In War and Pieces

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Sodom (GER-1)
Nom de l'album In War and Pieces
Type Album
Date de parution 19 Novembre 2010
Labels Steamhammer
Enregistré à Waldstreet & Denroad
Style MusicalThrash Metal
Membres possèdant cet album204

Tracklist

Bonustrack from Vinyl Edition
1.
 In War and Pieces
 04:11
2.
 Hellfire
 03:06
3.
 Through Toxic Veins
 04:43
4.
 Nothing Counts More Than Blood
 03:48
5.
 Storm Raging Up
 05:07
6.
 Feigned Death Throes
 03:58
7.
 Soul Contraband
 03:50
8.
 God Bless You
 05:10
9.
 The Art of Killing Poetry
 04:38
10.
 Knarrenheinz
 03:17
11.
 Styptic Parasite
 05:13

Bonus
12.
 Murder One
 03:27

Durée totale : 50:28


Chronique @ karnivormetal

11 Juin 2011

Sortez les treillis, Sodom arrive..........

Grande formation de thrash métal teuton culte du début des années 80, dont je ne retracerais pas le parcours, et que tout thrasher qui se respecte connait sur le bout des doigts.
Sodom revient en cette année 2010 avec son douzième album intitulé "In War and Pieces", quatre années après son dernier effort le bien nommé "Sodom" qui était plutôt un bon album, (je ne compte pas la sortie en 2007 de "The Final Sign of Evil", réenregistrement de "In the Sign of Evil"), et ce toujours sous le label SPV, qui signalons-le a eu une santé plutôt vacillante ces dernières années.

Considéré à juste titre comme l'un des fondateurs de la scène thrash Allemande au côté de Destruction et Kreator, Tom et sa bande, en cette année 2010, prouvent qu'ils ont encore la gniak, bon, bien entendu il faut quand même reconnaître qu'ils se font vieux, et cet album ralentit le tempo comparé aux oeuvres des années antérieures, enfin en partie, ne vous attendez donc pas à un album de la trempe de "Persecution Mania" ou "Agent Orange", ça c'est clair, mais malgré tout à un album bien branlé, alternant passages mid-tempo et d'autres plus rapides comme Sodom nous a habitué par le passé.

Produit par Waldemar Sorychta (ancien guitariste de Grip Inc) et enregistré au Waldstreet Sound à Dortmund en Allemagne en août 2010, puis mixé en septembre de cette même année au Flying Studio toujours par Waldemer Sorychta accompagné de Dennis Koehne.
Le son bénéficie d'une clarté et de la force des prods des années 2000, mais gardant par ailleurs un côté old-school bien senti, et très appréciable!
L'artwork, réalisé par Eliran Kantor est absolument magnifique, toujours sur fond de guerre avec le fameux personnage au masque à gaz, que l'on peut retrouver sur nombres de pochettes d'albums du combo teuton!
Pour cet obus, ce bon vieux Tom ne change pas son fusil d'épaule. Ses textes enragés sur les côtés puants et lamentables de cette société et bien sur, ceux sur les guerres de toutes sortes (un de ses sujet de prédilection), sont toujours de mise et inondent cette œuvre noire et violente. A ses côté on retrouve le batteur Bobby Schottkowski en place depuis 97 ainsi que le gratteux Bernd "Bernemann" Kost également dans le combo depuis cette année 97.

In War and Pieces débute donc sur son titre éponyme, mid-tempo qui commence par cette ambiance orientale pour démarrer sur un riff incisif et une batterie martiale, permettant à Angelripper de lâcher toute sa rage à la gueule du monde, bonne entrée en matière. Le titre suivant réconfortera le fan de la première heure, "Hellfire" se veut rapide et furieux détruisant tout sur son passage par sa violence et cassant le rythme en son milieu par un riff 38 tonnes des plus appréciable, suivront des titres variés tels le mélodique et heavy "God Bless You", le glacial "Feigned Death Throes", et bien sur le cassage de tronche reprendra de plus bel avec un "Through Toxic Veins" déboulonnant de très bonne tenue, et bien sur comme le veux la tradition, le titre allemand "Knarrenheinz", à la manière d'un "Bombenhagel" ou "Ausgebombt", en hommage à la mascotte du groupe!

Pour conclure, avec cet album, Sodom reste dans la course des ténors du thrash mais vu la concurrence, il reste dans le peloton de tête, mais une échappée est quand même devant (Exodus, Overkill, pour les plus marquants), malgré ça le groupe est en forme et rassure pour l'avenir, maintenant certains fans de la première heure peuvent être déçus par cet album et ne s'y intéresseront pas, ou de loin.
Il faut dire que la carrière de Sodom n'a pas été parsemée que de chef-d'oeuvre (loin de là) souvenez-vous de l'infâme "Better Off Dead", ou de l'insipide "Masquerade in Blood", donc j'affirme que ce "In War and Pieces" rassure et vaut le détour, pour ma part je le recommande chaudement, loin d'égaler les chef-d'oeuvres du groupe, mais un bon album de Sodom, qui en cette année 2010 vise juste! Sortez les treillis amis thrashers, l'heure de la guerre a sonné!!!!! Hellfiiiiiiiiiire!

27 Commentaires

15 J'aime

Partager

 
JimmyKane - 13 Juin 2011: c'est fou comme les avis peuvent être très différents.. Personnellement, c'est mon préféré avec M-16 et Agent Orange.. Le son est superbe, les riffs et solos également, avec une préférence pour celui de Storm Raging Up, qui est tout simplement sublime. Un futur monument du Thrash Metal. Et très bonne chronique en tout cas !
choahardoc - 14 Juin 2011: Un retour au battledress s'impose, j'y jetterai une oreille attentive. Merci mec!
Thorstein - 20 Juin 2011: la pochette ressemble beaucoup a Agent Orange ! mais sinon bon album malgrès qu'il ne soit pas l'un de leur meilleur album !
leur live au Hellfest est vraiment pas mauvais !
Chab - 20 Fevrier 2013: Je le trouve génial cet album : Certes, on est loin des classiques du groupe mais franchement, il donne la pêche !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire