Out of Respect for the Dead

Liste des groupes Death Metal Grave (SWE-1) Out of Respect for the Dead
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Grave (SWE-1)
Nom de l'album Out of Respect for the Dead
Type Album
Date de parution 16 Octobre 2015
Labels Century Media
Enregistré à Studio Soulless
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album78

Tracklist

1. Intro / Mass Grave Mass 05:31
2. Flesh Before My Eyes 05:18
3. Plain Pine Box 04:20
4. Out of Respect for the Dead 04:11
5. The Ominous "They" 05:27
6. Redeemed Through Hate 04:41
7. Deified 04:28
8. Trail of Ungodly Trades 04:38
9. Grotesque Glory 09:46
Total playing time 48:20

Chronique @ growler

02 Décembre 2015

Grave fait du Grave, sans changer sa formule d’un iota.

L’actualité s’entrechoque. Votre humble serviteur doit effectuer la chronique de Grave « Out of Respect for the Dead » et, au vu des événements tragiques récents, la traduction littérale du patronyme du groupe ainsi que le titre de l’album, peut ne pas paraître de bon aloi. Le meilleur hommage que nous puissions rendre à toutes les victimes de cette barbarie lâche, est de continuer à vivre, ne pas céder au diktat que veulent nous imposer ces fanatiques. C’est pourquoi j’ai décidé de maintenir cette publication.

Actif depuis 1991, Grave, l’un des pères fondateurs du death-metal scandinave au son si particulier, vient de publier son onzième long format, succédant au plutôt bon « Endless Procession of Souls ». « Out of Respect for the Dead » est une nouvelle fois illustré par Costin Chioreanu et enregistré au Studio Soulless de Stockholm.

Après une petite introduction, la déflagration sonore débarque sans coup férir avec « Mass Grave Mass » au riffing acéré, doué d’une grande efficacité et, rehaussé d’un son gras et dégoulinant, inhérent au style des Suédois. Ce morceau est loin d’être orphelin en terme de puissance et de férocité car « Flesh Before My Eyes », le morceau-titre, « Deifeid » et « Redeemed Through Hate » sont du même caveau.

Mais avec une carrière aussi longue, le style Grave, même s’il semble gravé dans le granite a, cependant, évolué. Les Suédois ne se cantonnent plus à un up-tempo quasi permanent comme à leurs débuts, et dotent de plus en plus leurs compositions de breaks lourds, massifs et incorporent des résonances doomesque à la Asphyx, comme sur « Plain Pine Box », « Deifeid » et « Grotesque Glory ». Ces parties écrasantes mettent en exergue les passages plus alambiqués et vice-versa, apportant un certain dynamisme à l’ensemble. Le son, à la fois clair et très gras, typiquement suédois, allié aux cassures pachydermiques, amènent une atmosphère poisseuse et assez obscure, collant parfaitement aux compostions développées par Grave.

Cependant, la prise de risques est minimale et, même si quelques morceaux ressortent indéniablement du lot, comme « Mass Grave Mass », le féroce « Redeemed Through Hate » ou l’énorme « Grotesque Glory », les similitudes avec « Endless Procession of Souls » sont légions. De plus, l’agencement de nombreux titres semblables (« Mass Grave Mass », « Flesh Before My Eyes », « Out of Respect for the Dead » ou « Deifeid », pour ne citer que ceux-ci), cela confère à une lassitude certaine. Pour finir, les quelques longueurs qui viennent émailler l’opus finiront de noircir le tableau.

Grave fait du Grave, sans changer sa formule d’un iota. « Out of Respect for the Dead » comporte son lot de moments de bravoure mais, même si les Suédois font passer un bon moment à l’auditeur, il est fort à parier que ce disque ne passera pas l’épreuve impitoyable du temps et finira sur l’étagère en compagnie de ses nombreux confrères. « Out of Respect for the Dead » s’inscrit dans la droite lignée de son prédécesseur sans être ni meilleur, ni plus mauvais.

5 Commentaires

9 J'aime

Partager
tormentor - 03 Décembre 2015: Merci l'ami pour cette belle chro! J'hesitais pour ce dernier skeud de Grave après t'avoir lu je pense franchir le pas si Grave fait du Grave tant mieux puisque c'est bon et ça c'est important. Ces fanatique de merde en s'en bat les c....! Vive le death vive la musique vive la liberté d'expression!!
Thrash'em all!!!
Reigoth - 03 Décembre 2015: les fans ne seront pas déçus.... je le chope....
MCGRE - 03 Décembre 2015: Je confirme c'est du pur death bien crassoux ,moi je lui met un bon 15 sans problème, bonne chro vieux au passage ça devient une habitude hé hé.
Eaque - 04 Décembre 2015: Ta chronique est plutôt bonne dans l'ensemble (je n'aurais pas fait mieux d'ailleurs) par contre dire qu'ils n'étaient que dans les up-tempos à leurs débuts est poil exagéré. Quand tu écoutes un You'll Never See par exemple, il y a déjà pas mal de mid-tempo (pas aussi doomesque qu'un Asphyx c'est vrai)mais loin d'être toujours en train de cogner vite. Pour ça il y avait Dismember qui s'était chargé du style si je puis dire. Mis à part ce petit détail, bonne chronique, fluide, pas trop longue ni trop coute, super. Merci !





    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire