux.
J'avais adoré le précédent (avec ses relents ACDCesque). Mais celui là, dans le contexte de l'époque ! Une tuerie. Les compos, la prod...Que des hits !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ hardrock

25 Juin 2011

Un album qui restera dans l' histoire !

Venant d'être "licencié" de chez AC/DC en 1981 après la sortie de leur énorme carton : "For Those About to Rock", premier album Heavy Métal ayant été numéro 1 des Charts américains (même si pour certains, il s'agirait de l'album : "Metal Health" de Quiet Riot en 1983, car ceux-ci ne considérant pas AC/DC comme véritable groupe Métal (ce qui n'est pas de l'avis du magazine Rolling Stones)), le producteur : Robert John "Mutt" Lange, prend un grand tournant avec son nouveau groupe : Def Leppard. Groupe moderne (pour l'époque), avec lequels "Mutt" Lange, avait de grands projets de carrière qui ne seront pas aussi concluants qu'avec AC/DC. Def Leppard, groupe emblématique de la NWOBHM, du côté Hard Rock, formé en 1977, ayant pour légendaire guitariste : Vivian Campbell (ex : Whitesnake, ex : Dio, Thin Lizzy); ainsi que d'autres grands noms tel quel : Joe Elliott au chant ; Rick Savage à la basse ou bien même : Rick Allen à la batterie.

Ce groupe avait en effet, divisé la NWOBHM, en deux parties : d'un côté, ceux qui ont suivi le mouvement Leppard, plus centré Hard Rock/ Hard FM. De l'autre ceux qui ont choisi de suivre le mouvement Saxon plus tiré dans le Heavy Metal traditionnel. C'est donc en 1983, le 20 janvier (pour être précis), que Def Leppard sortait le mythique : "Pyromania". Un album monstrueux, qui reste, pour la plupart des fans de la première heure, le meilleur album, que le groupe ait sorti dans sa carrière. Pyromania : certainement les 10 titres les plus emblématiques de l'histoire de Def Leppard. Avec des classiques comme : "Too Late for Love", "Comin' Under Fire", ou encore le cultissime : "Photograph". Cet album sera pour les Leppards, un tremplin vers le succès mondial, avec plus de 7 millions de copies vendues pour l'année de sa sortie. Ce sera aussi le dernier album que Rick Allen enregistrera avant son accident de la route, le 31 décembre 1984, qui lui coutera son bras gauche. Après cet accident, celui-ci est alors remplacé par : Jeff Rich, qui joue avec le groupe pendant toute l'année 1986.

20 Commentaires

1 J'aime

Partager

Arthron - 22 Septembre 2011: Je suis d'accord, j'aime bien Hysteria aussi (bien que je le trouve en dessous des précédents). Par contre, Pour moi Hysteria a tout de F.M, Women et Rocket, c'est pour moi très F.M.
ZazPanzer - 22 Septembre 2011: Le son est américain mais ça n'a rien à voir non plus avec Bon Jovi ou Bad English. C'est Def Leppard quoi. Ça tire vers le FM mais ça n'en est pas.
swit35 - 22 Septembre 2011: La soupe... un terme partisan il est vrai ! c'est ainsi que l'on pouvait qualifier la musique commerciale à la fin des années 80 alors que le Hard Rock se durcissait avec l'avènement du Thrash... je fais partie de ceux qui à cette époque n'appréciait pas énormément le Hard FM et tout ce qui s'en rapprochait...Pour en finir et rester dans le sujet je dirais qu'avec Hysteria, DefLep a trouvé de nouveaux fans et laissé les premiers vaquer à d'autres sonorités plus radicales... C'est l'album de la consécration commerciale des petits anglais à l'époque ou Bon Jovi tenait la tete des ventes de Hard.
hardrock - 24 Septembre 2011: je suis entierement d'accord avec swit35, hysteria a juste renouvelle la clientelle de def leppard, cette album pourait etre clace dans le top des albums FM les plus vendu. Mais cela n'empeche pas qu'il soit un tres bon album.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire