Death Metal

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Dismember (SWE)
Nom de l'album Death Metal
Type Album
Date de parution 26 Août 1997
Labels Nuclear Blast
Enregistré à Sunlight Studio
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album131

Tracklist

1.
 Of Fire
 03:40
2.
 Trendkiller
 02:11
3.
 Misanthropic
 02:59
4.
 Let the Napalm Rain
 03:26
5.
 Live for the Fear
 02:36
6.
 Stillborn Ways
 04:15
7.
 Killing Compassion
 01:48
8.
 Bred for War
 04:18
9.
 When Hatred Killed the Light
 03:31
10.
 Ceremonial Comedy
 03:24
11.
 Silent Are the Watchers
 03:54
12.
 Mistweaver
 04:07

Durée totale : 40:09


Chronique @ Fabien

28 Mars 2008
Alors que le deathmetal connaît une crise identitaire en ce milieu des années 90, perdant progressivement de nombreux fans, certains groupes à l’image de Dismember s’accrochent quant à eux au style tant chéri au début de la décennie. De retour aux Sunlight Studios vers la fin d'année 1996, la formation suédoise confirme en effet clairement ses positions, nommant purement et simplement son nouvel album Death Metal, commercialisé en août de l’année suivante par sa fidèle écurie Nuclearblast. Pour son quatrième effort, Dismember délaisse en partie les accents mélodiques de Massive Killing Capacity, pour retourner vers un death aux consonances un peu plus crues.

Dès le premier titre, le son et le style de la formation reste toutefois parfaitement identifiables, sur les rythmiques caractéristiques de Fred Estby, les riffs typiquement suédois de la paire Blomqvist / Senneback, et le guttural rageur de Matti Karki. Le groupe enchaîne ainsi les titres avec une intégrité exemplaire, à l’image des bons Of Fire & Silent Are The Watchers, où l’on retrouve parallèlement les leads si particulières de Blomqvist, trahissant encore un peu plus sa passion pour le heavymetal d’Iron Maiden.

La production de Skogsberg et d'Estby manque toutefois d’épaisseur, dotant l’ensemble d’un son assez plat et vieillot, soutenant difficilement la comparaison avec les enregistrements des redoutables High On Blood, Loathing et Black To The Blind (Deranged, Broken Hope, Vader) sortis cette même année. Parallèlement, le groupe reste figé dans le temps, ne montrant aucune progression depuis ses deux premiers albums désormais cultes.

Sans ce soucier des modes, Dismember continue ainsi petitement son chemin en cette année 1997, à l’instar de ses compatriotes de Grave & Unleashed, n’intéressant désormais qu’une poignée d’irréductibles deathsters, principalement de la vieille école. Au-delà, sans atteindre des sommets, Death Metal renferme des compositions convaincantes et inspirées, forçant l’admiration devant la conviction inébranlable du quintette suédois qui, fièrement, annonce qu’il ne changera jamais son style, sauf abandon très improbable de son patronyme.

Fabien.

5 Commentaires

7 J'aime

Partager

BEERGRINDER - 28 Mars 2008: Mouais....je le trouve bien moi ce "death-metal", rien à voir avec cette bouse de "Hate campaign".

Comme dit Fabien, c'est sûr qu'à côté de Deranged et Vader....
Heartwork - 12 Septembre 2009: "De retour aux Sunlight Studios en décembre 2006"

Tu as dû faire t'emmêler un peu les pinceaux je pense.
Personnellement, Dismember est une de mes nombreuses lacunes , il faudrait que je m'y mettre un de ces jours, en commandant enfin Dark Recollections sur amazon.
Fabien - 13 Septembre 2009: C'est corrigé ! Et merci encore à toute la base de lecteurs Somiens si attentifs. Si tu désires te pencher du côté des albums de Carnage & Dismember, trois sont à mon sens incontournables : Dark Recollections, Like an Ever Flowing Stream et Indecent & Obscene. Le dernier album, l'éponyme 'Dismember', est également de bonne facture.

Cult of Death.
Fabien.
corpsebunder50 - 06 Fevrier 2019:

Je le trouve terrible cet album. Personnellement, je ne pense pas tant que ça que Dismember a laissé tombé la mélodie, mais elle est mieux intégrée dans des morceaux qui ont un suprlus de brutalité par rapport au précédent méfait. Certains passages sont quand même vraiment très "maideniens"!! Mortel!

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire