Old Friends from Young Years

Liste des groupes Néo Metal Papa Roach Old Friends from Young Years
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Papa Roach
Nom de l'album Old Friends from Young Years
Type Album
Date de parution 10 Fevrier 1997
Style MusicalNéo Metal
Membres possèdant cet album41

Tracklist

1. Intro
2. Orange Drive Palms
3. Liquid Diet
4. Grrbrr
5. Isedufukndie
6. Dirtycutfreak
7. Living Room
8. 829
9. Peewagon
10. Hedake
11. Shut Up 'N Die
12. Thanx

Acheter cet album

Papa Roach


Chronique @ Binge

01 Fevrier 2011

Infest est un chef d'œuvre du 21ème siècle , Old Friends From Young Years est un chef d'œuvre du 20ème siècle.

Le premier Papa Roach n'est pas Infest contrairement à ce qu'affirme l'avis populaire , Infest est considéré comme le premier album du groupe car il est le premier à avoir été complètement revendiqué par le monde musical, Infest est sans doute le meilleur album du groupe mais il n'a pas fait avancer le monde du Neo, Infest doit son contenu à une grande sœur qui lui a tout appris, Infest est un chef d'œuvre du 21ème siècle, Old Friends from Young Years est un chef d'œuvre du 20ème siècle. Papa Roach est clairement l'un des 3 meilleurs groupes de Neo de l'histoire, je le dis en toute connaissance de cause, au diable les autres jeunes groupes de l'époque comme Sevendust, Limp Bizkit, Crazy Town et autres, Old Friends from Young Years marque le commencement de l'une des plus formidables histoires du genre. Fortement marqué par la drogue, l'alcool et autres substances euphoriques, Jacoby était l'archétype même de l'ange déchu : un physique boulimique, une voix respirant des années de sanglots, une gueule de maltraité ... Musicalement ça ne pouvait donner que du bon.

La technique musicale ainsi que la qualité sonore de Old Friends from Young Years rappellent directement Life Is Peachy car la musique vient des tripes, elle est vrombissante, crasseuse, toxique et très grasse, cependant, Old Friends from Young Years se différencie de Life Is Peachy par 2 choses : Un fort héritage Rap ainsi qu'une énergie monstrueuse. Mais Papa Roach est (et sera toujours) influencé par le HxC, Grrbrr et Hedake en est un très très bon exemple, Jacoby balance son malaise sur votre cœur par un chant puissant, l'émotion est très forte et ne semble en aucun cas fausse. Mais (oui il y a un "mais"), on ne peut s'empêcher de noter les similitudes avec Korn, Peewagon et Isedufukndie possèdent les gènes de Chi, les instruments en général sont également typés au groupe, l'ambiance torturée ainsi que les cris écorchés viennent aussi conforter cette analyse ... Note sur les interludes, il y en a 3 : Living Room, Shut Up 'n' Die et Thanx, j'aimerai plus précisément m'intéresser à Living Room qui casse complètement la rythmique de l'album car le son perd son intensité mais reste angoissant, on voit apparaitre un sample qui donne une image glauque, la guitare et la batterie faisant office de décors, un interlude vraiment bien foutu et placé au bon endroit.

Old Friends from Young Years est aujourd'hui un album fantôme, ne faisant même plus partie de la disco du groupe et plus aucune musique n'est jouée en Live (certainement à cause de la qualité sonore laissant penser à une vulgaire démo ainsi que la trop grande différence musicale avec les autres albums du groupe) mais cet album est réellement un album et c'est certainement le plus culte du groupe. C'est aussi l'album le plus agressif à leur actif, l'émotion est réelle, Jacoby veut vraiment vous buter à coups de batte cloutée comme une sorte de vengeance indirecte , se servant parfois du Rap pour exprimer son chagrin , il nous livre tout simplement sa meilleur performance après Infest. Old Friends from Young Years est aussi (je pense) un petit précurseur de la vague Brutal Neo Metal de la branche HxC, certes ce n'est pas un CD de Brutal Neo et ce n'est pas flagrant à la première écoute mais il est le premier album à mélanger clairement certains aspects du HxC avec le Neo, Korn avait déjà posé les bases un an auparavant avec des sonorités hargneuses et distordues, Papa Roach y rajoute un chant puissant et une vitesse accrue puis le tour est joué.
N'espérez pas crever sans avoir posé une oreille sur cet album, vous le regretterez toute votre mort ... -_-'

Binge ;D

3 Commentaires

8 J'aime

Partager
rambo53 - 02 Fevrier 2011: Merci beaucoup pour ta chro binge, je connaissais l'album que de nom, et pensant qu'il n'était pas intéressant je suis passé à côté mais ta chro donne vraiment envie de l'écouter, tu as éveillé ma curiosité!
Jacoby est un putain de chanteur on est d'accord. Si tu pouvais m'envoyer quelques titres de ce dernier par MP ce serait cool, merci.
mfzb25 - 02 Fevrier 2011: Ah enfin une chronique en français ! Dommage que cet album ne soit pas très connu. Je me souviens qu'à une période, je l'écoutais en boucle ! Ils ont fait d'autres E.P. avant, je possède Potatoes For Christmas et Caca Bonita. Les autres sont introuvables...
Dubois - 24 Avril 2012: absolument rien à voir avec le reste de la discographie pour moi le meilleur même si infest me rapelle des souvenirs d'enfances je viens de découvrir cet album unique bien plus cru ça ne ressemble pas du tout à du papa roach celui-ci semble purement anti-commercial
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire