At Sixes and Sevens

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Sirenia
Nom de l'album At Sixes and Sevens
Type Album
Date de parution 21 Mai 2002
Produit par
Enregistré à Sound Suite Studio
Style MusicalMetal Symphonique
Membres possèdant cet album271

Tracklist

1. Meridian 06:20
2. Sister Nightfall 05:37
3. On the Wane 06:37
4. In a Manica 06:03
5. At Sixes and Sevens 06:44
6. Lethargica 05:30
7. Manic Aeon 06:27
8. A Shadow of Your Own Self 05:55
9. In Sumerian Haze 04:39
Total playing time 53:32

Commentaire @ RunCold

19 Juillet 2011

Un très bon premier album pour un groupe dont on attendait beaucoup

Fondé en 2001 par le célèbre Morten Veland (ex-Tristania, Mortemia), qui voulait donner un nouveau souffle à metal gothique, Sirenia sort directement son premier album en 2002 chez Napalm Records. Ce groupe s'annonçait donc d'emblée comme très bon.

Bon, cet album l'est. Mis en valeur par la voix douce et éthérée de la Française Fabienne Gondamin, et par le violon de Pete Johansen, qui avait déjà officié chez The Sins of thy Beloved, Tristania et dans le moins connu Morgul. Raymond quand à lui, en plus de la guitare, de la basse et du synthé, s'occupe des grunts, secondé par deux autres chanteurs pour les voix clairs. La plupart des pistes ajoutent encore des choeurs à l'ensemble.

L'album est dans une veine beaucoup plus "gothic rock" et atmosphérique que les productions du grand frère Tristania, qui évoluait à l'époque dans un registre plus gothique grandiloquent et classieux, sans dire pompeux pour ne pas vexer les fans.

A l'instar du second album, les compos sont dynamiques, malgré que l'album soit un peu trop homogène dans son ensemble, les compositions étant bonne mais marquant assez peu l'auditeur. Ce n'est pas un album à écouter tout les jours, au risque de le trouver trop répétitif.

En conclusion, l'album n'apporte rien de bien nouveau ou original à la scène gothique, mais il sera malgré tout un succès (comme tout les autres albums du groupe d'ailleurs) aussi bien artistiquement parlant que commercialement.

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire