The Connection

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Papa Roach
Nom de l'album The Connection
Type Album
Date de parution 02 Octobre 2012
Produit par
Style MusicalNéo Metal
Membres possèdant cet album68

Tracklist

1. Engage
2. Still Swinging
3. Where Did the Angels Go
4. Silence Is the Enemy
5. Before I Die
6. Wish You Never Met Me
7. Give Me Back My Life
8. Breathe You in
9. Leader of the Broken Hearts
10. Not That Beautiful
11. Walking Dead
12. Won't Let Up
13. As Far As I Remember
Bonustracks (Deluxe Edition)
14. What's Left of Me
15. 9th Life
16. You Gotta Want It
17. Set Me Off

Chronique @ hadsonners

21 Octobre 2012

Cet album est avant tout une renaissance pour Papa Roach !

2012, Le nouveau méfait se nomme The Connection.

Après la chute provoquée trois ans plus tôt par un Metamorphosis bien fade, Papa Roach tente de se relever, non pas que le Metamorphosis en question était si mauvais mais il s'éloignait beaucoup trop de la personnalité Papa Roach et devenait du coup très classique et peu inspiré, n’offrant que 3 ou 4 tubes bien sympa, le reste de l'Album se vautrant dans le déjà vu et revu. Selon Jacoby Shaddix, ce nouvel Album allait permettre d’expérimenter des sons plus électroniques... Glups, ce que fait tout le monde en ce moment, bonjour l'originalité... et pourtant...

Passé une intro assez banale, "Still Swinging" arrive et la bim c'est la GROSSE CLAQUE... Le single en puissance mais bien à l'ancienne (hormis les sons électro), le chant rapper est de retour, l'énergie aussi, ce morceaux très catchy vous soulève avec son refrain chanté qui sera en plus évidement d'une redoutable efficacité en Live. On sent notre Jacoby Shaddix au sommet de sa forme, il dégage une de ces pêches ce type c'est assez incroyable, il a vraiment envie d'en découdre et plus important, il nous transmet cette envie !

Et vas y que je t’enchaîne les tubes, "Where did the Angels go" pointe le bout de son nez et fait mouche dès la première écoute, des riffs de fou, un refrain fédérateur, une batterie binaire mais parfaitement efficace... un sentiment de colère dominant toute la chanson, Rien à redire, Papa Roach commence son album par deux belle baffes de Rock-Metal électro alternatif. Que dire aussi d'un "Wish You Never Met Me" avec ces " I refuse to fade away "balancés par un J. Shaddix brûlant d'émotion, clamant qu'il est encore là, lui et son groupe et qu'ils ne s’arrêteront pas, Papa Roach est en vie et il compte le rester !

" Brûlant d'émotion " oui, c'est le mot car le chant de Mr Shaddix n'a jamais su se faire aussi juste et prenant, l'émotion reste le maître mot de cet album où si parfois l'électronique reste un peu trop présent comme sur un "Before I Die" par exemple, la bande a pris soin d'apporter à presque chaque chanson une touche de nostalgie, de douce tristesse, de colère ou même de haine, une envie d'en découdre et de revenir au niveau, Au top comme on nous le martelle dans "Still Swinging".
C'est là le grand atout de cet Album, son homogénéité, Papa Roach sait aussi se faire poignant et saisissant de douceur comme avec "The Leader Of Broken Heart", petite balade électro alternative très bien réalisée, évitant le mielleux facile d'un "No Matter What".

Cet album est avant tout une renaissance pour Papa Roach qui montre qu'il est toujours capable du meilleur et si cet Album n'est pas parfait ça non, en raison d'une surdose de passage et de sons électroniques ( la mode que voulez vous^^ ), il n'en reste pas moins un retour sur scène bien fracassant de la part du groupe, un retour auquel on ne s'attendait pas mais dont on ne peut que se réjouir. A bientôt sur scène les gars et Merci !


30 Commentaires

9 J'aime

Partager

Hacktivist - 30 Septembre 2013: Qu'entend tu par "côté Hard FM" ? Car le genre Hard FM existe bel et bien, mais ça n'a pas vraiment de rapport avec la musique de Papa Roach, même celle sur "Time for Annihilation" que je vois plutôt comme une sorte de néo/alternatif de gros calibre et assez typique du genre avec pas mal de puissance et de refrains entêtants. D'ailleurs, j'avais vraiment bien accroché à cet album moitié live/moitié studio.

Oui, mais je trouve quand même qu'il y a plus d'électro que de chant rappé. En tout cas, ça me va si cet album est fait de manière à être unique, car à la longue, ce nouveau changement de direction peut vite me lasser du groupe. Car j'attend, de Papa Roach, du bon néo ou alternatif, pas vraiment du rock électro alternatif. Le néo-metal de Papa Roach me manque déjà.
hadsonners - 03 Octobre 2013: Pour moi Papa Roach dans les dernier albums a clairement un coté Hard Fm, c'est à dire du Hard Rock mais radiophonique, ce qui n'est pas un reproche mais un constat hein.

Des chansons comme "Hollywood Whore", "Lifeline" ou " Kick in the Teeth" en sont de bon exemple !

Sinon je trouve que cet album a permis à Papa Roach d'effectuer un beau retour, maintenant tout comme toi j'aimerais qu'ils arrête l'electro, qu'il reviennent au style de Getting Away, The Paramour ect...
Hacktivist - 03 Octobre 2013: D'acc, je comprend. Sinon, j'aimais beaucoup le style de "Hollywood Whore".
hadsonners - 04 Octobre 2013: J'aime beaucoup cette chanson aussi :)
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire