Varjoina Kuljemme Kuolleiden Maassa

Liste des groupes Black Viking Moonsorrow Varjoina Kuljemme Kuolleiden Maassa
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Moonsorrow
Nom de l'album Varjoina Kuljemme Kuolleiden Maassa
Type Album
Date de parution 28 Fevrier 2011
Enregistré à Finnvox Studios
Style MusicalBlack Viking
Membres possèdant cet album170

Tracklist

1. Tähdetön 12:44
2. Hävitetty 01:34
3. Muinaiset 11:43
4. Nälkä, Väsymys ja Epätoivo 01:12
5. Huuto 15:58
6. Kuolleille 01:35
7. Kuolleiden Maa 16:23
Total playing time 59:49

Chronique @ Northernshadow

29 Mars 2011

Battre Viides Luku? C'est possible!!!!

Après "Viides Luku: Hävitetty", Moonsorrow nous pond "Varjoina Kuljemme Kuoleiden Maassa" (comme des ombres, nous marchons dans le pays des morts). Je vais commencer par le début en vous parlant de la pochette sur laquelle figurent cinq silhouettes perchées sur une colline regardant au loin on ne sait quoi...
Du bleu, de la verdure, et pourtant cette pochette évoque plutôt une atmosphère sombre, inquiétante, triste.

Ainsi nous arrivons au concept de l'album, son thème : des survivants dans un univers post-apocalyptique.

Un retour aux sources, une vie primitive, un groupe de personnes s'entraidant pour survivre dans ce monde dénué d'espoir. La nature semble reprendre force au détriment de l'humanité. On peut constater par ailleurs qu'un texte est écrit pour chaque interlude bien il ne soit pas prononcé. Ils sont écrits de telle manière qu'on croirait au journal des derniers jours de l'un de ces survivants.

Mais venons en au plus important : la musique. Ayant suivi leur travail en studio grâce à un blog, on apprenait que l'album serait composé de sept titres. On pouvait dès ce moment s'imaginer qu'ils étaient repartis dans des titres plus courts de sept ou huit minutes... en fait, non. Chaque titre (au nombre de quatre et durant environ un quart d'heure chacun) est séparé d'un interlude de moins de deux minutes durant lesquels on peut entendre un personnage marcher, respirer, espérer. Contrairement à ce à quoi on pourrait s'attendre en voyant la pochette et en ayant pris connaissance du concept, la musique n'est pas si sombre. Du moins pas autant que l'album précédent. Les atmosphères restent toujours présentes (notamment grâce aux interludes) et le côté mélancolique n'est pas abandonné non plus grâce à des oppositions entre guitares assez sombres et assez sèches et un clavier posant ses quelques notes bien placées (je pense surtout à Tähdetön), le tout sur un rythme généralement lent. Les choeurs ne sont pas très présents (il y en a quand même, nous parlons de Moonsorrow) et le chant crié, quant à lui, est tout à fait excellent, empreint d'une telle émotion qu'on aurait l'impression qu'il s'agit bien de la fin du monde et qu'un homme crie, hurle tous ses regrets et toutes ses peines accumulées au cours de son existence avant de mourir. On peut à ce propos constater lors de "Kuolleille" (pour les morts,adressé aux morts) des cris de désespoir qui sont sans doute les derniers cris de celui qui les produits (toujours dans le concept,cela m'étonnerait que celui qui les a réellement crié soit mort...).

Moins présent que sur un Kivenkantaja ou n'importe quel album de leurs débuts de carrière,les accordéons, mandoline, et autres qui faisaient le côté plus festif (je pense notamment à Pakanajuhla) et épique de cette époque sont tout de même là. Plus pour les mêmes raisons puisque cette fois s'ils ne mènent plus la mélodie et ne font pas de solo, se contentant de quelques petits passages ça et là. En parlant de solo,on peut remarquer vers la fin de Kuolleiden Maa un joli petit solo bien placé avant que la batterie et les guitares reprennent le rythme qui ouvrait l'album sur Tähdetön pour, cette fois-ci, le clore. Je trouve en passant que cette fin est un peu longue et pour être honnête, c'est sans doute le seul défaut que je trouve à cet album. Ce même rythme (quoiqu'il ralenti mais tout de même trop long à mon goût) qui ne dure pas moins de deux minutes. En effet, une minute, voir une minute et demie auraient permis de quitter gentiment cette aventure spirituelle dans ce monde apocalyptique mais les quelques secondes de trop nous font quitter ce rêve trop tôt avant la fin de la musique ce qui peut faire ressentir une certaine lourdeur. Évidemment, j'écris des lignes sur ce petit défaut mais vous aurez bien compris que c'est un défaut minime et du moins pour ceux qui le considèrent comme un défaut.

Pour conclure,je dirais que ce Varjoina Kuljemme Kuolleiden Maassa est, comme tout les albums de Moonsorrow, tout simplement excellent, magistral. Mêlant une certaine complexité et une accessibilité (en tout cas plus accessible que Viides Luku : Hävitetty) avec son côté atmosphérique imbattable, il repousse toutes les exigences que j'avais au niveau niveau de ce groupe (ou presque). Je vous conseille donc tout simplement de vous le procurer au plus vite et d'écouter tout ça vous même ainsi que de vous forger votre propre avis...
Voilà.

23 Commentaires

16 J'aime

Partager

Northernshadow - 31 Mars 2011: Merci
Furia - 03 Avril 2011: Ce disque est vraiment bon. En dehors de ses qualités intrisèques, je pense qu'on peut aussi souligner l'effort de construction, rendant l'écoute beaucoup plus claire et aisée que par le passé. Bravo !
gaarexdu95 - 15 Avril 2011: Je l'écoute en boucle , moonsorrow nous fais voyager dans cette opus. ( un petit coup de coeur pour la chanson huuto qui est pour moi la meilleur de l'album).
akoufhain3 - 02 Juillet 2013: J'ai découvert moonsorrow avec cet album, et depuis je suis vraiment fan du groupe...

je voudrait quand même insister sur un point : les cris à la fin de kuolleille. Ce qui est vraiment très bien foutus, pour moi, ce ne sont pas ce deux cris qui hérissent les poils de l'auditeur tellement ils paressent "sincère", mais la transition avec kuolleiden maa que je trouve extrêmement fort.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ mariosmash

29 Mars 2011

Un de ces disques qui semble faire filer le temps...

Moonsorrow est un groupe connu et renommé du milieu viking/black pagan, c’est un groupe de Finlande qui se compose de cinq membres, et qui nous sort son sixième album (2011) du nom de « Verjoina Kujlemme Kuolleiden maasa », un nom qui annonce un album aussi long et complexe. Si la jaquette du disque ne fait pas l’unanimité, la musique s’en chargera volontiers, on a affaire à une musique puissante, épique et triste dotée d’un son irréprochable. C’est une musique assez violente tant dans les textes que dans les compositions (ce qui est nécessaire pour nous faire ressentir la tristesse, la rage), mais très mélodieuse et dans un esprit lent (mélodies lancinantes). Il faut savoir que le disque comporte quatre titres ce qui parait peu, mais leur durée est conséquente avec une longueur qui va de dix à quinze minutes par titres, ces derniers sont séparés par trois court interlude, non musical mais qui nous mettent bien dans l’ambiance.

Pour décrire un peu le style de Moonsorrow, je dirais qu’on a de bons gros riffs, répétitifs mais très prenants, souvent accompagnés d’une guitare lead jouant sa triste mélodie. Niveau batterie c’est du bon, la plus part du temps assez lente, mais très puissante, donnant un aspect guerrier et majestueux aux titres. Enfin les chants sont de très bonnes facture, principalement un chant black qui pousse de temps à autres des hurlements écorchés. On trouve aussi beaucoup de chants clairs sous forme de chœurs, en plus grande quantité que sur les opus précédents, ce qui est très bien. Derrière ces titres au premier abord assez répétitif se cache une composition à toute épreuve et bien pensée, empêchant vraiment de s’ennuyer, l’auditeur sera plutôt envouter par cette musique.

Conclusion, ce moonsorrow est un de ces disques qui semble faire filler le temps, on met le CD, et en un instant on en touche la fin (malgré 61 minutes de durée), preuve d’une musique de grande qualité, surement un des meilleurs albums du genre pour cette année. 19/20.

13 Commentaires

0 J'aime

Partager

La_Lance - 10 Juin 2011: Assurément ! Vu en live aussi d'ailleurs qui fut très bon !
Bolverkrheathenlord - 19 Juin 2011: En ma personne je vais aussi m'exprimer sur ce disque très récemment acheté : de mon côté je n'ai jamais trop "suivi" Moonsorrow, donc n'ayant conscience que du "Tulimyrsky", et bien je donnes donc mon verdict : Tulimyrsky m'avait fournit un putain électrochoc, et pourtant c'est un gars qui maudit Metallica qui parles, malgrès cet reprise j'ai mis volontié un gros 18 à cet opus impréssionant du titre éponyme au dernier, là pour ce dernier "Varjoina Kuljemme Kuolleiden Maassa" même si les premières écoutes sont très agréables, c'est une tuerie comme Moonsorrow savent si bien en lâché apparemment, mais je ne mettrai pas plus qu'un bon 17 ...

Très bon disque, mais je persisterais : moins tétanisant que "Tulimyrsky" .

Dans la chro du dessus j'ai retenu aussi que ça parles déjà du "Viides Luku..." et je compte bien me penché de près sur ce disque aussi, j'aurais ensuite un moyen plus large de comparaison à conclure sur Moonsorrow et ses diques à durée très étendue .
Bolverkrheathenlord - 19 Juin 2011: @mariosmash : merci mec je crois me souvenirs que c'est ton commentaire qui m'avait donné l'envie de me procurer ce disque .
 
mariosmash - 20 Juin 2011: Derien
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire