Xasthur

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Xasthur (USA)
Nom de l'album Xasthur
Type EP
Date de parution 15 Novembre 2006
Style MusicalBlack Metal
Membres possèdant cet album55

Tracklist

1.
 Instrumental
 06:55
2.
 Bubonic Plague
 06:24
3.
 Doomed by Howling Winds ('05)
 10:36

Durée totale : 23:55


Chronique @ GOLLUM

01 Décembre 2006
Xasthur est devenu au fil d'une discographie bien remplie l'un des combo Black Metal les plus connus et reconnus, avec un style bien particulier, dans tous les domaines. La musique de Xasthur donne toujours l'impression de marcher dans une soupe de poussière bien épaisse, avec un lourd sac de pierres sur les épaules et de la haine plein l'esprit. C'est toujours un son cradingue, étouffé, des mélodies lançinantes, parfois prenantes, toujours cinglantes et désespérées, des guitares folles de rage, et un hurlement vocal tout droit extirpé d'une tombe dont personne n'aurait du s'approcher.

A peine "Subliminal Genocide" sorti dans les bacs, Malefic, le géniteur de Xasthur, sort ce mini de trois titres, dont un, le dernier : "Doomed by howling winds", est une nouvelle mouture de ce morceau peu connu sorti en 2002 dans le split avec ACID ENEMA. Les deux premières sont manifestement inédites. L'ensemble est très bon et homogène, délicieusement morbide et mortuaire. Je vous propose à ce sujet de lire les chroniques des autres albums faites par mon collègue Nattskog, il en fait une excellente description...

Ce petit album ne révolutionne rien dans le style du Maître de la Dépression, mais ajoute une petite pierre à l'édifice poussiéreux. Il est fort possible que Xasthur exploite son filon, et que les nouvelles idées viennent à manquer.

Pour bien comprendre la musique de Malefic, choisissez plutôt des perles (trouvables, en plus) telles que "Nocturnal Poisoning", "Telepathic with the Deceased" et "To Violate the Oblivious", ces trois albums sont des must absolus dans le genre Funeral Black.
Ne dénigrons pas cependant ce mini-CD, qui comporte deux morceaux assez "savoureux" eux aussi, notamment l'affreux "Bubonic Plague" qui atteint un niveau de qualité équivalent à "Suicide in Dark Serenity" du même auteur. On reste dans le même style, sans évolution brusque, ni virage dans un style propre, qui pourrait passer pour une évolution commerciale. Non, c'est toujours du Xasthur, poussiéreux, triste, hypnotisant, underground.
Pour les fans de Xasthur, c'est juste un petit album en attendant le prochain.

J'ajoute à ce sujet que l'on peut s'attendre à une surprise heureuse, car si "Telepathic..." pouvait un peu surprendre, à cause d'un son moins crade et d'un ensemble plus homogène, il fut presqu'immédiatement suivi par le formidable "Violate". C'est souvent le cas chez Malefic. Il sort une perle suivie d'un album un ton en-deçà, pour flanquer une gifle magistrale peu après. Ce mini peut être une entrée intéressante, précédent un plat convaincant. Croisons nos doigts squelletiques dans l'attente d'une malédiction proche...

1 Commentaire

3 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire