Endless Procession of Souls

Liste des groupes Death Metal Grave (SWE-1) Endless Procession of Souls
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Grave (SWE-1)
Nom de l'album Endless Procession of Souls
Type Album
Date de parution 27 Août 2012
Labels Century Media
Enregistré à Studio Soulless
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album104

Tracklist

1.
 Dystopia
 00:33
2.
 Amongst Marble and the Dead
 05:21
3.
 Disembodied Steps
 05:42
4.
 Flesh Epistle
 03:24
5.
 Passion of the Weak
 04:36
6.
 Winds of Chains
 05:38
7.
 Encountering the Divine
 03:54
8.
 Perimortem
 04:42
9.
 Plague of Nations
 03:35
10.
 Epos
 07:44

Durée totale : 45:09


Commentaire @ berq93

09 Octobre 2012

Au final "Endless Procession of Souls" s'avère être l'album le plus convaincant des suédois depuis peut-être "You'll Nev

Revoilà nos fiers guerriers du death suédois en cette année 2012, j'ai nommé Grave avec le dixième album studio d'une série commencé en 1991 avec le désormais culte "Into the Grave". C'est aussi le sixième depuis 2002, après un retour peu convaincant, la faute à des disques moyens et peu inspirés...

Dépositaire du son swedish estampillé sunlight avec leurs petits camarades d'Entombed et de Dismember, Grave a toujours appliqué la même bonne vieille recette d'album en album, en faisant fi de tout ce qui se passait autour de lui, avec il est vrai plus ou moins de bonheur (le moins étant devenu quelque peu systématique ces derniers temps).

Ce "Endless Procession of Souls" ne déroge pas à la sacro-sainte règle, mais parfois la persévérance a du bon et l'amélioration entrevue sur "Burial Ground" est ici bien plus marquante. L'inspiration est franchement au rendez-vous cette fois et "efficacité" semble être le maître-mot de ce nouvel opus. C'est bien simple on ne s'ennuie pas une seule seconde à l'écoute de ces dix titres! L'ensemble est cohérent de bout en bout, les riffs sont puissants, aisément mémorisables et toujours bien dégoulinants dans la plus pure tradition du combo suédois. Alternant passages rapides, tempos lourds, malsains et accélérations assassines ("perimortem" "epos"), toute la palette du groupe y passe avec toujours ce son et ce groove si particuliers qui firent jadis sa renommée... La production est aussi intelligente, conférant au disque un son massif et moderne tout en étant respectueuse de l'identité Grave...

Au final "Endless Procession of Souls" s'avère être l'album le plus convaincant des suédois depuis peut-être "You'll Never See" et même si on est loin des canons en vigueur dans le style aujourd'hui, celui-ci force le respect! Alors si vous aimez le death puissant direct et sans fioriture, ce skeud est fait pour vous!

Berq93

12 Commentaires

2 J'aime

Partager

Elevator - 25 Mars 2013: Album superbe que je découvre avec retard, excellent son et très bonne alternance entre lourdeur et martèlement !
swit35 - 28 Août 2013: Je viens de coller une oreille là dessus, effectivement ça envoie sévèrement efficace...
Amongst Marble and the Dead...Ca sent le caveau... Les riffs sont tranchés et la batterie correctement appuyée. Ecole Death / Possessed perceptible.
Goneo - 09 Décembre 2020:

Grave qui continu à enchainer les albums depuis 2002, un tous les 2 ans.
Du changement : un nouveau bassiste, Tobias Cristiansson (à la bass sur le Dismember de 2008), et un nouveau guitariste Mika Lagrén (ex Facebreaker), ça fait fait quand même la moitié de l'effectif qui se voit changée.
Par contre on reste sur Costin Chioreanu pour ce qui est de l'artwork, très réussis, et reconnaissable. S'étant déjà occupé de Buiel Ground et de Dominion VIII.

L'album est plus lourd de maniére général, on retrouve se côté doomy de Grave. Il fonctionne bien, inspiré, crasseux, qui place des accélérations quand il faut à l'image de "Flesh Epistle". L'excellente "Winds of Change", ah cette intro met une ambiance bien death old school comme j'aime, et ce break à 3.20min bien lourd qui va bien. Ca enchaine avec un autre bonne compo "Encountering the divine" suivit de la Slayerienne "Perimortem".

Et là , le point noir de l'album pour moi, "Epos", non pas quel soit nul, mais elle traine.... 7.44min et pas un passage marquant, pas de frissons, pas de ...  ya pas grand chose dans cette compo. Et puis elle est en derniére position, on vient de s'envoyer 8 titres, elle aurait put apporter un peu autre chose. Bref dommage, du coup j'aurais mis un 16 ou 15, puis là j'hésite 15 ou 14.... Aller 15 car je le trouve mieux que les 2 précédents.

Hellstef - 23 Janvier 2021:

Assurément mon préféré, aprés "into the grave" .

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire