Who Do We Think We Are

Liste des groupes Hard Rock Deep Purple Who Do We Think We Are
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Deep Purple
Nom de l'album Who Do We Think We Are
Type Album
Date de parution 1973
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album271

Tracklist

Re-Issue in 2000 by EMI Records with 7 Bonustracks
1. Woman from Tokyo 05:50
2. Mary Long 04:26
3. Super Trouper 02:56
4. Smooth Dancer 04:13
5. Rat Bat Blue 05:26
6. Place in Line 06:31
7. Our Lady 05:20
Bonustracks (Re-Issue 2000)
8. Woman from Tokyo ('99 Remix) 06:37
9. Woman from Tokyo (Alt Bridge) 01:26
10. Painted Horse (Studio Out-Take) 05:21
11. Our Lady ('99 Remix) 06:06
12. Rat Bat Blue (Writting Session) 00:56
13. Rat Bat Blue ('99 Remix) 05:49
14. First Day Jam (Instrumental) 11:26
Total playing time 34:27

Chronique @ MattMaiden

18 Octobre 2012

Le chant du cygne pour le MK2 !

Lundi, 14h : dans le lycée technique de Spirit of Mecanic les élèves se dirigent vers le cours de mécanique automobile de Mr Matthieu.

Les élèves quelque peu dissipés commencent déjà à geindre :

- « Encore un cours avec ce vieux relou, il va encore dévier de son cours de méca pour nous parler de ses groupes fétiches de la préhistoire du Hard Rock ! »
- « Ouais, nous on préfère Mr Panzer, le prof d’histoire ! Lui au moins il nous parle de True Metal, pas comme ce vieux shnock !! »

Les apprenants s’installent à leur place et le cours commence.

Mr Matthieu : Bonjour, aujourd’hui nous allons parler du fameux moteur Jaguar XK : 6 cylindres longue course et double-arbre, monté sur de nombreux modèles de 1949 à 1994. Il a notamment équipée les fabuleuses berlines MK1 et MK2 des années 50/60 ! Ah, la saveur du cuir, le chant feutré du six pattes en ligne… Tiens d’ailleurs, en parlant de MK1 et MK2, connaissez-vous Deep Purple ? »

Les élèves : Ah ca y est, c’est reparti…

Ah, Deep Purple… Savez-vous que eux aussi ont connu les appellations MK1 et MK2 ? Et les points communs entre ces deux fiers représentants de la perfide Albion sont plus nombreux qu’on ne le croit ! La Jaguar MK1 sortie en 1955 était une très bonne berline avec son XK 2.4 et 3.4, mais il faut bien avouer que la partition n’était pas encore parfaitement aboutie : épais montants de porte, lunette arrière trop étroite, spats arrière typés 30’s, moteurs agréables mais manquants de pêche… Un peu comme le Deep Purple MK1 de 1968 : bon groupe, mais trop typé Pop 60’s et, il faut le dire, manquant d’un peu de patate !!

- L’élève Sam : « Eh M’sieur, moi j’connais Deep Purple : c’est eux qu’ont fait Smoke on the Water !! »

C’est bien, mon petit fayot préféré !! Tu auras une sucette à l’anis tout à l’heure ! Mais vu tes notes, c'est pas toi qui aura un jour la Légion d'Honneur, je te le garanti ! Effectivement j’y viens à Smoke on the Water !! Et toi Didier, arrête de lire sous la table la mythologie romaine : le dieu du feu et du métal c’est le cours du Professeur Panzer ! D'ailleurs ça devrait faire plaisir à mon estimé collègue, le moteur XK a été monté sur le char FV-101 Scorpion (sans S final, on est pas chez Klaus Meine !) !

Je reprends donc pendant que Marc tu vas rester assis et me changer l’ampoule du plafond, merci ! Donc, Jaguar comme Deep Purple vont évoluer : adieu MK1, bienvenue MK 2 !!

Dans les deux cas, on va muscler tout en affinant la silhouette : en 1960 sur la Jag’ on réalèse pour passer à 3.8L, on oublie le lymphatique 2.4 et on enlève le gras inutile : enfin une berline sportive capable d’en remontrer aux petites bombes, y compris en compétition ! Parlez-en à Bernard Consten !

Pour mon groupe de prédilection, en juin 1969 c’est pareil : adieu sonorités Pop, adieu Nick Semper et Rod Evans et bienvenue à Ian Gillan et Roger Glover ! Les choses sérieuses vont commencer ! Influencés par le premier album de Led Zeppelin, ils nous sortent quatre brûlots Hard-Rock en studio et plusieurs Live d’anthologie !! Je vais vous parler d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître, et surtout d’un album trop méconnu, le Who Do We Think We Are de 1973 !!

- Adrien : « en 1973 c’est aussi le premier concert de Kiss ! »

Oui, mais tu me feras le plaisir de mettre un pantalon à la place de ton Spandex la prochaine fois : on est pas en cours de gym ! Et arrête de te la jouer Nelson Brothers avec tes longs cheveux blonds dans les yeux !

Donc en 1973, après le succès planétaire des albums In Rock, Fireball et Machine Head (oui oui je sais Sam, on y trouve Smoke on the Water ! Et oui Mike, un groupe de Thrash a le même nom !) le quintette aussi stylé qu’une Jag’ MK2 retourne en studio pour enregistrer Who Do We Think We Are. Problème, les tournées épuisantes depuis 1970 (et notamment la tournée japonaise de 1972) ont épuisés les artistes et le ton monte entre les musiciens : Ritchie aux doigts de fée et Ian Gillan ne se parlent presque plus, et il y a aussi de l’eau dans le gaz entre le grand bassiste Roger Glover et l’homme en noir…

- Marc : en 1973 y’a eu aussi le mariage d’une grande star de la chanson : Sheila !!

Oui… mais STP Marc, arrête de te cirer le pingouin devant les vieux Paris Match de ta mère et reprenons où nous en étions ! Vous allez me rendre chèvre avec vos interruptions !

- Béééééééééééééééééééé !!!!!!!!!!!

Suffit ! Si vous n'êtes pas sages je vous envoie chez Mr Ascenseur, le doyen du lycée SoM ! Donc, malgré les tensions internes, le groupe retourne en studio en Italie et en Allemagne à Francfort (oui Sam, comme les saucisses de ce midi...) pour enregistrer ce qui sera le dernier album studio de Deep Purple MK2 jusqu’en… 1984 !
Après l’immense ferveur provoquée par l’album Machine Head, l’erreur serait de faire un Machine Head 2 : le groupe prend donc une route quelque peu différente, et qui déroutera certains fans ! En effet, cet opus sera plus un gros Rock bien musclé qu’une véritable ode au Hard Rock comme son prédécesseur. Tempi plus lents, saturation de la Fender de Ritchie moins poussée, frappe plus légère de Ian Paice, plus de teintes de Prog et de Blues…

Mais la recette habituelle du Pourpre Profond est toujours présente : mélodies imparables, chant haut perché, solos de 6 cordes et d’orgue Hammond et rythmique groovy et impitoyable de Glover et Paice.
Installés confortablement à l’arrière de la Jaguar MK2 dans de profonds sièges en cuir Connoly et la pochette du 33T posée sur la tablette en merisier, on peut fermer les yeux et découvrir les joies de cet album mésestimé.

Comme les moteurs XK des Jag’ Type C/D aux 24h du Mans, l’album démarre sur les chapeaux de roues avec Woman from Tokyo ! Riff à décaper le vernis vénérable des boiseries anglaises d’une MK2, petites touches de Prog 70’s, chant clair et puissant comme celui des MK2 dans le Tour de France Auto… Le bonheur à l’état pur ! Pour l’anecdote, certains s’amusent à écrire le titre « Woman From Tokayo » pour se moquer gentiment de la prononciation de Ian Gillan… Vous n’avez pas intérêt à faire ça pendant mon cours !

Plusieurs morceaux bien pourvus en testostérone (Super Trooper, Smooth Dancer) alternent avec d’autres plus Funky ou Jazzy presque façon Electric 12012 de T-Rex (« Rat Bat Blue » où le regretté Jon Lord nous fait un solo dantesque ou la très Boogie/Blues « Place In Line » avec son riff façon Muddy Waters où Ritchie se rappelle ses racines pentatoniques avec un solo superbe et tout en finesse, ainsi qu’un final incroyable de feeling entre musiciens), une chanson osée (« Mary Long », sur la puritaine Mary Whitehouse et la relation Myra Hindley / Lord Longford) et enfin la superbe ballade « Our Lady », où une touche bienvenue de Prog tant dans le son que dans la partie merveilleuse jouée par Glover et Lord se mêle avec bonheur avec les vocalises de Gillian et les relances aux toms de Paice.

Hélas, tout comme la fin de carrière de la Jaguar MK2 sera une relative descente en gamme et une sacrée baisse des ventes pour ce hit de la voiture sportive british (adieu cuir, feux anti-brouillard avants et moteur 3.8 pour la 240/340…) , cet album sera plombé par une campagne de publicité quasi-absente, la sortie presque simultanée du mythique Live «Made in Japan » et l’annonce de la séparation du groupe. Le chant du cygne pour ces deux joyaux de la Couronne Britannique…

Mais, comme le disais si bien le so british James Bond en 1971, les diamants sont éternels ! On reverra le Deep Purple MK2 pour deux albums studios en 1984 et 1987 puis de nouveau en 1993. Quand à la Jaguar MK2, un clone sera vendu par Jaguar de 1999 à 2008.

Mince, l’heure est déjà presque passée et je ne vous ai pas parlé des caractéristiques techniques du moteur XK ! Bon, la semaine prochaine, on voit ses données (alésage/course, diamètre des soupapes, etc…), on parlera des pièges à surveiller lors d’une restauration et on finira par comment en préparer une pour le VHC : trains roulants, rotules Uniball, prépa moteur aux ptits oignons avec transmission primaire allégée, équilibrage et métrologie moteur, pistons HC, carbus Weber en 45, préparation culasse et compagnie : bref, on voit le moteur de près !

En parlant moteur, vous ai-je déjà parlé de Motörhead ?!

32 Commentaires

19 J'aime

Partager

MattMaiden - 22 Octobre 2012: Merci Adrien ! Pour Jaguar, je ne savais pas qu'un groupe de NWOBHM s'appelait ainsi ! Etant fan de mécanique et de voitures anciennes, j'ai juste fait un lien Jauguar MK1/MK2 avec Deep Purple MK1/MK2 sans chercher plus loin ! Le hasard fait donc parfois bien les choses !
samolice - 22 Octobre 2012: Y'avait pas aussi un groupe de la NWOBHM qui s'appelait Fayot?
choahardoc - 23 Octobre 2012: Je me suis vraiment poilé sur ton texte et l'album le mérite bien. Perso, j'avoue un faible pour cette faux-derche de Mary Long.
Feelzzy - 18 Novembre 2012: Merci pour cette chronique hilarante !
Un bel album, qui s'il n'arrivera jamais à la cheville de Machine Head, reste un excellent souvenir...
J'étais à Bercy aussi lors du Perfect Strangers tour, et même deux jours de suite ! Le concert du second jour était bien plus long que celui de la veille avec plus de morceaux de vraies improvisations dedans, mais dans mon souvenir, Gillan n'était pas en grande forme...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire