The God That Never Was

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Dismember (SWE)
Nom de l'album The God That Never Was
Type Album
Date de parution 07 Mars 2006
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album95

Tracklist

1.
 The God That Never Was
 02:08
2.
 Shadows of the Mutilated
 03:26
3.
 Time Heals Nothing
 03:39
4.
 Autopsy
 03:39
5.
 Never Forget, Never Forgive
 01:43
6.
 Trail of the Dead
 03:13
7.
 Phantoms (of the Oath)
 03:55
8.
 Into the Temple of Humiliation
 04:08
9.
 Blood for Paradise
 02:19
10.
 Feel the Darkness
 03:39
11.
 Where No Ghost Is Holy
 03:40

Durée totale : 35:29


Commentaire @ tonio

20 Avril 2006
Note : 12/20

Dismember est sans contest une figure emblématique du Death Metal, un pionnier qui nous a pondu des merveilles par le passé. Et face à une légende on est en droit d'être exigeant.
La pochette est laide à souhait, voire carrément ridicule, premier mauvais point ! C'est un détail, l'important se trouve sur la galette et comment dire... Et bien c'est du Dismember, voila tout ! C'est à dire que cet album aurait pu sans problème sortir il y a 12 ans sans paraitre en avance sur son temps. Les fans de death old school, dont je fais parti, peuvent largement trouver de quoi se déboucher les conduits auditifs avec cet album. Le groupe nous balance des bombes épileptiques de 2 ou 3 minutes, des morceaux en mid-tempos parfaits pour le head-banging et des parties mélodiques "Maideniènne" à souhait, sans oublier un instrumental sympa mais pas renversant. Bref, aucune surprise sur ce nouvel opus et c'est là tout le problème. Le groupe se contente de jouer du Dismember archi classique, aucun morceau n'arrive à recréer la magie des 2 premiers albums, les riffs ne parviennent qu'à de trop rares occasion à être percutant.
Ce n'est donc pas un mauvais album, c'est juste que j’espérais me prendre un gros pain dans la gueule avec ce skeud et non pas une petite claque sur le pif. Vraiment dommage, je croise les doigts pour le prochain car ce groupe est capable de beaucoup mieux...

2 Commentaires

5 J'aime

Partager
Fabien - 13 Mai 2007: Considerant un Where Ironcrosses Grow bien plus convaincant que le moyen Hate Campaign, notamment avec ses relents de Mental Funeral sur le bon Me-God, mais aussi une signature chez l'écurie Regain Records, j'attendais plus de la part de Dismember cette année. Or, tout en dégageant ce côté old school sympathique, The God That Never Was ne constitue effectivement pas le meilleur du groupe suédois à ce jour.

J'apprécie toutefois la bande Karki, Blomqvist, Etsby pour leur intégrité et leur amour indéfectible envers le death metal. Sinon, personnellement, je n'ai rien contre la pochette de Dan SeaGrave...

Fabien.
Eaque - 26 Mars 2015: La pochette est bien faite (beau coup de crayon en somme), mais ce que ça représente fait vraiment désuet et limite soft aujourd'hui...sinon, bon album sans être renversant mais agréable en caisse avec un bon son...;)
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire