Pieces

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Dismember (SWE)
Nom de l'album Pieces
Type EP
Date de parution 27 Octobre 1992
Labels Nuclear Blast
Enregistré à Sunlight Studio
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album101

Tracklist

1.
 Intro
 00:14
2.
 Pieces
 03:07
3.
 I Wish You Hell
 02:22
4.
 Carnal Tomb
 03:34
5.
 Soon to Be Dead
 01:54

Durée totale : 11:11


Chronique @ BEERGRINDER

18 Mai 2009
Dans la lignée de leur superbe premier album Like an Ever Flowing Stream ayant presque catapulté Dismember au même niveau de popularité que ses compatriotes de Entombed, la bande au batteur Fred Estby enregistre 4 nouveaux titres, toujours sous l’égide de Thomas Skogsberg. Ce disque sort donc pile entre les deux redoutables premier album du combo, sous la forme d’un EP intitulé Pieces (1992).
Impossible de passer sous silence la pochette culte représentant les têtes décapitées des 5 membres du groupe qui sont déjà des habitués de la provocation, Dismember a notamment eu quelques problèmes avec le titre Skin Her Alive en Angleterre, peut-être les sujets britanniques ont-ils pris la chose comme s’adressant à leur vieille peau qui leur sert de reine…

Loin d’avoir raclé les fonds de tiroirs comme c’est parfois le cas dans ce genre d’exercice, Dismember propose des morceaux puissants et inspirés, à l’image du redoutable Pieces (qui figurera sur la légendaire compilation Masters of Brutalities II) , balançant des riffs tranchants avec ce son suédois si caractéristique. Un autre élément joue grandement en la faveur de cet EP : la production obtenue au Sunlight Studio est tout simplement titanesque, mettant judicieusement en avant les rythmiques lourdes et crasseuses de la paire Sennebäck / Blomquist, ainsi que leurs soli courts et incisifs (I Wish You Hell). La caisse claire de Fred Estby claque aussi comme un coup de fouet.

On avait déjà remarqué le timbre caractéristique du chanteur Matti Kärki sur le premier album de Dismember mais il fait encore plus fort ici, envoyant des vocalises d’une violence incroyable, notamment lorsqu’il passe de son guttural profond à des passages criards à glacer le sang, c’est particulièrement flagrant sur un Carnal Tomb puissant et lourd dominé par le coffre énorme du bonhomme, des changements de rythmes et breaks excellents et toujours ses petits soli judicieux.
Le dernier titre Soon to be Dead est aussi le plus violent, du « Pure Swedish Death Metal » violent et basique comme on l’aime.

Le seul hic vient quand même de la très courte durée du produit, 11 minutes sont quand même un peu justes même pour un EP, cela dit mieux vaut avoir envie de se repasser les 4 titres lorsque le disque s’arrête (et c’est grandement le cas !), plutôt que de s’endormir en écoutant une heure d’un produit particulièrement soporifique.
Regain Records a eu la bonne idée de rééditer ce produit en y incluant un titre studio supplémentaire et en y intégrant 10 titres d’un très bon live de 1993.
Si Like an Ever Flowing Stream et Indecent and Obscene vous ont enchanté et que vous êtes passé à côté de Pieces, il est grand temps de remédier à ce problème.

BG

1 Commentaire

6 J'aime

Partager
Baal666 - 08 Juillet 2020:

Est ce que cet EP est une pièce de collection collector ?

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire