Fiendish Regression

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Grave (SWE-1)
Nom de l'album Fiendish Regression
Type Album
Date de parution 23 Août 2004
Labels Century Media
Enregistré à Abyss Studio
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album98

Tracklist

1.
 Last Journey
 05:03
2.
 Reborn
 03:45
3.
 Awakening
 04:29
4.
 Breeder
 04:10
5.
 Trial by Fire
 03:47
6.
 Out of the Light
 04:06
7.
 Inner Voice
 04:08
8.
 Bloodfeast
 04:16
9.
 Heretic
 05:01

Bonus
10.
 Burial at Sea (Saint Vitus Cover)
 07:40
11.
 Autopsied (Re-Recorded Version)
 04:03

Durée totale : 50:28


Commentaire @ cunteater

11 Juillet 2006
Eternel second couteau de la scène death suédoise derrière les vétérans de ENTOMBED, DISMEMBER et UNLEASHED, GRAVE tente avec du mal de revenir sur le devant de cette scène depuis la sortie du mitigé "Soulless", album qui avait vu le style du groupe se ramollir et se diversifier à l’instar des ENTOMBED qui, ayant retourné leur veste, s’orientaient alors vers un death rock primaire et raw... GRAVE allait payer cette "erreur", relégué sans cesse au fin fond des abîmes de la scène death européenne. Nombreux sont les fans qui regrettent l’ère glorieuse des "Into the Grave" ou "You’ll Never See... Heaven", albums d’une toute autre teneur.

"Fiendish Regression" est donc le 6ème album de GRAVE qui, banalement, poursuit son chemin, ni plus ni moins. Pourtant fort d’une production énorme signée Tommy et Peter Tägtgren (ce dernier étant le leader d’HYPOCRISY) des studios Abyss, GRAVE semble manquer d’entrain et de spontanéité. Non pas que les compos soient mauvaises, loin de là, puisque cet album contient tout de même de bons titres, avec quelques influences slayeriennes bien digérées, au son typiquement suédois des nineties et ce grain inimitable. Mais il manque le petit quelque chose qui pourrait nous rattacher au passé glorieux du groupe. Des titres comme "Bloodfeast" ou bien "Heretic" valent pourtant le détour, boostant enfin l’album... A noter également une reprise de ST. VITUS, groupe doom mythique, "Burial At Sea", qui sort des sentiers battus.

Au final, "Fiendish Regression" (espèrons que cette regression ne soit que passagère, mais bon, depuis le temps...) est un bon album de death actuel (attention on ne retrouve pas la flamme des années 90), qui ravira les fans du genre mais qui manque tout bonnement de passion...

1 Commentaire

0 J'aime

Partager
Goneo - 24 Novembre 2020:

Un changement de batteur avec l'arrivée de Per Ekegren (ex- Coercion). Comme sur le précédent, on garde
Fredrik Isaksson à la basse,  Jonas Torndal à la guitare et l'emblématique  Ola Lindgren guitare/chant.

Dans même lignée du précédent mais sans ses défauts, une meilleur production qui améne un peu plus de dynamisme et occulte le côté pataud.
Plus variés et beaucoup plus inspiré, ce Fiendish Regression remet Grave sur la bonne piste.
Le pont sur reborn, l'écrasante Breeder et ses fulgurantes accélérations, ya pas de doute le nouveau batteur fait bu bien aux compositions.
Les 9 titres passent tout seul, un album sans prétentions mais très efficace. 14/20
Je posséde la version avec les 2 titre bonus, la reprise de Saint victus, je ne pourrais pas en dire grand chose, ne connaisant pas l'original, bon..., perso je la trouve un peu chiante. "autopsied" est une chanson tiré d'une démo sortie en 1989, et ré enregistré pour l'occasion est bien plus intéressante surtout si vous avez aimé Into the Grave.

 

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire