Love Hate Tragedy

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Papa Roach
Nom de l'album Love Hate Tragedy
Type Album
Date de parution 19 Juin 2002
Produit par
Enregistré à Royaltone Studios
Style MusicalNéo Metal
Membres possèdant cet album218

Tracklist

1. M-80 (Explosive Energy Movement) 02:26
2. Life Is a Bullet 04:05
3. Time and Time Again 02:58
4. Walking Thru Barbed Wire 03:04
5. Decompression Period 03:59
6. Born with Nothing, Die with Everything 03:49
7. She Loves Me Not 03:29
8. Singular Indestructible Droid 03:48
9. Black Clouds 04:01
10. Code of Energy 04:04
11. LoveHateTragedy 03:11
Bonustracks
12. Gouge Away (Pixies Cover) 02:07
13. Never Said It 03:05
14. Naked in Front of the Computer (Faith No More Cover) 02:13
Total playing time 38:54

Chronique @ kiss33

25 Décembre 2011

Ne vous attendez vraiment à un néo pur et dur

Papa Roach, groupe de néo sur l'étiquette, a démontré sur Infest que ce genre n'était qu'un de leurs atouts et qu'ils avaient d'autres cartes dans les mains ! Avec cet album, ils vont tenter de conquérir de nouveaux fans tout en conservant les anciens.

18 Juin 2002 : les fans de Papa Roach attendent impatiemment le successeur d’Infest ! Le facteur sonne à votre porte et que vous apporte-t-il ? Lovehatetragedy de Papa Roach ! Alors vous déballez impatiemment le paquet pour découvrir la pochette de la nouvelle galette des Californiens… Eh là, quel étonnement que je vois sur votre visage ! Aux insectes d’Infest succède un bébé « métalleux » avec rien sur la peau si ce n’est un casque.

Et là, le moment que tout le monde adore : on se précipite sur le lecteur pour mettre ce CD dans la boîte et on appuie sur « Lecture », c’est un moment magique, les premières notes auront un effet déterminant sur notre impression de l’album ! M-80 (Explosive Energy Movement)… le nom convient parfaitement à la chanson, un tempo rapide, une chanson très énergique mais la crainte que certains avaient (et que je voyais venir même si cela ne me dérangeait pas) de voir le néo disparaître s’est confirmée mais que sur la première moitié de l'album, laissant la place à du Metal Alternatif si je ne m’abuse.

Mais la deuxième moitié sonne vraiment plus "Infest" et, bien que Papa Roach, contrairement à certains, ait réussi sa conversion sur sa première moitié, les morceaux de la seconde rappellent vraiment le vrai Papa Roach. Mais ne vous attendez vraiment à un néo pur et dur, même sur cette seconde partie. Le côté Alternatif se fait quand même sentir, bien que la voix de Jacoby Shaddix soit plus en convention avec le style.

Mais pour résumer, même s'il y a des styles différents, les morceaux sont tous très intéressants, aucun ne se ressemble et pourtant ils sont très homogènes et s'enchaînent très bien

Les néo métalleux purs et durs seront forcément déçus, mais Papa Roach est à présent dans une spirale de laquelle il ne déviera plus…

De plus, j’ai toujours adoré écouter la guitare de Jerry Horton, qui est vraiment un pilier du groupe, parce que, si Jacoby Shaddix est le leader charismatique, Horton fait vraiment vivre les morceaux avec ses riffs souvent puissants et ça se ressent sur cet album !

Pour conclure, cet album en décevra certains mais amènera de nouveaux fans à écouter du Papa Roach. Pour ma part, je ne fais partie d’aucun des deux camps, appréciant tant les premiers albums que les derniers, mais celui est en plein dans la période de transition, le changement étant encore plus brutal avec Getting Away with Murder.

18/20

Ci-dessous, She Loves Me Not qui, bien qu'écrite en 1999, n'est présente que sur ce troisième album.

2 Commentaires

2 J'aime

Partager
Game_system - 16 Mai 2013: Un superbe album comme je les aime! Je me rappelle le jour où j'ai découvert She loves me not, j'avais adoré la chanson, je l'écoutais en boucle!
Lovehatetragedy est une réussite qui vaut largement le détour, un must have du neo metal.

Très bonne hcronique!
kiss33 - 17 Mai 2013: merci bien :)
on est plutot d'accord donc !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire