Elegy

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Amorphis
Nom de l'album Elegy
Type Album
Date de parution 14 Mai 1996
Style MusicalDeath Progressif
Membres possèdant cet album252

Tracklist

Re-Issue in 2004 by Relapse Records with 4 bonustracks.
1. Better Unborn 05:52
2. Against Widows 04:06
3. The Orphan 05:17
4. On Rich and Poor 05:19
5. My Kantele 05:02
6. Cares 04:29
7. Song of the Troubled One 04:08
8. Weeper on the Shore 04:52
9. Elegy 07:21
10. Relief 04:09
11. My Kantele (Acoustic Reprise) 05:55
Bonustracks (Re-Issue 2004)
12. Better Unborn (Live) 06:00
13. Against Widows (Live) 04:05
14. The Castaway (Live) 04:54
15. Black Winter Day (Live) 03:39
Total playing time 56:30

Commentaire @ SASJulo666

09 Octobre 2011

Une maturité impressionnante !

Amorphis est un groupe un peu à part. Après des débuts typiquement death influencés par la très féconde scène suédoise au début des 90's (Entombed, Dismember, ...), ils marquent leur différence dès leur deuxième disque intitulé Tales from the Thousand Lakes (1994). Et ce, en apportant une touche progressive à leur musique grâce à des influences variées (chant clair, folklore, sonorités 70's,...). Sur Elegy, deux ans plus tard, ils franchissent un nouveau palier et montrent une maturité impressionnante. Changement notoire au niveau du line-up pour la réalisation de ce troisième album, avec l'intégration de Pasi Koskinen comme chanteur lead. Avec ce disque, les Finlandais réalisent leur opus le plus riche. Fini le death suédois qui a fait leur renommée, principalement grâce au cultissime second album. Ils mettent dans cet Elegy toutes leurs influences, et ce, dès l'intro du premier titre Better Unborn, qui démarre sur un riff et une mélodie aux relents orientaux. Trop rarement joué en live, c'est l'une des pièces maîtresses de ce disque. On se rend compte, dès ce premier titre, de l'apport du nouveau venu Pasi Koskinen (voix claire), qui, alternant avec la voix death de Tomi Koivusaari (guitare, chant), apporte aux compositions du groupe de la puissance et de la richesse.

Les refrains sont accrocheurs, les mélodies très présentes et les riffs puissants, à l'image de celui très entrainant du deuxième titre Against Widows. Sur cet album, le combo enchaîne les ambiances, passant allègrement d'une mélodie folklorique, à un riff typiquement death ou thrash metal puis à une ballade (The Orphan, Elegy). Les textes, comme dans chaque opus du groupe, sont inspirés du folklore finlandais: ici, des écrits tirés du "kanteletar", recueil de poèmes traditionnels. Le son, excellent et moins brut que par le passé, rompt là aussi avec leur période death metal et a très bien passé le cap des années. Les membres du groupe démontrent sur cet album leurs talents évidents de compositeurs et nous livrent là un album varié qui s'apprécie avec le temps et dont on ne se lasse pas. Amorphis a toujours sorti des albums d'excellente facture, se renouvelant à chaque fois. Ils ont forgé leur style inimitable au fil des années, un mélange de racines death metal, de folklore et de progressif, mêlé d'influences diverses, pour évoluer vers un style beaucoup plus heavy et mélodique sur leurs derniers disques. A écouter en priorité: les titres Better Unborn, Against Widows, My Kantele (véritable hit du groupe), Elegy et la version acoustique de My Kantele et son sublime final.

1 Commentaire

0 J'aime

Partager
Reigoth - 24 Fevrier 2015: Amorphis s'arrête aux 2 premiers albums....Je n'aime pas du tout ce virage musical....
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire