Metal Black

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Venom
Nom de l'album Metal Black
Type Album
Date de parution 27 Mars 2006
Style MusicalThrash Metal
Membres possèdant cet album269

Tracklist

1.
 Antechrist
 03:28
2.
 Burn in Hell
 02:58
3.
 House of Pain
 05:05
4.
 Death and Dying
 03:53
5.
 Rege Satanas
 03:46
6.
 Darkest Realm
 03:13
7.
 A Good Day to Die
 03:42
8.
 Assassin
 04:45
9.
 Lucifer Rising
 04:23
10.
 Blessed Dead
 04:43
11.
 Hours of Darkness
 04:15
12.
 Sleep When I'm Dead
 03:53
13.
 Maleficarvm
 06:05
14.
 Metal Black
 03:11

Durée totale : 57:20


Chronique @ Lordmike

04 Fevrier 2010
Il aura fallut 6 ans à Cronos et sa bande pour pondre un successeur au génial Resurrection.
Pour cet album Venom quitte Steamhammer et signe avec Sanctuary Records (label sur lequel il vont également enregistrer Hell 2 ans plus tard).
Le groupe pour une fois a soigné son artwork, le logo du groupe ainsi que le titre de l'album se retrouve en relief.
C'est pas super important mais c'est toujours sympa.
Le groupe fait un sévère rappel à ses débuts sur ce disque (ce sera encore plus marqué sur le prochain album).
Déjà rien que le titre, Metal Black rappelle forcément Black Metal, le plus grand disque du groupe sorti en 1982.
Metal Black serait-il une sorte de manière de boucler la boucle ? De finir par ce qui a commencé (et oui malgré un Welcome to Hell énorme le groupe n'explosera qu'à partir de Black Metal) ?
L'année 2008 nous dira le contraire avec Hell mais à cette époque on est en droit de craindre que le groupe ne boucle sa carrière avec cet album.
Pour ce qui est de la pochette comme on ne change pas une équipe qui gagne Venom reste dans le trip sataniste avec un pentacle surmonté de la tête de Baphomet.
Ce côté sataniste qui se voit toujours au niveau des paroles (on ne le changera pas ce bon vieu Cronos) avec des titres comme "Burn In Hell" ou encore "Lucifer Rising".
Alors oui le groupe ne fait toujours pas dans la subtilité ni la belle poésie en prose mais bon, on s'en fout pas mal.
Ils nous éclatent, c'est tout ce qui compte.
Et éclater est d'ailleurs le bon mot, Venom signe ici un excellent album.

Venom faisant un rappel au passé avec ce Metal Black revient donc à une production beaucoup plus primaire du style de ce que le groupe faisait dans les années 80.
Le son est redevenu crade et le tout sonne plus percutant, les guitares sonnent d'une telle manière que la tronçonneuse de Leatherface passe pour un aspirateur.
Même la basse sonne moins groovy que sur le précédent album, elle cogne et gronde comme à la belle époque.
On se croirait presque en plein milieu des eighties dans un bar de Newcastle.
Le groupe a ressorti ses vieux amplis et ses vieux micros de l'époque, a branché le jus et s'y est donné à cœur joie.

Et pourtant le groupe ne revient pas vraiment à un style de composition propre à l'époque Welcome to Hell/Black Metal.
Le groupe sans faire un retour aux sources complet pioche quelques éléments dans son passé.
Au delà de la production le groupe reprend ce côté direct et rentre dedans de la basse et Cronos reprend en partie son chant d'antan. Car les vocaux de ce dernier se retrouve habilement pioché entre ceux de la première ère du groupe et ceux du précédent album.
On a donc un chant à la fois très puissant et très fluide.
On a même droit à un petit retour dans le passé du jeu de batterie, elle revient à un jeu en général moins technique (je dis en général car Antton ne se fait pas prier pour donner quelques coups de doubles pédales et accélérer le rythme par ci par là) et se rapproche de celui que pratiquait Antechrist.
De même toutes les petites expérimentations de type sample et compagnie sont passées à la trappe, il n'y a plus ces quelques effets électroniques qui parsemait le précédent méfais des anglais.
Par contre pour ce qui est des guitares on reste plutôt dans le style instauré par le précédent album. Elles sont plus mélodiques que sur les anciens albums du groupe. Mais le fait que leur son ait été remanié leur rajoute une petite touche agressive qui fond bien le tout.
Il en va de même pour les soli, ils restent très axé Heavy Metal comme sur Resurrection. On ne retrouve pas ici de soli à la Die Hard par exemple.
Cet album marque d'ailleurs le départ de Mantas et l'arrivée de Mykvs (qui ne va pas rester très longtemps au sein du groupe, il est actuellement remplacé par Rage).
Personnellement ce petit pot pourri des deux époques de la carrière de Venom me plait particulièrement car on peut ressentir la force et l'authenticité des premiers albums mêlées avec le talent de composition qu'a acquis le groupe avec le temps.

Vraiment le groupe est étonnant sur ce disque car même si il ne se réinvente pas vraiment ce mélange présente tout de même une nouvelle facette du groupe que l'on avait pas encore vue.
Le groupe ne fait donc pas un stupide retour aux sources en nous proposant un Black Metal Part II qui même si il aurait été certainement un bon album aurait senti le réchauffé et n'aurait pas eu l'impact qu'a ce Metal Black.
Le groupe frappe vraiment un grand coup avec cet album, il n'y a rien à redire.
Tout y est bon et bien foutu, de la première note à la dernière.
J'ai beau l'écouter et le réécouter encore et encore je n'y trouve pas (et n'y trouverais certainement jamais) de mauvais titres.
Il valent tous leur pesant de cacahuète et ont leur place sur ce disque incroyable des britanniques.
On notera tous de même un excellent "Antechrist" d'entrée de jeu et un "Maleficarvm" magistral.
Ce dernier est le morceau le plus long de l'album avec ses 6 minutes et 05 secondes. Il est génial en tout point.
Il développe une ambiance vraiment particulière, certainement le meilleur titre de ce disque.
Sans oublier le très bon "Regé Satanas" et le puissant "A Good Day to Die".
Mais bon je ne vais pas me mettre à citer tout les titres (car on le pourrait).

Qu'y a t-il donc à retenir de cet album ? Et bien que Venom nous sort en cette année 2006 un disque génial où aucun titre ne se retrouve en retrait.
Un semi retour aux sources qui s'avère payant et très bien foutu.
Cronos ne vole pas ses fans en proposant ce Metal Black d'une qualité indéniable.
Un disque autant destiné au fans du groupe qu'à ceux qui ne le connaissent pas encore.

Je donnerai un 16 à ce Metal Black.

9 Commentaires

4 J'aime

Partager

Lordmike - 21 Janvier 2014: Pourquoi 14 titres ? Parce que maintenant les maisons de disques poussent au remplissage pour nous dire "regarder y a 70 minutes de musique au lieu de 45, c'est mieux". C'est con mais c'est comme ça. C'est toujours moins pire que de mettre 15 minutes de blanc à la fin du dernier titre pour mettre une chanson de deux minutes à la toute fin qui est soit disant "cachée".
samolice - 21 Janvier 2014: Ca, pour être con, c'est con! Et je ne suis vraiment pas certain que cela fonctionne comme un argument de vente auprès de l'acheteur. Enfin bon, y'a pire encore c'est les rééditions avec bonus sans intérêt.
Lordmike - 21 Janvier 2014: Des bonus du style 5 mix differents de la meme chanson... ou encore des titres laissée de côté à l'epoque car trop faibles et rajoutés par la suite
metaleciton - 01 Fevrier 2014: Quand n'est-il de la musique de Venom en 2006 ?
Tout simplement une grosse claque dans la gueule !

L'album démarre au quart de tour avec le titre "Antichrist", le groupe est revenu avec ce son crade et lourd des années 80'.
Les riffs sont "In Your Face" et la basse de Cronos vrombit comme jamais !

"House of pain" et "Death and dying" vont vous faire secouer la tête grâce à une batterie très rythmique et violente.
Et que dire des titres "Burn in hell" et "Assassin"...

Bref, "Metal Black" est un grand disque de Venom !

Note: 18/20
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Julien

23 Fevrier 2006
Quel humour mais quel humour. On voit que Venom n’a pas changé depuis sa création en 1978. Si mes souvenirs du temps ou j’étais encore dans ventre de ma mère sont bons, 1982 correspond a l’avènement du groupe avec un certain album appelé Black métal. En 2006 le groupe nous propose donc un nouvel opus appelé cette fois Métal black. Et non ce n’est pas une blague, c’est bel et bien le nouveau le sacrifice du groupe. Attention âmes sensibles s’écarter !!!!!!

Ce qu’il y a de bien avec le groupe c’est que le temps n’aura jamais aucune emprise. L’écoute de cet album m’a vraiment replongé dans les années 80. Je ne pensais pas qu’a notre époque on pouvait avoir un son aussi old scool. Mais quand je dis old scool, c’est du old scool. Pas de fioritures actuelles qui nous détournent du droit chemin du riff, c’est du son crade et pas très précis comme on savait si bien le faire à l’époque. Donc premier excellent constat on ne sera pas dépaysé……
En terme de titres, on ne sera pas dépaysé non plus : quoi de plus typique Venom que « Antechrist » ou encore « Burn in Hell ». Non pas d’un iota, je vous le dis moi un seul maître mot INTEGRITE !!!!!!
Passons au compos en elles même c’est quand même c’est ce qui nous intéresse. Et bien c’est du méga lourd. Les riffs sont super bien pensés, et le léger abus d’harmoniques sifflées raisonne encore dans ma tête. Même si au sein d’un même titre les riffs peuvent s’avérer répétitif, on en a quand même pour notre argent. Eh oui pour ceux qui connaissent le groupe, vous êtes déjà habitués. Pour les autres, vous pourrez quand être séduit.
S’apparentant plus à du thrash, cet album a de sérieux arguments : je cherche encore la mauvaise compos, la faute de goût….

Voilà en gros c’est du Venom pure jus, a ne pas mettre entre toutes les mains. Un superbe album dans la plus pure tradition.

Un mythe de plus !!!!!!!!



5 Commentaires

10 J'aime

Partager

 
GLADIATOR - 06 Septembre 2008: crade , old-school , mais tellement bon !
 
ditch - 08 Mars 2009: Du venom comme on l'aime. Old Shool et gigantesque. Il n'y a que Venom pour aller si loin.
Trashking - 27 Avril 2009: C'est sur que l'on est jamais dépaysé avec Venom.
Kissofsteel - 05 Juillet 2009: Moi je trouve que cet album recèle quelque bons passages mais est au final un peu laborieux....

Je prefere Venom avec Mantas & Abaddon qu'avec Cronos....
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire