Hot in the Shade

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Kiss
Nom de l'album Hot in the Shade
Type Album
Date de parution Octobre 1989
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album210

Tracklist

1. Rise to It
2. Betrayed
3. Hide Your Heart
4. Prisoner of Love
5. Read My Body
6. Love's a Slap in the Face
7. Forever
8. Silver Spoon
9. Cadillac Dreams
10. King of Hearts
11. The Street Giveth and the Street Taketh Away
12. You Love Me to Hate You
13. Somewhere Between Heaven and Hell
14. Little Caesar
15. Boomerang

Chronique @ Lordmike

27 Avril 2010
L'année 1989 voit l'arrivée du Kiss nouveau dans les bacs. Un nouveau Kiss du nom de Hot in the Shade. Avec cet album Kiss en est déjà à son 15ème album studio et le groupe a vu passer de l'eau sous les ponts.
Car après un départ en trombe le groupe a connu une période de flottement suivis par un semi passage à vide pour finalement revenir sur ses pieds et sortir cet album.
Un album qui fait revenir Kiss au top de sa forme, un excellent disque pour les fans du combo maquillé.
De l'intro country de "Rise to It" aux dernière notes de Boomerang c'est un régal, Kiss est revenu, le vrai Kiss, celui qu'on aime.

C'est malheureusement le dernier album où l'on peut apprécier le jeu de batterie du génial Eric Carr qui succombera au cancer deux ans plus tard. Assurément une grande perte pour Kiss.
Apprécions donc son art comme il se doit, car sur cet album le renard n'a pas décidé de feigner.
Bien au contraire il tape sur ses futs comme jamais, il s'en donne à cœur joie (comme depuis son entrée dans Kiss en 1980). Une batterie au son cependant un peu plus clair qu'à l'habitude, sur les précédents albums on sentait des sonorités plus lourdes qui sont ici remplacé par une batterie qui se rapproche de celle de Peter Criss. C'est donc un savant mélange des deux époques que l'on peut discerner sur ce disque.
La guitare de Bruce Kulick est quant à elle toujours la même depuis Animalize, elle est plus directe et sèche qu'à l'époque d'Ace Frehley. Elle a également perdue les effets aériens propres au Spaceman. Il apporte sa propre patte à l'édifice Kiss.
On peut noter que Thommy Thayer pointe déjà le bout de son nez en signant la guitare sur "The Street Giveth..." et "Betrayed".
Cela ne lui empêche pas d'être bigrement efficace et de pondre des riffs qui font dodeliner la tête de l'auditeur.
Paul et Gene sont au top dans leurs vocaux (en même temps ils ont toujours été au top). Leurs voix reconnaissables entre mille sont toujours belle et bien là. Elle assènent toujours le même impact imparable et on est ravi. Le duo vocal que propose Stanley et Simmons alternant voix douce et grave est toujours aussi délectable. Sans compter "Little Caesar" chanté par Eric "The Fox" Carr. De quoi avoir un panel vocal vraiment très riche. Cela à toujours de toute façon été une des forces de Kiss, savoir parfaitement utiliser les voix de tous ses musiciens.

Kiss est réellement un groupe hors du commun, rien n'est laissé au hasard, le moindre détail est peaufiné au maximum jusqu'à donner le résultat parfait. Et cet album ne fait pas exception.
Un disque bourré d'énergie qui tient en son cœur une magnifique ballade. Un parallélisme quasi parfait pour un album du même acabit.
Alors oui l'originalité n'est toujours pas au rendez vous mais on ne demande pas à Kiss de sortir un disque qui révolutionne le genre. On lui demande de sortir un bon disque et il le fait avec brio.
Des compositions toujours aussi accrocheuses supportées par une production toujours aussi clean et sans aucun défaut.
Des titres comme "Hide Your Heart" (repris d'ailleurs par Ace Frehley sur Trouble Walkin' la même année) ou encore "Love A Slap In The Face" sont des petits trésors musicaux.
Pas de titres en retrait sur ce disque, le groupe y va à fond et tout l'album dépote sévère.

Un disque qui fait revenir Kiss au statut de tête de file du Glam Rock et plus généralement du Hard Rock.

Un 15/20 bien mérité.

5 Commentaires

11 J'aime

Partager

Lordmike - 28 Avril 2010: C'est vrai que l'on sent un peu un trop de titres mais moi je suis entré en plein dedans :).
choahardoc - 05 Mai 2010: Un album limpide, fluide d'un bout à l'autre servi par une belle chro. King Of Hearts et ses paroles limites vieux satyres, venant de posers quelconques je supporte pas mais venant de Kiss j'adore!!!
Seleucos - 08 Juin 2010: Excellente chro et excellent album, bien trop souvent oublié, mais qui regorge de perles, et est a posséder à tout prix!
samolice - 01 Janvier 2012: D'accord avec Blackiss, trop de titres sur cet album.
Ne conserver que les 10 meilleurs auraient pu être une très bonne idée.
Mais bon, je n'ai plus écouté l'album depuis bien longtemps, il va falloir que je me replonge dedans.
Merci pour la chronique!
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire